Lycée Paul-Éluard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lycée Paul-Éluard
Image illustrative de l’article Lycée Paul-Éluard
logo
Généralités
Création 29 mai 1965
Pays Drapeau de la France France
Académie Académie de Créteil
Coordonnées 48° 56′ 33″ nord, 2° 21′ 52″ est
Adresse 15-17 avenue Jean-Moulin
93206 Saint-Denis
Site internet http://www.lyceepauleluard.fr
Cadre éducatif
Type Etablissement polyvalent d'enseignement secondaire et supérieur
Proviseur Bruno Bobkiewicz
Matricule Lycée : 0750654 D
Population scolaire ~1 800 élèves au lycée
Enseignants 300 personnels, dont 210 professeurs
Formation Lycée général et technologique S, ES et L ; STMG, STL et STI2D
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, italien, arabe, créole et le portugais.
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Saint-Denis

(Voir situation sur carte : Seine-Saint-Denis)
Point carte.svg

Le lycée Paul-Éluard est un lycée de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), situé au 15-17, avenue Jean-Moulin, en plein cœur de la banlieue parisienne. C'est un établissement d'enseignement secondaire technologique et général. Ce lycée rend hommage à Paul Éluard, poète français né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952. Ce lycée a été inauguré officiellement en 1965. Il est aussi le premier lycée de banlieue parisienne[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection municipale de 1935 à Saint-Denis, la nécessité de construire un établissement secondaire a été soulevée pour la première fois. Mais il aura fallu attendre 1957 pour que les premiers bâtiments soient construits en tant qu’annexe du lycée Jacques-Decour[2]. Ces annexes n'accueillent que 120 élèves mais ce nombre ne tarde pas à croître. En effet, les effectifs augmentent de 300 en 1958 jusqu'à 600 en 1959.

C'est donc en 1959 que l’agrandissement du lycée se concrétise par les chantiers consacrés aux bâtiments définitifs. Initialement prévu pour 1 500 élèves, il en accueille près de 2 000. Deux annexes sont alors rattachées au lycée, la première se trouve à Saint-Ouen et la seconde à Épinay-sur-Seine aujourd'hui le lycée Jacques-Feyder.

Le lycée Paul-Éluard a finalement été inauguré le 29 mai 1965 à Saint-Denis, ville natale du poète Paul Éluard. Louis Aragon, ami de Paul Éluard, lui rend hommage lors de l'inauguration du lycée, qui portera le nom de Paul Éluard. Louis Aragon réalise un discours en présence de la fille de Paul Éluard, Cécile Éluard, du maire de Saint-Denis et de l'inspecteur général de l'Instruction publique[3]. Le discours d'hommage de Louis Aragon est édité sous forme de CD.

Le 5 décembre 1991, Stephan Villaret un jeune lycéen de Paul-Éluard[4], trouve la mort à la suite de la chute d'un panneau de basket[5]. Le chef de l'établissement, l'intendant de l'époque sont passés au tribunal. Deux semaines avant la chute du panneau qui a tué Stephan un autre panneau de basket était déjà tombé dans la cour de l'établissement, principale raison pour laquelle il y a eu procès. Le 30 novembre 1994, seul l'intendant a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour la mauvaise gestion des équipements. Le proviseur a été acquitté et seule la responsabilité de l'intendant a été retenue. Ce jugement est considéré comme un tournant concernant la responsabilité juridique des intendants[5]. De plus, cet incident a contribué au classement du lycée en tant qu'établissement sensible.

Structure pédagogique[modifier | modifier le code]

Le lycée Paul-Éluard dispose de six filières différentes :

Le lycée Paul-Éluard propose également sept formations de Brevet de technicien supérieur.

D'autre part, l’établissement compte :

Structure pédagogique du lycée Paul-Éluard pour l'année 2015- 2016 :

Lycée[6]
Niveau Nombre de classes
2de 21
1re 16
Tle 17
Total 50
Bilan
Cycle Nombre de classes
Lycée 50
Supérieur[7] 21
Total 71

Taux de réussite au baccalauréat 2014[modifier | modifier le code]

Résultats au baccalauréat 2014
S ES L STI2D STMG STL
92 % 79 % 88 % 97 % 93 % 85 %

Ce lycée a des résultats supérieurs aux attentes de l'académie de Créteil. Son taux de réussite au bac est de 89 % toutes séries confondues[8]. Près de 30 % des élèves ont obtenu une mention dont dix mentions « très bien ». Le Parisien, dans son édition du 1er avril 2015, a d'ailleurs placé le lycée Paul-Éluard premier lycée public de France[9].

Classes préparatoires[modifier | modifier le code]

  • Classe préparatoire mathématiques, physique (MP), deuxième année
  • Classe préparatoire mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI), première année
  • Classe préparatoire physique et sciences de l'ingénieur (PSI), deuxième année
  • Classe préparatoire physique, chimie et sciences de l'ingénieur (PCSI) première année

Projets pédagogiques[modifier | modifier le code]

Voyages[modifier | modifier le code]

Chaque année, depuis 2007, le lycée organise des voyages pédagogiques pour une classe de première ES[10]. L'originalité de ce projet est qu'il permet à des élèves de voyager vers des destinations lointaines telles que l’Irlande du Nord, le Brésil, Guatemala, Madagascar, tout en travaillant autour d'un thème et d'une problématique. Lors de ces voyages, ils vont rencontrer beaucoup de personnalités du pays visité mais aussi s'imprégner de la culture locale. Ces voyages ont largement été médiatisés et ont même donné lieu à un documentaire : Au bout de la route[11]

Inventaire des destinations depuis 2007[modifier | modifier le code]

