Lycée Henri-Loritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lycée Henri-Loritz
Image illustrative de l’article Lycée Henri-Loritz
Reconstitution en 3D du lycée Henri-Loritz.
Généralités
Création
Fondateur Henri Loritz
Pays Drapeau de la France France
Académie Nancy-Metz
Coordonnées 48° 41′ 26″ nord, 6° 11′ 32″ est
Adresse 29 rue des Jardiniers
54000 Nancy
Site internet www4.ac-nancy-metz.fr/lyc-loritz
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Pouvoir organisateur Grand Est
Proviseur Olivier Pallez
Proviseur adjoint Thierry Decker & Laurent Heidmann
Population scolaire ~ 2000
Enseignants ~ 200
Niveau Secondaire (Bac)
Supérieur (Bac+2/+3)
Formation Lycée général et technologique (S, STI2D & STD2A)
CPGE scientifiques
BTS (CPI, CPRP, CTSA, DP, ET, FD, GA, GT, SN IR, SN EC & TC)
Licence pro (PCND & SGI)
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, italien, arabe

Le lycée Henri-Loritz est un établissement public local d'enseignement situé à Nancy en Meurthe-et-Moselle faisant partie de l'académie de Nancy-Metz. Il regroupe un lycée général et technologique, des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques, des classes de BTS et de licence professionnelle, et accueille un centre de formation d'apprentis (CFA) et le Greta Lorraine Centre. L'établissement compte plus de 2 600 élèves et autour de 200 enseignants.

Le lycée est fondé par Henri Loritz le . Il devient successivement l'école professionnelle de l'Est en 1881, une école nationale professionnelle (ENP) en 1935 et un lycée technique d'État en 1959. Le lycée prend le nom de son fondateur en 1966.

Après la loi Guizot de 1833, instituant les Écoles Primaires Supérieures, une telle école est créée en 1835 à Nancy par la municipalité. L'École Primaire Supérieure de garçons de Nancy est maintenue par la Ville après la loi Falloux de 1850 qui ne reconnaît plus son statut. Elle reste l'une des rares EPS de France jusqu'en 1880. Après la Rue Callot et la Place Carnot elle s'installe Grande Rue (actuel Musée Lorrain). Les enseignements pratiques de l'EPS sont regroupés pour former une EPCI (École Pratique de Commerce et d'Industrie) par un décret du . L'article 93, paragraphe 3, de la loi de finances du transforme cette EPCI en École Nationale Professionnelle de Nancy. En 1934, l'EPS entre dans de nouveaux locaux, Rue Cyfflé. Au fronton du bâtiment sur rue on peut lire encore "Ecole Nationale Professionnelle Ecole Primaire Supérieure de Garçons". L'ENP ne peut pas s'ouvrir car il manque un internat. Il faut attendre la fermeture de l'École Professionnelle de l'Est (ex École Loritz), Rue des Jardiniers, pour y installer un internat. L'ENP ouvre en . Le décret N°59-57 du transforme toutes les ENP en Lycée Technique d'État. Le décret du crée un Lycée d'État Mixte Rue Cyfflé. Ce Lycée partira à Tomblaine pour devenir le Lycée Varoquaux. Le LTE issu de l'ENP est installé Rue des Jardiniers et ne porte pas de nom. Le conseil de perfectionnement de ce lycée, par un vote unanime le , demande que le Lycée porte le nom de Henri Loritz. Le conseil municipal de Nancy avalise ce choix en septembre.

Historique[modifier | modifier le code]

Buste d'Henri Loritz dans le lycée.

Le , le nancéien Henri Loritz fonde le pensionnat Callot installé rue du Tapis Vert[1].

En 1881, son successeur André Tabellion restructure l'école en une société par actions regroupant une grande partie de notables de la région sous le nom d'École professionnelle de l'Est[1].

Racheté par l'État en 1935, l'établissement devient une École nationale professionnelle (ENP) et fusionne avec l'École primaire supérieure (EPS) de Nancy fondée en 1835[réf. nécessaire][2],[3]. Un décret de 1959 transforme l'École nationale professionnelle (ENP) en un Lycée technique d'État. En 1966, le lycée est baptisé Henri-Loritz du nom de son fondateur[2].

Les bâtiments sont l'œuvre de l'architecte nancéien Émile André. Dans la cour se trouve une statue en bronze du fondateur Henri Loritz. Elle est l'œuvre d'Ernest Bussière et a été inaugurée le . Le mur droit du hall d'entrée comporte le nom de 203 des élèves et collaborateurs de l'École professionnelle de l'Est morts pendant la Première Guerre mondiale[1].

Depuis le , le lycée accueille une antenne du réseau GNSS permanent de l'IGN qui permet le positionnement par satellite en temps réel[4].

