Lycée Albert-de-Mun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une école image illustrant le Val-de-Marne image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant une école, le Val-de-Marne et le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADM.
Lycée Albert-de-Mun
Image illustrative de l'article Lycée Albert-de-Mun
Le lycée Albert-de-Mun (et son ancienne chapelle) côté avenue des Marronniers.
Généralités
Pays Drapeau de la France France
Académie Créteil
Coordonnées 48° 50′ 11″ nord, 2° 28′ 16″ est
Adresse 5, avenue Georges-Clemenceau
14, avenue des Marronniers
31, avenue de la Belle-Gabrielle
94130 Nogent-sur-Marne
Site internet albertdemun.fr
Cadre éducatif
Directeur Blandine Schmit, chef d'établissement coordonnateur

Françoise Sarfati chef d'établissement 1er degré

Martine Tardi, directrice adjointe lycée

Anne Duhamel-Adrien Boschet, directeurs adjoints collège

Population scolaire 2000
Enseignants 150
Nbre d'options 4
Options Bilingue, section Européenne, Latin, Grec
Langues étudiées Anglais, Espagnol, Italien, Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

L'Ensemble Scolaire Albert-de-Mun, ou « ADM », est un établissement privé d’enseignement catholique sous contrat situé à Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, homonyme d'un lycée professionnel parisien.

Historique[modifier | modifier le code]

L’établissement fut inauguré en 1920. Il porte le nom du comte Albert de Mun (1841-1914), militaire, homme politique, académicien, et créateur des Cercles catholiques d’ouvriers[1].

Organisation de l’établissement[modifier | modifier le code]

En 2017, l’établissement compte plus de 2 000 élèves et 150 enseignants.[réf. souhaitée] L'établissement accueille 3 bâtiments pour les salles de classes, une salle de musique, une salle de technologie ainsi qu'une salle d'art plastique. Deux centres de documentation informatisés sont à la disposition des élèves, respectivement un pour le collège et l'autre pour le lycée.

Classes[modifier | modifier le code]

Cet établissement comprend 67 classes[2] :

Projet pédagogique[modifier | modifier le code]

Le projet pédagogique de l'établissement repose sur la formation humaine, spirituelle et intellectuelle des élèves qui lui sont confiés : notamment, le développement de l'autonomie dans un cadre qui le soutienne sans l’assister[3].

Résultats scolaires[modifier | modifier le code]

Depuis 2006, 100 % des élèves qui ont passé le baccalauréat ont été reçus[4],[5].

En 2012, dans le classement du magazine L’Express, l’établissement est classé no 1 des 42 établissements du département et no 9 au niveau national[5].

Statut et direction[modifier | modifier le code]

L’ensemble scolaire privé mixte Albert-de-Mun, sous contrat avec l’État, est un établissement catholique diocésain d'enseignement général dont la direction est laïque. Le chef d’établissement est nommé par l’évêque de Créteil et dépend administrativement du recteur de l’académie de Créteil. Les cérémonies religieuses sont obligatoires pour les niveaux de sixième et de cinquième. Les chefs d'Etablissement actuels sont : Mme Schmit (2nd degré et coordonnateur) et Mme Sarfati (1er degré)

Fête annuelle[modifier | modifier le code]

L'établissement organise chaque année une fête nommée "ADM en fête" qui est aussi une vente de charité[6].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Le bâtiment situé 31 avenue de la Belle-Gabrielle, appelé Fondation Albert de Mun, construit à la fin du XIXe siècle est intégré dans l’inventaire général du patrimoine culturel de la France depuis le 16 février 1989[7].

Au sein du bâtiment situé 14 avenue des Marronniers est située la chapelle Notre-Dame du Sacré-Cœur. À l’intérieur de cette chapelle, le grand orgue, 2 claviers et 17 registres, a été construit et installé par le facteur d'orgue nantais Beuchet-Debierre[8]. C’est au début des années 1960 que la direction engage un important projet d’extension de l’école — nouvelles classes, gymnase et surtout une nouvelle chapelle pouvant accueillir 1200 fidèles (l’ancienne chapelle construite en 1928 sert maintenant de centre de documentation) ; l’architecte Pierre Debaecker (un ancien de l’école) place la chapelle au-dessus du gymnase avec orientation vers l’ouest, face au bois de Vincennes (qui forme un mur végétal), le chœur occupant toute largeur, visible de tous conformément à la liturgie du concile Vatican II [9].

