Luis Barceló Jover

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Luis Barceló Jover
Naissance 1896
Madrid
Décès 1971
Madrid
Allégeance Flag of Spain (1931 - 1939).svg Seconde République espagnole
Arme Red star.svg Armée populaire de la République espagnole
Grade Colonel
Années de service 1936-1939
Conflits Guerre d'Espagne
Faits d'armes Bataille de Madrid (1936)

Luis Barceló Jover était un général espagnol et dirigeant militaire des forces républicaines pendant la guerre civile espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est officier professionnel de l'armée espagnole et soutient le gouvernement républicain pendant la guerre civile espagnole. En juillet 1936, il est l'un des officiers qui met en place des cours sommaires pour juger les officiers rebelles capturés après l'échec du coup d'État à Madrid. En septembre 1936, il prend part au siège d'Alcazar. Plus tard il a rejoint le PCE et mène une brigade mixte de la division de Modesto durant la Bataille de la route de La Corogne. Plus tard il est promu colonel et en juin 1937 il est l'un des commandants républicains durant l'offensive de Ségovie. En 1939, il commande le I Corps de l'Armée Républicaine du Centre.

Le 5 mars 1939, le colonel Segismundo Casado officier de l'armée républicaine, a soutenu une section du PSOE (Julian Besteiro), une section de l'UGT (Wenceslao Carrillo), de la CNT (Cipriano Mera), du général Manuel Matallana et le service secret de la République (SIM), de demander au premier ministre de démissionner Juan Negrin et créer un Conseil national de défense et commencer des négociations la paix avec Francisco Franco, parmi eux Barceló. Mais le conseil national rejette le projet et le 7 mars il est arrêté dan son quartier général au Palais du Pardo. Après quelques jours de combats sanglants, il est vaincu par le IV Corps de Cipriano Mera. Le 12 mars il passe au tribunal militaire et le 13 mars lui et son commissaire José Conesa sont condamnés à mort et exécutés[1],[2],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]


  1. Beevor, Antony. (2006). The Battle for Spain. The Spanish Civil War, 1936-1939. Penguin Books. London. p. 394
  2. a et b Preston, Paul, (2006). The Spanish Civil War. Reaction, revolution&revenge. Harper Perennial. London. p. 298