Luke Rockhold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Luke Rockhold
Luke Rockhold
Luke Rockhold en 2016.
Fiche d’identité
Nom complet Luke Skyler Rockhold
Surnom Lou Rocco
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Santa Cruz, Californie, États-Unis
Style Kick-boxing, lutte, jiu-jitsu brésilien
Équipe American Kickboxing Academy
Taille 6 3 (1,91 m)
Catégorie Poids moyens
Palmarès en MMA
Combats 20
Victoires 16
Défaites 4
Titres obtenus Champion des poids moyens du Strikeforce (2011-2013)
Champion des poids moyens de l'UFC (2015-2016)

Luke Skyler Rockhold[1], né le à Santa Cruz en Californie, est un pratiquant américain d'arts martiaux mixtes (MMA). Il est le dernier champion des poids moyens de la défunte organisation du Strikeforce, et remporte en 2015 le titre de champion dans cette même catégorie de poids à l'Ultimate Fighting Championship. Il est aussi ceinture noire de jiu-jitsu brésilien.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Strikeforce[modifier | modifier le code]

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

En janvier 2013, la société mère Zuffa ferme l'organisation du Strikeforce. Luke Rockhold, dernier champion poids moyen de cette promotion, est alors transféré dans les effectifs de l'Ultimate Fighting Championship[2].

Il déclare vouloir affronter Costa Philippou lors de l'UFC on Fox 7 pour son premier combat dans cette nouvelle division[3], puis propose d'autres noms dont celui du brésilien Vitor Belfort[4]. Mi-février, c'est finalement face à ce dernier qu'un match est programmé pour l'UFC on FX 8 au Brésil[5]. Avant ce combat, l'annonce de l'autorisation à Belfort d'un recours à une thérapie de remplacement de testostérone (TRT) par la commission athlétique brésilienne fait réagir Rockhold et la presse[6]. Il considère alors son adversaire comme un « tricheur »[7], mais ne refuse pas l'affrontement[8]. Le 18 mai 2013, les deux hommes se rencontrent alors en combat principal de l'évènement. Rockhold perd dès le premier round après avoir été envoyé au tapis sur un coup de pied retourné à la tête[9]. À la suite de cette défaite, certaines rumeurs évoquent un match truqué mettant en cause un léger signe de tête de l'Américain fait avant de recevoir le coup de pied. Cette hypothèse peu vraisemblable est rapidement démentie par l'intéressé[10],[11].

Un combat entre Rockhold et Tim Boetsch est annoncé pour l'UFC 166, le 19 octobre 2013[12]. Il se blesse cependant au genou à un mois de l'échéance et se voit contraint d'annuler sa participation à l'évènement. Il est alors remplacé par CB Dollaway[13]. L'UFC organise ensuite un match entre Rockhold et Costa Philippou, premier adversaire qu'il avait demandé pour son entrée dans la promotion. L'affrontement est programmé en combat principal de l'UFC Fight Night 35, le 15 janvier 2014 à Duluth[14]. Il remporte rapidement la victoire en assenant d'abord un coup de pied à la tête de Philippou qui lui ouvre l'arcade, puis quelques coups de pied au corps qui envoie le Chypriote au sol pour être déclaré vainqueur de ce match par KO[15] tout en remportant le bonus du KO de la soirée[16]. À la suite de ce combat, il fait part de son envie d'être prochainement opposé à Michael Bisping.

C'est cependant Tim Boetsch qui est désigné comme son prochain adversaire pour l'UFC 172 du 26 avril 2014[17]. Rockhold remporte l'affrontement dès le premier round en soumettant par kimura son adversaire pris dans un triangle inversé[18].

Le match face à Michael Bisping est ensuite concrétisé en tête d'affiche de l'UFC Fight Night 55 du 8 novembre 2014 à Sydney[19]. Profitant de son allonge, Rockhold touche son adversaire à plusieurs reprises avec des coups de pied qui finissent d'ailleurs par le faire basculer. Le combattant américain s'impose ensuite par soumission en placant alors dans le second round un étranglement en guillotine sur Bisping tentant de se relever[20]. Cela lui permet alors de s'octroyer un bonus de performance de la soirée[21].

Après ces quatre succès consécutifs, il décroche l'occasion de s'emparer du titre face au champion Chris Weidman. Annoncé dès le mois de juin[22], le combat est bientôt confirmé comme second combat principal de l'UFC 194 du 12 décembre 2015[23].

