Lycée Le Sacré-Cœur (Reims)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycée Sacré-Cœur.

Le Sacré-Cœur, maternelle, école, collège et lycée, est plus connu à Reims sous le nom de pensionnat du Sacré-Cœur. Il est apparenté aux Frères des écoles chrétiennes, institut religieux voué à l'éducation des jeunes des classes modestes fondé par Saint Jean-Baptiste de La Salle.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est un pensionnat privé catholique démarrant de la maternelle jusqu'au baccalauréat. C'est le plus grand lycée de la région Champagne-Ardenne[réf. nécessaire]. D'une superficie d'environ 9 hectares, il dispose d'un grand nombre de facilités éducatives et sportives.

Il s'agit d'un collège et d'un lycée général, ne comportant aucune filière technologique ou professionnelle.

La direction de l’établissement a été longtemps confiée aux Frères des écoles chrétiennes avant de changer, en 1984, pour des personnes laïques. Le Frère Emile Noiret céda sa place à Mr. François Renard, marquant ainsi une ouverture vers une idéologie et un projet éducatif plus adaptés à la société actuelle.[réf. nécessaire] Aujourd'hui, la direction est assurée par Mr. Thomas Marlat.

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

En 2015, le lycée se classe 1re sur 20 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 79e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement département et national du lycée », sur L'Express, (consulté le 19 mai 2015)
  2. « Méthodologie du classement 2015 des lycées français », sur L'Express, (consulté le 19 mai 2015)