Luis Otero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otero.

Luis Otero
Image illustrative de l’article Luis Otero
Biographie
Nationalité Espagnol
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Pontevedra
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Lieu La Corogne
Poste Défenseur
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
-Flag of Spain.svg Pontevedra CF
-Flag of Spain.svg Celta de Vigo
-Flag of Spain.svg Deportivo La Corogne
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
-Flag of Spain.svg Espagne 4 (0)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Luis Otero Sánchez-Encinas, sportivement connu sous le nom d'Otero, né à Pontevedra le et mort à La Corogne le , est un footballeur espagnol. Jouant défenseur droit, il a réalisé la majeure partie de sa carrière au Deportivo La Corogne, au Vigo Sporting puis dans l'équipe qui lui a succédé, le Celta de Vigo. Il est un des onze joueurs qui ont disputé le premier match de l'histoire de l'équipe nationale d'Espagne lors des Jeux olympiques d'Anvers en 1920.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 16 ans, Luis Otero commence sa carrière de footballeur au Sporting de Pontevedra, club de sa cité natale. Deux ans après, en 1911, il passe au Vigo Sporting. Avec cette équipe, il est quatre fois champion de Galice en 1914, 1919, 1920 et 1923. Quelques semaines après avoir remporté ce dernier titre, le Vigo Sporting fusionne avec son historique rival, le Real Fortuna donnant origine au Real Club Celta de Vigo. Le premier match de l'histoire du Celta s'est disputé le entre deux équipes de joueurs du nouveau club, une dirigée par Clemente et l'autre par Luis Otero.

Bien qu'il semble être un joueur majeur du Celta, avant d'entamer le Championnat de Galice de 1923, Luis Otero, ainsi que trois autres joueurs -Chiarroni, González et Isidro-, en désaccord avec la discipline du nouveau club, le quitte pour rejoindre le Deportivo La Corogne[1].

Ce départ est considéré comme un affront pour le club de Vigo et serait un des éléments fondateurs de l'historique rivalité avec l'équipe de La Corogne. Les protestations du Celta amènent la Fédération galicienne à suspendre les quatre footballeurs transfuges en les accusant de professionnalisme. Le Deportivo est également disqualifié du championnat de Galice pour les avoir alignés. Malgré l'intervention de la Fédération royale espagnole de football, Otero et ses trois collègues sont suspendus par la Fédération galicienne jusqu'en mai 1924[2].

Otero joue au Deportivo La Corogne jusqu'à sa retraite en 1930. Dans cette période, il gagne deux championnats régionaux en 1927 et 1928. Il dispute également les deux premières saisons du championnat de deuxième division, championnat dont la première édition se déroule en 1929.

Après sa retraite, Otero s'établit à La Corogne, où il tient un bar dans la Calle de los Olmos[3]. Il meurt dans cette ville le [4].

Un marqueur de sa grande popularité est qu'il a été un des premiers footballeurs ayant participé à une annonce publicitaire en l'occurrence pour Otero avec le vin Sansón[5]. En 1933, il reçoit de la Fédération royale espagnole de football la médaille du mérite sportif[6]. Quatre ans après sa mort, en 1959, un hommage lui est rendu dans sa ville natale de Pontevedra par la création du Trophée Luis Otero qui depuis se dispute annuellement au cours de l'été[7]. De son côté, le Deportivo se rappelle sa mémoire avec un monolithe présent à proximité du stade de Riazor.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Le , Luis Otero est un des onze footballeurs ayant joué la première rencontre de la sélection espagnole, en étant en plus le premier galicien à faire partie de l'équipe nationale. Cette sélection, connue comme la Furia Roja, remporte la médaille d'argent des Jeux olympiques d'Anvers en 1920. Lors du tournoi olympique, outre le premier match disputé contre le Danemark, Otero dispute une deuxième rencontre contre l'Italie.

Après les olympiades, il participe à autres deux rencontres internationales amicales, la dernière ayant lieu le contre l'Autriche. Au total, il reçoit donc quatre sélections[8].

Otero joue également plusieurs matchs avec la sélection de Galice, remportant avec celle-ci le subcampeonato dans la Coupe prince des Asturies en 1924.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats régionaux[modifier | modifier le code]

Titre Club Pays An
Championnat régional de Galice Vigo Sporting Espagne 1914
Championnat régional de Galice Vigo Sporting Espagne 1919
Championnat régional de Galice Vigo Sporting Espagne 1920
Championnat régional de Galice Vigo Sporting Espagne 1923
Championnat régional de Galice Deportivo La Corogne Espagne 1927
Championnat régional de Galice Deportivo La Corogne Espagne 1928

Tournois internationaux[modifier | modifier le code]

Titre Club Pays An
Médaille d'argent Sélection olympique Espagne 1920

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]