Luis Zulueta y Escolano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zulueta.
Luis Zulueta y Escolano
LluísdeZulueta.jpg
Fonctions
Membre du Congrès des députés
Ambassadeur d'Espagne près le Saint-Siège (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Luis de ZuluetaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Fratrie
Antoní de Zulueta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Parti Réformiste (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Luis Zulueta y Escolano, né à Barcelone en 1878 et mort à New York en 1964, était un écrivain, universitaire et homme politique espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses études à Barcelone, Berlin et Paris, il obtient un doctorat en philosophie à l'université de Madrid en 1910, et enseigne quelque temps l'histoire de la pédagogie à l'Escuela Superior del Magisterio (sorte d'école normale) ; il abandonne cependant très vite sa carrière de professeur pour se consacrer à la politique, étant élu la même année député aux Cortes, représentant Barcelone. Il siège au sein du Parti républicain réformiste.

Il est réélu par la circonscription de Madrid en 1919, celle de Pontevedra en 1923, celle de Badajoz en 1931, est nommé ministre d'État dans le gouvernement présidé par Manuel Azaña, du 16 décembre 1931 au 12 juin 1933.

De 1933 à 1934, il est ambassadeur à Berlin, puis auprès du Saint-Siège ; mais, après la reconnaissance du gouvernement franquiste par le Vatican, il préfère s'exiler en Colombie, puis aux États-Unis, où il meurt en 1964.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • El alma de la escuela (1910)
  • El maestro (1924)
  • El ideal de la educación (1922)
  • La democracia educadora (1930)
  • La nueva edad heroica (1942)
  • El rapto de América (1952)

Liens externes[modifier | modifier le code]