Lydie Dupuy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupuy.

Lydie Dupuy
Illustration.
Fonctions
Députée de la 2e circonscription du Gers
Prédécesseur André Cellard
Biographie
Nom de naissance Lydie Monteil
Date de naissance
Lieu de naissance Saintes (Charente-Maritime)
Date de décès (à 92 ans)
Nationalité Française
Parti politique PS

Lydie Dupuy, née Monteil[1] le à Saintes (Charente-Maritime) et morte le [2], est une femme politique française, membre du PS.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1984 à 1986, Lydie Dupuy préside l'intergroupe des parlementaires membres de la LDH. Elle est ensuite vice-présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme[3].

C'est elle qui pousse Philippe Baumel à adhérer au PS[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Avec son mari le Dr Jean Dupuy[1], maire de Nogaro, elle a une fille, Élisabeth, conseillère régionale et maire de Sion, divorcée de Jean-Christophe Mitterrand.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Nogaro : Disparition de Lydie Dupuy », Le Journal du Gers, 9 juin 2017.
  2. « Lydie Dupuy, ancienne députée du Gers, est décédée », sur ladepeche.fr, 8 juin 2017
  3. « L'éternelle combattante », Sud Ouest, 28 décembre 2010
  4. « Baumel : l’accent sur les idées », Le Journal de Saône-et-Loire, 9 septembre 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]