Lutte contre le vandalisme sur Wikipédia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Exemple de vandalisme par ajout de texte, ici sur l'article sur les éponges sur Wikipédia en anglais.

La lutte contre le vandalisme sur Wikipédia est une activité de maintenance informatique menée conjointement par des robots et des contributeurs (ayant ou non un statut spécifique, comme administrateurs, masqueurs de modifications, etc.). Cette activité a pour but de supprimer tout vandalisme de l'espace encyclopédique afin d'assurer la fiabilité du contenu et d'éviter une surcharge de travail aux autres contributeurs.

Définition du vandalisme sur Wikipédia[modifier | modifier le code]

Exemple de vandalisme par renommage de page, ici l'article Optimus Prime.

Le vandalisme désigne toute action effectuée sur un article ayant pour but d'en dégrader volontairement le contenu. Les vandalismes les plus fréquents sont les « essais » de nouveaux contributeurs (suppression de contenu, ajout de phrases de test, insertions de caractères aléatoires) désirant tester la fonctionnalité d’édition de l’encyclopédie. Certains ajouts visent à ajouter des informations trivialement erronées, ou encore des opinions personnels, notamment à l’encontre de célébrités faisant l’objet d’une polémique (arbitres sportifs contestés, personnages politiques critiqués, etc.)[1].

Mesures prises contre le vandalisme[modifier | modifier le code]

La plupart des actes de vandalisme sur Wikipédia sont rapidement annulés[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Marc Leplongeon, « Des "vandales" à l'assaut de Wikipédia ! », sur Le Point, (consulté le 28 avril 2016).
  2. (en) Jesse Hicks, « This machine kills trolls: How Wikipedia’s robots and cyborgs snuff out vandalism », sur The Verge, .
  3. (en) Jenny Kleeman, « Wikipedia fights vandalism », The New Zealand Herald,‎ (lire en ligne).