Lycée fédéral saxon de Saint Afra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une école image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant une école et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le lycée fédéral saxon de Saint Afra (en allemand: Sächsisches Landesgymnasium Sankt-Afra) est une école pour des élèves surdoués. Il se trouve à Meißen (près de Dresde, Saxe, Allemagne). L'origine de l'école remonte à l'année 1543. Après la Deuxième Guerre mondiale, l'école a été rouverte en 2001. L'objectif de l'éducation est l'encouragement individuel des talents de chaque élève. La devise est la liberté d'action individuelle. Un aspect très important est l'éducation sociale. Ici, environ 300 élèves font leurs études, instruits par à peu près 50 professeurs. Après la 12e classe, les élèves passent le baccalauréat (Sächsisches Zentralabitur), mais ils également la possibilité de passer les examens du bac international (IB Diploma) parce que Saint Afra est une IB World School. Tous les élèves (de la 7e à la 12e classe) vivent ensemble à l'internat. Pour acquérir les élèves, il y a un concours qui se déroule pendant un week-end. Comme l'école est unique en Allemagne et un modèle pour les écoles secondaires, la Saxe la soutient de façon particulière. Saint Afra, ses élèves et ses profs, est fière de ses traditions. Des anciens diplômés de Saint Afra sont par exemple Christian Lehmann (1611-1688), Christian Fürchtegott Gellert (1715-1769), Gotthold Ephraim Lessing (1729-1781), Samuel Hahnemann (1755-1843), Friedrich Naumann (1860-1919) et Ernst Schnabel (1913-1986).

Les anciens diplômés de Saint Afra[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]