Luková (Manětín)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luková
Luková (Manětín)
Église Saint-Georges
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Région Flag of Plzen Region.svg Région de Plzeň
District Plzeň-Nord
Commune Manětín
Région historique Bohême
Maire Josef Gilbert Matuška
Code postal 331 01
Indicatif international +420
Démographie
Population hab. (2011)
Densité 1,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 00′ 59″ nord, 13° 09′ 34″ est
Altitude 500 m
Superficie 318 ha = 3,18 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Église Saint-Georges.
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte administrative de Tchéquie
City locator 14.svg
Luková
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Luková
Liens
Site web www.manetin.cz

Luková est un hameau de la commune de Manětín, dans le district de Plzeň-Nord de la région de Plzeň, en République tchèque.

Géographie[modifier | modifier le code]

Luková se trouve sur la rive gauche du Lukovský potok (ruisseau de Luková), à 6 km au nord-ouest du village de Manětín auquel il est rattaché. Manětín se trouve à 30 km au nord-nord-ouest de Plzeň.

Elle est composée de quinze hameaux : Brdo u Manětína, Česká Doubravice, Hrádek u Manětína, Kotaneč, Lipí u Manětína, Luková u Manětína, Mezí, Rabštejn nad Střelou, Radějov u Manětína, Stvolny, Újezd u Manětína, Vladměřice, Vysočany u Manětína, Zhořec u Manětína.

Au nord, Luková est limitrophe avec le village de Domašín (Štědrá), au sud avec Mezí et au sud-ouest avec Zhořec.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1115.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Georges du XIVe siècle a été utilisée en 1968 pour la dernière fois[1],[2].

Lors de funérailles à l’intérieur du bâtiment, le plafond et une partie du toit se sont effondrés. Les habitants, terrifiés, ont pris cet événement comme un signe de mauvais augure et ne se sont plus aventurés à l’intérieur. L’église est tombée en ruine petit à petit. Tous les objets de valeurs ont été dérobés : les peintures, les statues, la cloche et l’horloge. Alors qu'elle est aujourd'hui dans un état de délabrement avancé, elle est devenue une véritable attraction touristique. De nombreux curieux s'y pressent, depuis qu'en 2014, ont été installées et exposées 32 statues de plâtre. Ces sculptures sont l'œuvre de Jakub Hadrava[3], étudiant de la faculté d'Art et Design (ZČÚ)[4] à Plzeň. Les personnages symbolisant des croyants sont debout entre les bancs ou même assis, les visiteurs les considèrent comme des fantômes.

Cette mise en scène est censée représenter les Allemands des Sudètes, qui allaient tous les dimanches prier dans l'église. Le produit des droits d'entrée est destiné à sauver l'église. Ils sont laissés à la libre discrétion des visiteurs[5],[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]