Les archives de l’établissement contiennent des documents d’Albert de Mun[10].

Dans les années 1946-1947 et 1951-1952, le cinéaste russe Ladislas Starewitch a réalisé des séries de petits films au sein de l’établissement[11].

Localisation[modifier | modifier le code]

Les bâtiments sont implantés en bordure du bois de Vincennes sur un terrain d’un hectare, de l’avenue des Marronniers à l’avenue de la Belle-Gabrielle dont le milieu de la chaussée sert de limite au bois de Vincennes (rattaché depuis 1929 au 12e arrondissement de Paris) et à Nogent-sur-Marne.

L'établissement est accessible par la gare de Nogent-sur-Marne desservie par les trains de la ligne A du RER parcourant la branche A2 de Boissy-Saint-Léger. Il est également desservi par quatre lignes de bus.

Association des anciens élèves[modifier | modifier le code]

Une association amicale permet d’entretenir les contacts entre les anciens élèves[12]. Parmi ces anciens élèves, on relève :

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • École Albert de Mun : Nogent-sur-Marne (Seine). Coutumier des préfets de division, éditions Société des journaux et publications du Centre (18 rue Turgot Paris), 47 pages, 1935
  • France Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France Commission régionale Île-de-France, Nogent et Le Perreux : l’eldorado en bord de Marne : Inventaire général du patrimoine culturel, [région] Île-de-France, texte d’Isabelle Duhau avec la participation de Laurence de Finance, photographies de Stéphane Asseline et Laurent Kruszyk, avec la participation de Christian Décamps, [sous la direction de Dominique Hervier], Paris, APPIF, 2005, 144 pages, 30 cm, (ISBN 2-905913-44-4), page 77 : notice sur l’Établissement Albert-de-Mun (et sa chapelle).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Albert de MUN », Académie française
  2. « Classes », sur le site de l’établissement (consulté le 31 mai 2012).
  3. PROJET ÉDUCATIF de l’ENSEMBLE SCOLAIRE ALBERT DE MUN, plaquette de présentation de l'établissement,p. 3-4, [lire en ligne].
  4. « Palmarès des lycées », sur le site du quotidien Le Figaro (consulté le 31 mai 2012).
  5. a et b « Palmarès des lycées », sur le site du magazine L’Express (consulté le 31 mai 2012).
  6. « Les Albertnades », sur le site de l'association d'exploitation du matériel Sprague, (consulté le 31 mai 2012).
  7. Notice no IA00049988, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Association des amis de l'orgue, revue L'orgue, p. 37, [lire en ligne].
  9. France Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France Commission régionale Île-de-France, Nogent et Le Perreux : l’eldorado en bord de Marne : Inventaire général du patrimoine culturel, [région] Île-de-France, texte d’Isabelle Duhau avec la participation de Laurence de Finance, photographies de Stéphane Asseline et Laurent Kruszyk, avec la participation de Christian Décamps, [sous la direction de Dominique Hervier], Paris, APPIF, 2005, 144 pages, 30 cm, (ISBN 2-905913-44-4), page 77 : notice sur l’Établissement Albert-de-Mun (et sa chapelle).
  10. Charles Molette, Albert de Mun, éditions Beauchesne, 1970, p. 279, [lire en ligne].
  11. Léona Béatrice et François Martin, Ladislas Starewitch (1882-1965), éditions L'Harmattan, « Champs visuels », 2003, p. 269-270, [lire en ligne].
  12. « Page d’accueil », sur le site de l’amicale des anciens élèves (consulté le 31 mai 2012).
  13. Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 43e édition pour 2012 éditée en 2011, 2307 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-052-7), sub verbo « Audouze, Jean » : « [...] ÉTUDES Ecole Albert de Mun à Nogent-sur-Marne, Lycées Louis-le-Grand et Saint-Louis à Paris [...] ».
  14. Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 43e édition pour 2012 éditée en 2011, 2307 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-052-7), sub verbo « Maréchaux, Bertrand » : « [...] ÉTUDES Collège de Passy-Buzenval à Rueil-Malmaison et Albert de Mun à Nogent-sur-Marne. [...] ».
  15. Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 41e édition pour 2010 éditée en 2009, 2415 pages (ISBN 978-2-85784-050-3) : sub verbo « Desforges (Nicolas), né en 1955 ».