  • 2007 : « Vivre après un conflit » / Irlande du Nord
  • 2008 : « Les frontières » / États-Unis – Mexique
  • 2009 : « Afrique du Sud, la nation arc-en-ciel » / Afrique du Sud
  • 2011 : « Peuples indigènes au XXIe siècle » / Guatemala[12]
  • 2012 : « Géopolitique des fleuves » / Vallée du Gange / Inde[13]
  • 2013 : « Brésil, pays émergent et front pionnier » / Brésil
  • 2014 : « Au bout de la route » / Madagascar
  • 2015 : « Une nation en devenir, une culture millénaire » / Nouvelle-Calédonie[14]
  • 2016 : Chili

Anciens membres célèbres[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Professeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Colas : « Les élèves étaient très fiers », Le Parisien[en ligne], publié le 11 octobre 2013 [consulté le 14 avril 2015] . Disponible sur : http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/les-eleves-etaient-tres-fiers-11-10-2013-3214739.php
  2. Inauguration du Lycée Paul-Eluard textes des allocutions prononcées [en ligne] par Monsieur Auguste Gillot, Monsieur Jacob, et Louis Aragon le 29 mai 1965 [consulté le 14 avril 2015]. Disponible sur : http://brbl-dl.library.yale.edu/vufind/Record/3586551
  3. Aragon, Inauguration du lycée Paul Eluard de St-Denis : extrait du discours[en ligne], [consulté le 14 avril 2015] Le ParisienTV. Disponible sur : http://videos.leparisien.fr/video/inauguration-du-lycee-paul-eluard-de-st-denis-extrait-du-discours-daragon-11-10-2013-x15t47f
  4. « Panneau de basket mortel: le proviseur de Saint-Denis relaxé », Libération, François WENZ-DUMAS, 13 janvier 1996(consulté le 17 mars 2015) . http://www.liberation.fr/libe-3-metro/1996/01/13/panneau-de-basket-mortel-le-proviseur-de-saint-denis-relaxe_160222
  5. a et b "Les accidents dans les établissements scolaires", contrat tripartite, snpdn, janvier/février 2014, (consulté le 17 mars 2015) . http://www.snpden.net/direction/pdf214/d214-metier-contrat-tripartite-securite.pdf
  6. « Second cycle lycée : Structures pédagogiques », sur Lycée Paul-Éluard (consulté le 14 avril 2015)
  7. « CPGE : Structures pédagogiques », sur Lycée Paul-Éluard (consulté le 14 avril 2015)
  8. A Saint-Denis, le lycée Paul Eluard « booste » les élèves fragiles, Le Monde[en ligne], 4 avril 2014[consulté le 14 avril 2015] Disponible sur : https://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/04/a-saint-denis-le-lycee-paul-eluard-booste-les-eleves-fragiles_4395748_3224.html
  9. Laurence Voyer, Le classement 2015 des meilleurs lycées de France, 1er avril 2015[consulté le 14 avril 2015], Le Parisien[en ligne] Disponible sur : http://www.leparisien.fr/societe/public-prive-les-50-meilleurs-lycees-de-france-01-04-2015-4654475.php
  10. Juliette Bénabent, « À Saint-Denis, le prof de géo et ses élèves globe-trotters », Télérama [en ligne], 1er février 2015 [consulté le 14 avril 2015] . Disponible sur : http://www.telerama.fr/idees/a-saint-denis-le-prof-de-geo-et-ses-eleves-globe-trotters,122244.php
  11. Le blog : Au Bout De La Route (http://www.auboutdelaroute93.fr/)[consulté le 14 avril 2015]
  12. Valentine Duarte (stagiaire) et A.S., Lycée Paul Éluard : le voyage au Guatemala se précise, Le Journal de Saint-Denis[en ligne], 3 février 2011 [consulté le 14 avril 2015]. Disponible sur : http://lejsd.com/index.php??u=4695273&s=21&l=fr&t=lejsd2&a=showarticle&r=9748&divpar=main&divid=main_1&divcode=mainBox&u=4695273&print=ok
  13. Saint-Denis TV : sur les rives du Gange, la classe de 1re ES2 du lycée Paul Eluard prépare leur départ en Inde, site de la ville de Saint-Denis[en ligne], [consulté le 14 avril 2015]. Disponible sur : http://ville-saint-denis.fr/jcms/jcms/prod_45663/saint-denis-tv-sur-les-rives-du-gange-la-classe-de-1ere-es2-du-lycee-paul-eluard-prepare-leur-depart-en-inde?portal=w_8026
  14. Angela Palmieri, Destination Nouvelle-Calédonie: le projet pédagogique du lycée Paul-Éluard de Seine-Saint-Denis, 16 février 2015 [consulté le 14 avril 2015]. Disponible sur : http://nouvellecaledonie.la1ere.fr/2015/02/16/93-229759.html
  15. Sophie de Tarlé, Letudiant [en ligne], 28 avril 2014 [consulté le 14 avril 2015]. Disponible sur : http://www.letudiant.fr/loisirsvie-pratique/loisirsvie-pratique-people/les-20-ans-de-sami-ameziane-alias-le-comte-de-bouderbala.html
  16. Georges-Arthur Goldschmidt La Traversée des fleuves, 1999 [consulté le 14 avril 2015], Points[livre]. Page 395.
  17. Jean-Paul Jouary, Lettre ouverte de Paul Éluard à monsieur François Fillon, L'Étudiant[en ligne], lundi 31 janvier 2005 [consulté le 14 avril 2015]. Disponible sur : http://www.letudiant.fr/loisirsvie-pratique/loisirsvie-pratique-people/les-20-ans-de-sami-ameziane-alias-le-comte-de-bouderbala.html
  18. Georges-Arthur Goldschmidt, La Traversée des fleuves, Points[livre], 1999 [consulté le 14 avril 2015]. Page 395.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]