Le 12 décembre 2015, Rockhold devient le champion des poids moyens de l'UFC en battant Chris Weidman par TKO au cours du quatrième round.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis fin 2016, il est en couple avec la chanteuse et actrice Demi Lovato[24],[25].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Ultimate Fighting Championship
    • Champion poids moyens de l'UFC
    • Performance de la soirée (deux fois)
    • KO de la soirée (une fois)
    • Combat de la soirée (une fois)
  • Strikeforce
    • Champion poids moyens du Strikeforce

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
20 combats 16 victoires 4 défaites
Par KO 4 4
Par soumission 10 0
Sur décision 2 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 16-4 Drapeau de Cuba Yoel Romero KO (coups de poing) UFC 221: Romero vs. Rockhold (en) 3 1:48 Perth, Australie Pour le titre intérimaire des poids moyens de l'UFC.
Romero n'a pas fait le poids requis (pesée à 187.7 lbs) et n'a donc pas pu être sacré.
Victoire 16-3 Drapeau des États-Unis David Branch (en) Soumission (coups de poing) UFC Fight Night: Rockhold vs. Branch (en) 2 4:05 Pittsburgh, Pennsylvanie, Etats Unis
Défaite 15-3 Drapeau de l'Angleterre Michael Bisping KO (coups de poing) UFC 199: Rockhold vs. Bisping II (en) 1 3:36 Inglewood, Californie, États-Unis Perd le titre des poids moyens de l'UFC.
Victoire 15-2 Drapeau des États-Unis Chris Weidman TKO (coups de poing) UFC 194: Aldo vs McGregor 4 3:12 Las Vegas, Nevada, États-Unis Remporte le titre des poids moyens de l'UFC.
Combat de la soirée.
Victoire 14-2 Drapeau du Brésil Lyoto Machida Soumission (étranglement arrière) UFC on Fox: Machida vs. Rockhold (en) 2 2:31 Newark, New Jersey, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 13-2 Drapeau de l'Angleterre Michael Bisping Soumission (étranglement en guillotine) UFC Fight Night: Rockhold vs. Bisping (en) 2 0:57 Sydney, Australie Performance de la soirée.
Victoire 12-2 Drapeau des États-Unis Tim Boetsch Soumission (kimura dans triangle inversé) UFC 172: Jones vs. Teixeira (en) 1 2:08 Baltimore, Maryland, États-Unis
Victoire 11-2 Drapeau de Chypre Costa Philippou KO (coup de pied au corps) UFC Fight Night: Rockhold vs. Philippou (en) 1 2:31 Duluth, Géorgie, États-Unis KO de la soirée.
Défaite 10-2 Drapeau du Brésil Vitor Belfort KO (coup de pied circulaire retourné et coups de poing) UFC on FX: Belfort vs. Rockhold (en) 1 2:32 Jaraguá do Sul, Brésil
Victoire 10-1 Drapeau des États-Unis Tim Kennedy (en) Décision unanime Strikeforce: Rockhold vs. Kennedy 5 5:00 Portland, Oregon, États-Unis Défend le titre des poids moyens du Strikeforce.
Victoire 9-1 Drapeau des États-Unis Keith Jardine TKO (coups de poing) Strikeforce: Rockhold vs. Jardine 1 4:26 Las Vegas, Nevada, États-Unis Défend le titre des poids moyens du Strikeforce.
Victoire 8-1 Drapeau du Brésil Ronaldo Souza Décision unanime Strikeforce: Barnett vs. Kharitonov 5 5:00 Cincinnati, Ohio, États-Unis Remporte le titre des poids moyens du Strikeforce.
Victoire 7-1 Drapeau des États-Unis Paul Bradley (en) TKO (coups de genou au corps) Strikeforce Challengers: Kaufman vs. Hashi 1 2:24 San José, Californie, États-Unis
Victoire 6-1 Drapeau des États-Unis Jesse Taylor (en) Soumission (étranglement arrière) Strikeforce Challengers: Gurgel vs. Evangelista 1 3:42 Fresno, Californie, États-Unis
Victoire 5-1 Drapeau des États-Unis Cory Devela (en) Soumission (étranglement arrière) Strikeforce Challengers: Villasenor vs. Cyborg 1 0:30 Kent, Washington, États-Unis
Victoire 4-1 Drapeau des États-Unis Buck Meredith Soumission (étranglement arrière) Strikeforce: Shamrock vs. Diaz 1 4:07 San José, Californie, États-Unis
Victoire 3-1 Drapeau des États-Unis Nik Theotikos Soumission (étranglement arrière) Strikeforce: Destruction 1 3:06 San José, Californie, États-Unis