Le , une fausse alerte signalant qu'un individu armé d'une kalachnikov avait ouvert le feu dans le lycée mobilise de nombreuses forces de police et provoque l'évacuation d'une partie des 2 000 élèves[5].

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Le lycée Henri-Loritz se trouve dans le quartier Charles III - Centre Ville de Nancy, à la limite du quartier Rives de Meurthe. Il est délimité au nord par la rue des Tiercelins, à l'est par la rue du Tapis-Vert et le boulevard Lobau, au sud par la rue Charles-III et à l'ouest par la rue des Jardiniers. L'entrée principale se situe au 29 rue des Jardiniers et une entrée annexe se trouve au 82-84 rue des Tiercelins[6].

Le lycée est accessible via les lignes du service de transport de l'agglomération nancéienne (Stan). Les arrêts Saint-Julien et Loritz situés à 500 m de l'établissement, sont desservis la ligne de bus à haut niveau de service no 3 et par les lignes d'autobus nos 5, 7, 9 & 13. Le lycée est également desservi par la ligne de transport léger guidé no 1 via l'arrêt Division de fer situé à 300 m[7].

Administration[modifier | modifier le code]

L'établissement possède une administration très lente voir très très lente faisant un travail plus que lent mais qui a le mérite d'être fais même si du coup c'est longtemps après la date que l'on pourrais espérer.

Direction[modifier | modifier le code]

L'établissement est dirigé par un proviseur secondé par deux proviseurs adjoints[8].

Restauration, hébergement & CDI[modifier | modifier le code]

Le lycée possède un service de restauration scolaire ouvert les midis de la semaine[9]. Le contenu des assiette reste souvent mauvais mais des efforts sont fais surtout de la part des agents qui peuvent mettre des portions réduites aux élèves et qui refuse de mettre plus que 5 pattes dans une assiette car il en faut pour tout le monde. Mais en cas de problème il reste toujours une solution de secours en allant manger au Carrefour City situé en face de l'arrêt de tram "division de fer"

Le lycée possède un internat destiné aux lycéens les plus éloignés et aux étudiants. Il est ouvert en semaine mais aussi les weekends par contre sans restauration à partir du samedi midi.[9].

Le centre de documentation et d'information (CDI) compte de nombreux types de documents (revues, romans, mangas, bandes dessinées, documentaires et vidéos) ainsi qu'un espace informatique[10].

Associations[modifier | modifier le code]

Le lycée compte une Maison des lycéens (MDL) organisant des activités éducatives et culturelles. Il s'y trouve notamment un club manga, un club imaginales, un atelier théâtre & un atelier arts visuels[11].

L'association sportive propose des sports tels que le handball, le rugby, le futsal, le basket-ball, le tennis de table, le badminton, l'escalade, la musculation, le kayak, l'aviron ou d'autres sports de plein air[11].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Le lycée Henri-Loritz regroupe dans un même établissement un lycée préparant à plusieurs baccalauréats généraux et technologiques, des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), et plusieurs sections délivrant des brevets de technicien supérieur (BTS) et une licence professionnelle. Il accueille également un centre de formation d'apprentis (CFA) préparant des brevets de technicien supérieur (BTS), une licence professionnelle, un diplôme de mention complémentaire (MC) et délivrant d'autres formations[12].

Lycée[modifier | modifier le code]

Le lycée compte une filière générale : la scientifique (S) avec les spécialités sciences de l'ingénieur (SI)[13] et sciences de la vie et de la Terre (SVT)[14] ; ainsi que deux filières technologiques : sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A)[15] et sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) avec les spécialités énergie et environnement (EE)[16], innovation technologique et éco-conception (ITEC)[17] et système d'information et numérique (SIN)[18].

Il propose comme langues étrangères vivantes l'anglais, l'allemand, l'espagnol et l'italien.

Classement du lycée[modifier | modifier le code]

Selon L'Express en 2017, le lycée se classe 4e sur 26 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 436e sur 2277 au niveau national[19]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au baccalauréat, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée, c'est-à-dire la capacité à faire progresser les élèves compte tenu de leur origine sociale, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet[20].

Taux de réussite au baccalauréat[19]
Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Taux 86 % 93 % 90 % 95 % 94 % 95 % 95 % 93 % 92 %

Classe préparatoires aux grandes écoles (CPGE)[modifier | modifier le code]

Le lycée compte une filière de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) : la scientifique « Maths Sup / Maths Spé » avec les options PCSI / PSI et PTSI / PT[21].

Il propose comme langues étrangères vivantes l'anglais, l'allemand, l'espagnol et l'arabe[21].

Classements des CPGE[modifier | modifier le code]

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles.

