Lycée d'Arsonval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lycée d'Arsonval
Image illustrative de l’article Lycée d'Arsonval
Bâtiment Galilée.
Généralités
Création 1918
Pays Drapeau de la France France
Académie Créteil
Coordonnées 48° 48′ 11″ nord, 2° 28′ 23″ est
Adresse 65 rue du Pont de Créteil
94100 Saint-Maur-des-Fossés
Site internet lyceedarsonval.fr
Cadre éducatif
Formation Lycée général
CPGE
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne
(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Point carte.svg

Le lycée d’Arsonval est un lycée d’enseignement général et technologique fondé le , situé à l’ouest de la commune de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne, Île-de-France), non loin de la gare de Saint-Maur - Créteil.

Historique[modifier | modifier le code]

Bâtiment Bollier.

Le lycée d’Arsonval a ouvert ses portes le . Il était, à l’origine, une École Primaire Supérieure et Professionnelle de garçons, la première créée dans la banlieue parisienne pour préparer des candidats aux Écoles d’Arts et Métiers et assurer également un enseignement commercial. Monsieur Édouard Herriot, ministre de l’Instruction publique, et monsieur Marin, maire de Saint-Maur-des-Fossés, inaugurent de nouveaux bâtiments dont celui qui sera baptisé plus tard bâtiment Bollier (du nom d’André Bollier, saint-maurien, ancien élève du lycée d’Arsonval de 1931 à 1935, et résistant pendant la deuxième guerre mondiale). En 1929 est créée la section de chimie qui va devenir un des fleurons de l’établissement. Puis l’École Primaire Supérieure et Professionnelle de Garçons devient le collège d’Arsonval en 1944, le docteur Arsène d’Arsonval ayant accepté dès 1938 de parrainer l’établissement. À la même époque, l’établissement ouvre ses portes aux jeunes filles. Il est nationalisé en 1959. La transformation du collège en lycée en 1961 provoque de nombreux bouleversements et agrandissements : en 1983 avec l’inauguration du bâtiment "ROSE", rebaptisé bâtiment Galilée en 1992, pour l’enseignement général et les sciences biochimiques et biologiques, en 1984 avec la réouverture du bâtiment Bollier entièrement rénové pour les sciences physiques et en 1991 avec la construction d'un troisième bâtiment comportant des salles spécialisées au matériel très moderne pour les élèves de second cycle et de classe préparatoire qui suivent des enseignements de technologie industrielle et d'informatique, bâtiment qui porte le nom de Clément Ader.

Il se compose de 5 bâtiments : les bâtiments Galilée, Bollier, Ader, le préfabriqué ainsi que le bâtiment administratif.

Enseignements[modifier | modifier le code]

Le lycée dispense des cours de la seconde au bac et possède également des classes post-bac. Le lycée compte environ 1 100 élèves répartis dans 36 classes dont 6 classes de post-bac. Les effectifs sont répartis à 90 % dans le secondaire, le reste étant répartis en prépa ou en BTS. Le lycée forme 8 classes généraux, ainsi qu'aux bacs technologiques mention STL : 1 classe de biotechnologie et 2 classes de SPCL. En formations post-bac, le lycée accueille une classe de Mathématiques supérieures PCSI, une classe de Mathématiques Spéciales PSI*, une section de BTS métiers de la chimie, et depuis la rentrée 2007, une classe de TPC.

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

En 2015, le lycée se classe 28e sur 47 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 1168e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Classement des CPGE[modifier | modifier le code]

En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
PSI / PSI* [3] 0 / 31 élèves 0 % 2 % 120eex-æquo
sur 120
=
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. En filières scientifiques, c'est un panier
de 11 à 17 écoles d'ingénieurs qui a été retenu par L'Étudiant selon la filière (MP, PC, PSI, PT ou BCPST).

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]