Lupercal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 23 février 2020 à 20:19 et modifiée en dernier par Abdoucondorcet (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Lupercal
Site archéologique
Image illustrative de l’article Lupercal
Statue de la louve allaitant Rémus et Romulus
Localisation
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Type Grotte
Coordonnées 41° 53′ 17″ nord, 12° 29′ 04″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Lupercal
Lupercal
Géolocalisation sur la carte : Rome
(Voir situation sur carte : Rome)
Lupercal
Lupercal
Histoire
Époque Rome antique

Le Lupercal (de lupa, « louve » en latin) est une grotte située au pied du mont Palatin à Rome, entre le temple d'Apollon Palatin et la basilique Sant'Anastasia al Palatino. Dans la légende de la fondation de Rome, Romulus et Rémus auraient été trouvés dans cette grotte par la louve, qui les aurait alors allaités jusqu'à ce qu'ils soient trouvés par le berger Faustulus. Les prêtres de Lupercus célèbrent par la suite dans cette grotte les Lupercales, dès les premiers jours de Rome jusqu'en 494, année où le pape Gélase Ier a interdit cette pratique.

Découverte moderne[modifier | modifier le code]

En l'archéologue italienne Irene Iacopi annonce qu'elle a probablement découvert la grotte légendaire sous les ruines de la maison de l'empereur romain Auguste, la Domus Livia, sur le Palatin. Les archéologues découvrent une cavité de 15 m de profondeur alors qu'ils sont en train de restaurer le site[1],[2].

Le , les premières photos sont dévoilées et montrent le plafond de la grotte qui est incrusté de mosaïques colorées, de pierres ponces et de coquillages. Le centre du plafond contient la représentation d'un aigle blanc, le symbole de l'empire romain durant le règne d'Auguste, le premier empereur romain. Les archéologues sont toujours à la recherche de l'entrée de la grotte[3]. L'emplacement de la grotte sous la résidence d'Auguste semble significative. Octave, avant qu'il ne devienne empereur, a pensé prendre le nom de Romulus pour indiquer qu'il avait l'intention de fonder à nouveau Rome[4].

Controverses[modifier | modifier le code]

Adriano La Regina (it)[5], le professeur Fausto Zevi[6] et le professeur Henner von Hesberg[7] nient que cette grotte soit le lupercal pour des raisons topographiques et stylistique. Ils pensent que la grotte est en fait un nymphée ou un triclinium souterrain de l’époque de Néron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Maria Cristina Valsecchi, « Sacred Cave of Rome's Founders Discovered, Archaeologists Say », National Geographic News, National Geographic,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (it) Descubren la cueva donde Rómulo y Remo fueron amamantados por la loba.
  3. (en) Victoria Jaggard, « Photo in the News: Grotto of Rome's Founders Revealed », National Geographic News, National Geographic,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) Peter Kiefer, Cave May Hold Secrets to Legend of Ancient Rome, The New York Times, .
  5. (en) Silvia Aloisi, Expert doubts Lupercale 'find', The Australian, .
  6. (it) È uno splendido ninfeo, ma il Lupercale non era lì, La Repubblica, .
  7. (en) Matthia Schulz, Is Italy's Spectacular Find Authentic?, Spiegel Online, .