Lydie Sarazin-Levassor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lydie Sarazin-Levassor est une écrivain française.

Petite-fille adoptive du constructeur automobile Émile Levassor, elle est née le . Elle décède le .

À vingt-quatre ans, elle épouse Marcel Duchamp, le 7 juin 1927, à la mairie du seizième arrondissement de Paris, et le 8 juin au Temple de l'Étoile. Ce mariage arrangé, facilité par Francis Picabia, nécessaire pour tous, dure peu de temps.

Ayant écouté Le Récit de Lydie, Jacques Caumont et Jennifer Gough-Cooper, fondateurs de l'Académie de Muséologie Evocatoire l'ont amenée à l'écrire. Ils étaient en train alors de préparer la partie biographique de l'exposition inaugurale du centre Georges Pompidou consacrée à Marcel Duchamp. Des extraits choisis sont publiés quelques années plus tard dans leur revue Rrosopopées, après plusieurs refus d'éditeurs dont Fayard et Gallimard. Elle y évoque ses souvenirs des quelques mois qu'a duré son mariage avec Marcel Duchamp[1]. Elle y évoque aussi les amis qui les entourent alors : Jacques Doucet, Constantin, Brancusi, Henri-Pierre Roché, Man Ray et Kiki de Montparnasse, Jean Cocteau, Jean Crotti et Suzanne Duchamp, Jacques Villon et sa femme Gaby, Katherine Dreier, Robert Desnos et les atmosphères de Puteaux (chez les Villon), de Mougins (chez les Picabia) et d'Étretat (chez ses parents). En 2004, Marc Décimo a publié l'intégralité de ses mémoires.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lydie Fisher née Sarazin-Levassor, Le récit de Lydie, moments choisis de ses mémoires en hommage à Lydie Sarazin-Levassor, in Rrosopopées, no 19-20, Warelwast, mars 1989.
  • Lydie Fischer Sarazin-Levassor, Un échec matrimonial – Le cœur de la mariée mis à nu par son célibataire même (Marcel Duchamp et Lydie Fischer Sarazin-Levassor, préface par Marc Décimo, Les presses du réel – domaine Avant-gardes – collection L'écart absolu – Dijon, 2004. Ce livre a fait l'objet d'une traduction en anglais A Marriage in Check – The Heart of the Bride Stripped Bare by Her Bachelor, Even (Marcel Duchamp and Lydie Fischer Sarazin-Levassor) aux Presses du réel.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article920 Article de François Bon sur Le tiers livre