Luis M. González-Mata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luis M. González-Mata est un espion et essayiste espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans son livre autobiographique, "Cisne. Je fus un espion de Franco", il raconte sa carrière d'espion durant le régime franquiste et durant la période de la transition démocratique espagnole. En 1978, il est impliqué dans la tentative d'assassinat d'Antonio Cubillo, leader indépendantiste des Îles Canaries. En 1979, dans son livre, Les "maîtres du monde, il est l'un des premier à dévoiler l'existence et le fonctionnement du Groupe Bilderberg[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Cygne. Mémoires d'un agent secret, Grasset, 1976.
  • Terrorismo Internacional, Barcelona, Argos - Vergara, 1978.
  • Las muertes del "Che" Guevara, Barcelona, Argos Vergara, 1980. (ISBN 84-7017-849-0)
  • Les vrais maitres du monde, Paris, Éditions Grasset & Fasquelle, 1979.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Domingo Pastor Petit, Espías españoles, 1979.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tribune de Genève, Les "maîtres du monde" à Saint-Moritz, par Roland Rossier, 11-12-13 juin 2011, p.1