Lulzim Basha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lulzim Basha
Lulzim Basha, en octobre 2014.
Lulzim Basha, en .
Fonctions
Président du Parti démocrate d'Albanie
En fonction depuis le
(4 ans et 26 jours)
Prédécesseur Sali Berisha
Maire de Tirana

(4 ans et 5 jours)
Élection 8 mai 2011
Coalition PDSh-LSI
Prédécesseur Edi Rama
Successeur Erion Veliaj
Ministre albanais de l'Intérieur

(1 an, 7 mois et 3 jours)
Premier ministre Sali Berisha
Gouvernement Berisha II
Prédécesseur Bujar Nishani
Successeur Bujar Nishani
Ministre des Affaires étrangères

(2 ans, 4 mois et 15 jours)
Premier ministre Sali Berisha
Gouvernement Berisha I
Prédécesseur Besnik Mustafaj
Successeur Ilir Meta
Ministre des Travaux publics, des Transports et des Télécommunications

(1 an, 7 mois et 21 jours)
Premier ministre Sali Berisha
Gouvernement Berisha I
Prédécesseur Spartak Poci
Successeur Sokol Olldashi
Biographie
Nom de naissance Lulzim Xhelal Basha
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Tirana (Albanie)
Nationalité Albanaise
Parti politique PDSh
Diplômé de Université d'Utrecht
Profession Juriste

Lulzim Xhelal Basha, né le à Tirana, est un homme d'État albanais membre du Parti démocrate d'Albanie (PDSh).

Il est diplômé en droit de l'université d'Utrecht et a exercé des missions de juriste auprès de différents organes de l'ONU en Europe.

En , il s'engage en politique en Albanie, rejoignant le PDSh de Sali Berisha. Il devient peu après ministre des Travaux publics, puis en ministre des Affaires étrangères. Nommé ministre de l'Intérieur en , il démissionne en et se fait élire maire de Tirana, poste détenu depuis 11 ans par le socialiste Edi Rama.

Après la défaite du PDSh aux élections de , il en prend à 39 ans la présidence. Il décide de ne pas se représenter en à la mairie de la capitale, finalement reprise par les socialistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit à l'université d'Utrecht. Il travaille auprès du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) entre et , puis pour le département de la Justice de la Mission d'administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (MINUK) jusqu'en .

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Une carrière très rapide[modifier | modifier le code]

Il adhère au Parti démocrate d'Albanie, de l'ancien président de la République Sali Berisha, en et intègre la présidence du parti dès le mois de suivant. Il est le porte-parole du PDSh pendant la campagne des élections législatives du suivant.

Au cours de ce scrutin, remporté à la majorité relative par le PDSh, il est élu député à l'Assemblée.

Le , Lulzim Basha est nommé ministre des Travaux publics, des Transports et des Télécommunications dans le premier gouvernement de coalition du Premier ministre Berisha. Après la démission de Besnik Mustafaj le , il devient le suivant ministre des Affaires étrangères, à l'âge de 32 ans.

À la suite des élections législatives du , le Parti démocrate conclut un accord avec le Mouvement socialiste pour l'intégration (LSI), dont le dirigeant Ilir Meta obtient le poste de chef de la diplomatie. Il est alors désigné ministre de l'Intérieur le dans le second cabinet de coalition de Berisha.

Maire de Tirana[modifier | modifier le code]

Il démissionne le . Son prédécesseur, Bujar Nishani, prend sa suite au gouvernement. S'il renonce, c'est pour postuler à l'élection municipale de Tirana et affronter le président du Parti socialiste d'Albanie (PSSh) Edi Rama, maire de la capitale depuis .

Au cours du scrutin, il totalise 49,74 % des voix, soit 0,04 points et 93 voix d'avance sur Rama. L'Alliance pour les citoyens (ApQ), qui rassemble le PDSh et le LSI, réunit 49,19 % des suffrages exprimés et fait élire 28 conseillers municipaux sur 55, surpassant l'Alliance pour l'avenir (ApA), formée autour du PSSh, de 388 bulletins de vote. Il prend ses fonctions plus de deux mois après les élections, le .

Président du PDSh[modifier | modifier le code]

Après que le Parti démocrate d'Albanie a perdu les élections législatives du , il postule à la présidence en vue de remplacer Berisha, qui ne se représente pas. Le , il l'emporte avec 80,39 % des suffrages exprimés face à un autre ancien ministre, Sokol Olldashi, un tiers des adhérents ayant pris part au vote[1].

Il ne se représente pas à l'élection municipale du , qui consacre la nette victoire du candidat socialiste Erion Veliaj sur la représentante libérale Halim Kosova.

Au cours des élections législatives du , il mène la campagne du PDSh, qui échoue à reprendre le pouvoir avec seulement 28,8 % des voix et 43 députés sur 140, tandis que le PSSh conduit par le Premier ministre Edi Rama s'adjuge la majorité absolue.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Lulzim Basha voted by over 80% of the members as the new leader of DP », Independant Balkan News Agency, le

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]