Lycée pilote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lycée pilote de l'Ariana)
Aller à : navigation, rechercher

Le lycée pilote est un type d'établissement de l'enseignement secondaire tunisien comptant 23 structures en 2017. Les élèves y sont admis selon un quota variable, après avoir réussi l'examen du diplôme de fin d'études de l'enseignement de base. Il s'agit d'une élite destinée à poursuivre des études poussées dans les domaines scientifiques et littéraires.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'organisation ainsi que le mode de recrutement des élèves connaît trois étapes. Les lycées pilotes reçoivent d'abord les élèves ayant réussi le concours d'entrée en première année de l'enseignement secondaire. Dans le cadre de la réforme du système éducatif tunisien, par lequel le concours d'entrée en première année est supprimé et dans l'attente de l'instauration du diplôme de fin d'études de l'enseignement de base, on procède, à partir de l'année scolaire 1995-1996 et ce durant trois ans, à l'organisation d'un concours ouvert aux élèves de troisième année secondaire en vue de les recruter en quatrième année.

Les élèves suivent un cycle commun lors de la première année puis se spécialisent lors de la deuxième année. En plus des programmes classiques, l'enseignement met l'accent sur l'informatique, les sciences physiques et l'anglais pour tous les élèves à partir de la première année. Une section en lettres vient compléter les choix proposés aux élèves dans cinq établissements à partir de la rentrée 2016[1].

Le passage à la classe supérieure est tributaire de l'obtention d'une moyenne générale supérieure à 12 sur 20 et, à défaut de ce résultat, l'élève doit choisir un autre établissement public. À partir de 1995, le passage doit tenir compte de la moyenne arithmétique des matières de base qui doit être supérieure ou égale à 12 sur 20 et une moyenne générale supérieure ou égale à 10 sur 20.

Les élèves de ces lycées portent un uniforme, bleu pour les garçons et rayé pour les filles, et bénéficient de classes moins chargées que dans les autres lycées.

Établissements[modifier | modifier le code]

Ariana[modifier | modifier le code]

Cour du lycée pilote de l'Ariana

Le lycée pilote de l'Ariana est situé sur l'avenue de l'Indépendance à l'Ariana, l'une des principales villes de l'agglomération de Tunis. Mitoyen de l'École internationale de Tunis avec laquelle il partage une partie de ses locaux, il est réputé pour la qualité de son enseignement : les taux de réussite à l'examen national du baccalauréat atteignant 100 % en 2007[2].

Le lycée est fondé le 15 septembre 1983. À ses débuts, l'enseignement y est donné en anglais mais cette orientation change rapidement et le français est choisi comme langue principale des matières scientifiques, à l'instar des autres lycées tunisiens. Le lycée accueille alors des élèves de douze ans et compte sept niveaux différents, de la première année secondaire aux classes de terminale. Le 7 juin 2014, il est baptisé du nom de Mohamed Fraj Chedly[3].

Laboratoire de physique

La section scientifique est la seule qui existe et regroupe les sections mathématiques et sciences expérimentales. La section technologique, très fréquentée à la fondation de l'établissement, a été peu à peu désertée par les élèves avant de disparaître. Le lycée offre, en 2011, cinq matières optionnelles : l'espagnol, l'allemand, l'italien, le chinois et la musique.

Le lycée est connu pour ses bons résultats lors des examens nationaux, notamment en raison de la forte concurrence régnant entre les élèves au sein de l'établissement[2].

À ce jour, huit directeurs se sont succédé à la tête de l'établissement :

Gafsa[modifier | modifier le code]

Hammam Lif[modifier | modifier le code]

Le lycée pilote de Hammam Lif est inauguré le 15 septembre 2016[4].

Kairouan[modifier | modifier le code]

Les élèves du lycée pilote de Kairouan protestent le 27 février 2016 pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de séjour à l’internat[5].

Le Kef[modifier | modifier le code]

Les élèves du lycée pilote du Kef protestent le 23 septembre 2016 pour dénoncer l'état de leur établissement[6].

