Luis García Hevia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luis García Hevia
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BogotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Luis García Hevia, né à Bogota le et mort à Bogota le , est un peintre et photographe colombien.

Biographie[modifier | modifier le code]

La mort du général Santander (1841)

Il étudie la peinture avec Pedro José Figueroa. Il est le premier colombien à avoir utilisé la technique du daguerréotype qu'il a sans doute apprise dans l'atelier de John A. Bennet[1].

En 1841, il participe à l'Exposition industrielle de Bogotá. Il y présente diverses peintures et, surtout, deux daguerréotypes de type expérimental, aujourd'hui considérés comme les premiers réalisés en Colombie, bien qu'ils aient été perdus depuis[2]. La même année, il peint son tableau le plus célèbre, La mort du général Santander, où celui-ci apparaît entouré d'une série de personnalités autour de son lit de mort[3].

En 1846, il crée avec d'autres artistes l'Académie de dessin et de peinture et en devient le président. Il y rencontre Fermín Isaza, à qui il enseigne la technique du daguerréotype.

En 1849, il est parti pour Medellín, où il offre ses services de portraitiste[4], en tant que peintre et daguerréotypiste. Il s'approprie les nouvelles techniques de l'ambrotype et du calotype qui viennent d'arriver en Colombie.

Après le coup d'État en 1854 de José María Melo contre le général José María Obando, il est exilé à Bucaramanga, où il crée dès 1855 un atelier de photographie afin de s'assurer des revenus stables. En 1858, il fonde la loge maçonnique Filantropía Bogotana.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Londoño Vélez Santiago, « Pioneros de la fotografía en Antioquia », Revista Credencial Historia, Bogotá, vol. 75,‎ (ISSN 0121-3296, lire en ligne)
  2. (es)Apuntes para una cronología de la fotografía en Antioquía
  3. (es)« Muerte del General Santander »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. (es) Londoño Vélez Santiago, Testigo ocular: La fotografía en Antioquia 1848-1950, Medellín, Biblioteca Pública Piloto de Medellín. Universidad de Antioquia, , 28 p. (ISBN 9789587142723)