Victoire 2-1 Drapeau des États-Unis Josh Neal Soumission (coups de poing) Strikeforce: Young Guns II 1 1:49 San José, Californie, États-Unis
Défaite 1-1 Drapeau des États-Unis Tony Rubalcava TKO (coups de poing) Melee on the Mountain 1 2:46 Friant, Californie, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Mike Martinez Soumission (clé de bras) Melee on the Mountain 1 2:44 Friant, Californie, États-Unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats Strikeforce : Rockhold vs. Jardine », sur Nevada State Athletic Commission (consulté le 26 juillet 2013).
  2. « Strikeforce : Ils ont (ou vont) signé à l'UFC », sur Riddum, (consulté le 28 août 2013).
  3. « Luke Rockhold veut Costa Philippou à l'UFC on FOX 7... puis Anderson Silva », sur Riddum, (consulté le 28 août 2013).
  4. « UFC : Luke Rockhold se cherche toujours un adversaire, intéressé par Vitor Belfort », sur Riddum, (consulté le 28 août 2013).
  5. (en) « 'UFC on FX 8: Belfort vs. Rockhold' set for May 18 in Jaragua do Sul, Brazil », (consulté le 28 août 2013).
  6. (en) Jeremy Botter, « UFC on FX 8: Is It Fair That Luke Rockhold Must Face an Enhanced Vitor Belfort? », sur Bleacher Report, (consulté le 28 août 2013).
  7. (en) Ben Fowlkes, « Rockhold: UFC should address Belfort's testosterone use », sur USA TODAY, (consulté le 28 août 2013).
  8. « UFC on FX 8 : Vitor Belfort sous TRT, Luke Rockhold réagit », sur Riddum, (consulté le 28 août 2013).
  9. (en) Steven Marrocco, « UFC on FX 8 results/photos: Vitor Belfort blasts Luke Rockhold via wheel kick », sur MMAJunkie.com, (consulté le 28 août 2013).
  10. « Luke Rockhold : Mon combat contre Vitor Belfort n'était pas truqué », sur Riddum, (consulté le 28 août 2013).
  11. (en) « Luke Rockhold addresses bizarre UFC on FX 8 fight-fix conspiracy speculation », sur MMAJunkie.com, (consulté le 28 août 2013).
  12. (en) « Tim Boetsch vs. Luke Rockhold slated for UFC 166 in Houston », sur MMAJunkie.com, (consulté le 26 juillet 2013).
  13. (en) « Luke Rockhold out, C.B. Dollaway meets Tim Boetsch at UFC 166 », sur MMAJunkie.com, (consulté le 13 octobre 2013).
  14. « UFN 35: Luke Rockhold vs. Costa Philippou annoncé comme combat principal », sur MMA Nouvelles, (consulté le 16 janvier 2014).
  15. (en) Ken Pishna, « UFC Fight Night 35 Results: Luke Rockhold Scores Quick KO, Calls for Bisping En Route to Belfort », sur MMAWeekly, (consulté le 16 janvier 2014).
  16. « UFC Fight Night 35: Les Bonus », sur MMA Nouvelles, (consulté le 16 janvier 2014).
  17. « UFC 172: Anthony Johnson est de retour, il affrontera Phil Davis le 26 avril », sur MMA Nouvelles, 34 février 2014 (consulté le 5 février 2014).
  18. (en) Steven Marrocco, « UFC 172 results and photos: Luke Rockhold taps Tim Boetsch, calls out Belfort and Bisping », sur MMAjunkie, (consulté le 28 avril 2014).
  19. (en) « Michael Bisping vs. Luke Rockhold set for Nov. 8 in Australia », sur MMAjunkie, (consulté le 27 mars 2017).
  20. (en) Ben Fowlkes, « UFC Fight Night 55 results: Luke Rockhold taps Michael Bisping with one-armed guillotine », sur MMAjunkie, (consulté le 27 mars 2017).
  21. (en) « UFC Fight Night 55 bonuses: Rockhold, Smolka, Whittaker, Hester win $50,000 », sur MMAjunkie, (consulté le 27 mars 2017).
  22. (en) « UFC confirms Luke Rockhold as next challenger to Chris Weidman's title », sur MMAjunkie, (consulté le 4 juin 2015).
  23. (en) Marc Raimondi, « Chris Weidman defends middleweight title against Luke Rockhold in UFC 194 co-main event », sur MMA Fighting, (consulté le 2 septembre 2015).
  24. Avery Thompson, « Demi Lovato Dating UFC Star Luke Rockhold After Wilmer Valderrama Breakup », sur Hollywood Life, (consulté le 13 novembre 2016)
  25. Mike Vulpo, « Demi Lovato and Luke Rockhold Step Out Holding Hands at UFC Fight Night in New York City », sur Eonline, (consulté le 13 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]