Médenine[modifier | modifier le code]

Le lycée pilote de Médenine est inauguré en 1985.

Sfax[modifier | modifier le code]

Cour du lycée pilote de Sfax

Le lycée pilote de Sfax est créé en vue de recevoir les meilleurs élèves du gouvernorat de Sfax et ouvre ses portes le .

Pour l'année scolaire 2011-2012, les nouveaux élèves ayant passé le concours de fin d'études de base, sont admis en tenant compte des 166 places disponibles et des élèves du Collège pilote de Sfax ayant une moyenne annuelle supérieure à quinze, qui sont admis sans concours.

À la suite des vœux formulés par les élèves et leurs parents, seulement deux sections sont retenues, à savoir la section sciences expérimentales et la section mathématiques, ce qui n'empêche pas les élèves de demander des matières à options diverses telles que l'allemand, l'italien, l'espagnol, la musique et la création de projet en plus de l'informatique qui devient obligatoire.

Le lycée comporte deux clubs créés en 2011, le Club lycée pilote de Sfax et le Club jeunes pilotes, qui œuvrent afin de dynamiser l'activité culturelle au sein de l'établissement, notamment par le biais d’événements ponctuels : projection de films, sorties scolaires, pièces de théâtre, etc.

Sousse[modifier | modifier le code]

Cour du lycée pilote de Sousse

Le lycée pilote de Sousse, fondé le , compte une majorité d'élèves provenant d'établissements situés dans le gouvernorat de Sousse. Hébergé dans l'ancien internat du lycée de garçons de Sousse pendant quatorze ans, il emménage dans ses nouveaux locaux en septembre 2003.

Le lycée est connu pour ses bons résultats lors des examens nationaux, les lauréats tunisiens du baccalauréat comptant généralement au moins un élève du lycée pilote de Sousse, qui demeure le premier dans son gouvernorat grâce à son taux de réussite (100 %) comme en 2007[7], 2012[8] ou 2015[9].

Les élèves du lycée ont créé un comité artistique le 1er mars 2011, à la suite de la révolution, afin de rassembler et développer leurs talents. Par ailleurs, chaque année, les bacheliers du lycée organisent un événement, le jour de leur épreuve de sport, pour fêter leur réussite scolaire et se défouler avant les examens nationaux[10].

Il existe une association des anciens du lycée pilote, créée le 3 avril 2010, qui organise presque chaque année des cérémonies de réception des nouveaux membres ; son local se situe dans le lycée. Durant l'année scolaire 2012-2013 est créée l'association des parents d'élèves du lycée pilote de Sousse.

Tunis[modifier | modifier le code]

Article connexe : Lycée Carnot de Tunis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Salah Ben Hamadi, « Une section « lettres » dans cinq lycées pilotes », sur letemps.com.tn, (consulté le 30 juin 2017)
  2. a et b « Bac 2007 : lycée pilote de l'Ariana, 37 élèves avec 19/20 de moyenne (chiffres 2007) », sur babnet.net,
  3. « Le lycée pilote de l’Ariana rebaptisé « Mohamed Fraj Chedly » », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 30 juin 2017)
  4. « Inauguration d’un lycée pilote à Hammam Lif », sur shemsfm.net, (consulté le 30 juin 2017)
  5. « Les élèves du lycée pilote de Kairouan réclament l’amélioration des conditions de séjour », sur mosaiquefm.net, (consulté le 30 juin 2017)
  6. « Le Kef : les élèves du lycée pilote ont passé la nuit dans les salles de classe », sur espacemanager.com, (consulté le 30 juin 2017)
  7. « Sousse : 5e sur le plan national », Le Temps,‎
  8. « Sousse : la palme à la section mathématiques », La Presse de Tunisie,‎
  9. « Bac 2015 : le lycée pilote de Sousse à la fête », sur kapitalis.com, (consulté le 30 juin 2017)
  10. « Ambiance du baccalauréat sport 2013 au lycée pilote de Sousse », sur radiomfm.tn (consulté le 30 juin 2017)