Lutz Seiler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lutz Seiler
Description de cette image, également commentée ci-après

Lutz Seiler en 2014

Naissance (54 ans)
Gera
Activité principale
écrivain
Distinctions
Prix Rainer-Malkowski, Prix Ingeborg-Bachmann, Prix Christian-Wagner, Prix du livre allemand, Prix Kranichsteiner, prix littéraire de la ville de Brême, prix Marie-Luise-Kaschnitz, Anna Seghers-Preis, Prix ​​du SWR, Prix ​​Ernst Meister de poésie
Auteur
Genres
poésie, nouvelle, roman

Compléments

Académie des arts de Berlin, Académie des sciences et des lettres de Mayence, Académie des arts de Saxe, Académie allemande pour la langue et la littérature, Académie bavaroise des beaux-arts

Lutz Seiler, né le à Gera, est un écrivain allemand

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Berührt – geführt, poèmes, 1995
  • Pech & Blende, poèmes, 2000
  • Heimaten (avec Anne Duden et Farhad Showghi), 2001
  • Hubertusweg, poèmes, 2001.
  • Vierzig Kilometer Nacht, poèmes, 2003.
  • Sonntags dachte ich an Gott, articles, 2004
  • Die Anrufung, essai et 4 poèmes, 2005
  • Turksib, nouvelles, 2008
- Prix Ingeborg Bachmann 2007
  • Die Zeitwaage, nouvelles, 2009
- traduit en français sous le titre Le Poids du temps par Uta Müller et Denis Denjean, Lagrasse, éditions Verdier, coll. « Der Doppelganger », postface de Jean-Yves Masson, 2015, 249 p. (ISBN 978-2-86432-784-4).
  • im felderlatein, poèmes, 2010
  • Kruso. Roman, 2014
- Prix du livre allemand, 2014[1]
Textes traduits en français 
  • « Le Pèse-temps », trad. de Bernard Banoun, dans L’Ombre du mur. Chroniques du mur de Berlin, Paris, Éditions des Syrtes, coll. « Littérature Étrangère », 2009, 308 p. (ISBN 978-2-84545-151-3), p. 113-131

Sur l’auteur[modifier | modifier le code]

  • Bernard Banoun, « Das Eingeweckte schmeckt nach Zeit. » Le moi lyrique, le temps et l’histoire dans Sonntags dachte ich an Gott (2004) de Lutz Seiler, in Études Germaniques , 66 (2011/ 2), p. 529-543.
  • Bernard Banoun, « Hétérotopies et géopoétique. La Recherche du temps et de l’espace de l’ex-RDA dans la prose de Lutz Seiler », in Malgorzata Smorag-Goldberg, Marek Tomaszewski (dir.), Mémoire(s) des lieux dans la prose centre-européenne après 1989, Lausanne, Suisse, Éditions Noir sur Blanc, 2013, 398 p. (ISBN 978-2-88250-314-5), p. 248-265.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Oury, « Lutz Seiler reçoit le Deutschen Buchpreis 2014 pour Kruso », sur actualitte.com, (consulté le 7 octobre 2014)


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :