Lycée français Jules-Supervielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
LYC-MONTEVIDEO.PNG
Lycée français Jules-Supervielle

Le lycée français Jules-Supervielle (espagnol : Liceo Francés de Montevideo) est un établissement scolaire dispensant des enseignements de la maternelle à la terminale et préparant aux diplômes du Brevet des collèges et du baccalauréat L, S et ES[1].

C’est un établissement bilingue et biculturel, homologué par le ministère français de l'Éducation nationale, conventionné avec l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger[2], situé à Montévidéo.

Il a été créé en 1897 sous le nom de « Collège Carnot » avant de devenir en mars 1922 « Lycée Français » sous la direction d'un professeur de français, Paul Larnaudie.

Il porte son nom de l'écrivain franco-uruguayen Jules Supervielle.

Le gouvernement français est propriétaire du terrain de l'école, et la association à but non lucratif Société Française d'Enseignement de Montevideo (Sociedad Francesa de Enseñanza, SFE) gère le lycée[3]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2015 le gouvernement français et le SFE se sont affrontés autour des conditions de renouvellement de la convention entre l'association gestionnaire du lycée et l'AEFE[3]. L'ambassadeur de France, Sylvain Itté, a envoyé une lettre aux parents qui a déclaré que le gouvernement peut mettre fin au soutien du lycée le 1er août 2015[4]. Le gouvernement de l'Uruguay est intervenu dans le conflit[3], pour rétablir le contact avec l'ambassade de France. Le directeur du ministre de l'éducation uruguayen, Juan Pedro Mir, a rétabli le contact avec le président du SFE, Bernardo Supervielle[5] Ils ont atteint un accord[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]