Classement 2018 L'Étudiant des classes prépas (concours 2017)
Filière Élèves admis dans
une grande école[22]
Taux
d'admission[22]
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
PSI [23] 13 / 87 élèves 14,9 % 11,1 % 28e sur 118 en augmentation 11
PT [24] 9 / 40 élèves 22,5 % 30,0 % 25e sur 63 en diminution 5

BTS & Licence professionnelle[modifier | modifier le code]

Après le baccalauréat, le lycée propose dix brevets de technicien supérieur (BTS) et une licence professionnelle[12] :

Le lycée compte également une classe de mise à niveau en arts appliqués (Manaa) offrant aux bacheliers issus des séries générales une année de formation pour intégrer un Diplôme des métiers d'art (DMA) ou un BTS Design[36].

Centre de formation d'apprentis (CFA)[modifier | modifier le code]

Le centre de formation d'apprentis (CFA) interrégional des technologies Henri-Loritz forme par alternance des apprentis à trois brevets de technicien supérieur (BTS), une licence professionnelle, un diplôme de mention complémentaire (MC) et deux formations en fibre optique[37] :

Personnalités liées au lycée[modifier | modifier le code]

Anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Histoire », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 15 mars 2018).
  2. a et b « Loritz, histoire d'un lycée pionnier », sur le site de la Bibliographie d'histoire de l'éducation française (consulté le 15 mars 2018).
  3. « École professionnelle de l'Est », sur le site de la Bibliothèque nationale de France (consulté le 15 mars 2018).
  4. « Réseau GNSS permanent - Liste des stations », sur le site de l'IGN (consulté le 16 mars 2018).
  5. Alain Thiesse, « Lycée Henri-Loritz de Nancy: fausse alerte au tireur à la kalachnikov », sur le site de L'Est Républicain, (consulté le 17 mars 2018).
  6. « Plan d'accès », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  7. « « Plan général du réseau », sur le site du service de transport de l'agglomération nancéienne (consulté le 15 mars 2018).
  8. « Acteurs », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 15 mars 2018).
  9. a et b « Internat », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 15 mars 2018).
  10. « CDI », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 15 mars 2018).
  11. a et b « Associations », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 15 mars 2018).
  12. a et b « Formations », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 15 mars 2018).
  13. « Bas S spécialité SI », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  14. « Bas S spécialité SVT », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  15. « Bas STD2A », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  16. « Bac STI2D spécialité EE », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  17. « Bac STI2D spécialité ITEC », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  18. « Bac STI2D spécialité SIN », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  19. a et b « Lycée Henri Loritz - Nancy (lycée public) », sur le site de L'Express (consulté le 15 mars 2018).
  20. Pierre Falga, « Palmarès des lycées 2017: notre méthodologie », sur le site de L'Express, (consulté le 9 mars 2017).
  21. a et b « CPGE » [PDF], sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  22. a et b Le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude : PSI (11 écoles) & PT (11 écoles).
  23. « Classement 2018 des prépas PSI », sur le site de L'Étudiant (consulté le 16 mars 2018).
  24. « Classement 2018 des prépas PT », sur le site de L'Étudiant (consulté le 16 mars 2018).
  25. « BTS Conception de produits industriels », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  26. « BTS Conception des processus et réalisation des produits », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  27. « BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  28. « BTS Design de produits », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  29. « BTS Électrotechnique », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  30. a et b « BTS Fonderie », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  31. a et b « BTS Géologie appliquée », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  32. a et b « BTS Géomètre-Topographe », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  33. « BTS Systèmes numériques v », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  34. « BTS Systèmes numériques Informatique et réseaux », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  35. « Licence Pro - SIG », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  36. « Manaa », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  37. « Formations CFA », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 17 mars 2018).
  38. « BTS Technico-commercial », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  39. « Licence pro - Procédés en contrôle non destructif », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  40. « MC Agent de contrôle non destructif », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  41. « Formation Technicien de Bureau d'Études Réseaux Numériques », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  42. « Formation Technicien Réseaux et Services Très Haut Débit », sur le site du lycée Henri-Loritz (consulté le 16 mars 2018).
  43. Claude Fourcaulx, « Principaux acteurs de l'Art Nouveau de Nancy », sur le site Nancy historique (version archivée par Internet Archive au 24 août 2006).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marc Galmiche, Jean Montacié et François Moulin, Loritz : Histoire d'un lycée pionnier, S.l., OML, , 211 p. (ISBN 2-914516-12-6, notice BnF no FRBNF40241935).
  • Lycée Henri-Loritz, Lycée Henri-Loritz, 150e anniversaire, 1844-1994 : Depuis 150 ans au service des sciences et des techniques, Marcq-en-Barœul, GMEP, , 67 p.
  • Jean-Marc Galmiche et Jean Montacié, « L'École professionnelle de l'Est, de Loritz à l'École de Nancy (1844-1935) », Le Pays lorrain, vol. 96, no 2,‎ , p. 139–144.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]