Lydia Gifford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lydia Gifford
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Lydia Gifford née à Cheltenham en 1979 est une artiste peintre britannique. Elle vit et travaille à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, elle étudie la peinture à Chelsea School of Art and Design, à Londres. En 2008, elle est diplômée en peinture au Royal College of Art.

En France, elle participe en 2012 à Prairies, troisième édition de la biennale d'art contemporain à Rennes[1]. En 2016, elle réalise sa première exposition personnelle I Am Vertical , en France au Centre d'art contemporain de Vassivière[2].

Sa pratique picturale tend vers la sculpture. Elle utilise des matériaux pauvres : tissu, papier, carton, coton. Ses peintures prennent forme et volume par accumulation de couches de matière[3].

Citation de l'artiste[modifier | modifier le code]

«Sur le mur, je placerai un diptyque monumental en coton tendu sur une planche. La teinture d’un des matériaux internes colore la surface extérieure depuis l’intérieur. Ces différents tissus, saturés de peinture et de gesso, sont accumulés sur la structure en bois. Chorégraphiés, pliés, fixés avec des clous, poussant l’intégrité intrinsèque des matériaux jusqu’à leurs limites, ils engendrent un sentiment d’ordre inédit, réorganisé.»[4]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Midsection, Micky Schubert, Berlin, 2016
  • I am vertical, Centre International d’Art et du Paysage, Ile de Vassiviere, France, 2016
  • To. For. With, Laura Bartlett Gallery, Londres, 2015[5]
  • Drawn, BALTIC Centre for Contemporary Art, Gateshead, 2014
  • Siding, Kunsthaus Baselland, Bâle, 2013
  • The Neighbour, Laura Bartlett Gallery, Londres, 2012[6]
  • Midday, David Roberts Art Foundation, Londres, 2012
  • Distances, Galerie Micky Schubert, Berlin, 2012
  • Its Hurtling Gold, Laura Bartlett Gallery, Londres, 2011
  • Brackets, Marcelle Alix, Paris, 2010
  • Lydia Gifford, Laura Bartlett Gallery, Londres, 2018

Prix est distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2008, Valerie Beston Young Artists Prize, Londres
  • 2005, Socrates Erasmus Scholarship, Université der Künste, Berlin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lydia Gifford | Les Ateliers de Rennes », sur www.lesateliersderennes.fr, (consulté le 19 janvier 2019)
  2. « Lydia Gifford « I Am Vertical » au CIAP de l'île de Vassivière », sur Paris Art, (consulté le 19 janvier 2019)
  3. « GIFFORD », sur FRAC Auvergne (consulté le 19 janvier 2019)
  4. « Lydia Gifford | Association française de développement des centres d'art », sur www.dca-art.com (consulté le 19 janvier 2019)
  5. (en-GB) Harry Thorne, « Lydia Gifford: I'm learning how to let go. At times it feels like something is being wrenched from you », sur Studio International - Visual Arts, Design and Architecture, (consulté le 19 janvier 2019)
  6. (en) « Lydia Gifford "The Neighbour" at Laura Bartlett, London • », sur Mousse Magazine, (consulté le 19 janvier 2019)