Luther Whiting Mason

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luther Whiting Mason
Description de cette image, également commentée ci-après
Luther Whiting Mason
Naissance
Drapeau des États-Unis Turner, Maine, États-Unis
Décès
Drapeau des États-Unis Buckfield, Maine, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Enseignant, musicien, conseiller étranger au Japon

Luther Whiting Mason, né le à Turner dans le Maine et décédé le à Buckfield dans le même État, est un professeur de musique américain qui fut conseiller étranger au Japon pendant l'ère Meiji. Il contribua à introduire la musique classique occidentale dans le système éducatif de l'empire du Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mason est né en 1818 à Turner dans le Maine. Il travailla pendant de nombreuses années comme professeur de musique, à Louisville (1852-55), Cincinnati (1856-64), et Boston (1864-79). En plus de son travail d'enseignant, Mason collecta des textes de chansons, réalisa des manuels scolaires et promut leur publication. Sa méthode d'enseignement faisait usage de graphiques et de ce qu'il appelait des "échelles" pour expliquer ce qu'étaient les gammes musicales, les portées, les clefs, les notes de musique, les intervalles et les dynamiques.

Pendant qu'il travaillait à Boston, le gouvernement japonais lui proposa un poste de conseiller étranger sur recommandation d'un de ses anciens élèves, Izawa Shuji, en 1872, qu'il accepta.

Professeur à l'université impériale de Tokyo de 1880 à 1882, Mason et Izawa travaillèrent ensemble pour développer des programmes d'enseignements musicaux pour les écoles élémentaires et intermédiaires, développant des programmes de formation des enseignants, et réalisant la première série de manuels de musique du Japon. Il participa également à la fondation du conservatoire national, le Tokyo Ongaku Gakkō, faisant aujourd'hui partie de l'université des Arts de Tokyo. Il importa des pianos et divers autres instruments d'Occident et s'efforça d'"améliorer" les goûts musicaux des Japonais en encourageant l'étude de l'harmonie et des chansons populaires occidentales.

Bien que Mason exprima un fort désir de rester au Japon, son contrat ne fut pas renouvelé pour raisons financières.

Mason fit plus tard quatre voyages en Europe, visitant l'Allemagne, la France, l'Italie, l'Espagne, la Norvège, la Suède et l'Angleterre, étudiant les méthodes d'enseignement et collectant des centaines de livres de musique.

Mason meurt à Buckfield dans le Maine le 14 juillet 1896 à l'âge de 78 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  • Howe, Sondra Wieland. Luther Whiting Mason: International Music Educator. Harmonie Press International (1997). (ISBN 0-89990-080-1)
  • Hall, Bonlyn G. The American Education of Luther Whiting Mason American Music, Vol. 6, No. 1 (Spring, 1988),
  • Find a Grave