Luigi Scotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luigi Scotti

Luigi Scotti (Naples, ) est un ancien magistrat et homme politique italien, ministre de la Justice dans le gouvernement Prodi II du 7 février au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit, Luigi Scotti fut magistrat notamment à Naples ou dans les environs. Membre du Conseil supérieur de la magistrature de 1976 à 1981. Il devient conseilleur de cassation en 1979. De 1982 à 1997 il est magistrat détaché au ministère de la Justice, et enfin président du tribunal de Rome du au .

En tant que président, il a eu la charge de mener à bon port la fusion du tribunal de Rome avec le tribunal d'instance (pretura) de Rome, juridiction qu'en Italie a été supprimée entre 1998 et 2000.

Indépendant proche du Parti démocrate, à la suggestion de l'ancien ministre de la Justice et dirigeant du Parti des communistes italiens Oliviero Diliberto il entre dans le gouvernement Prodi II le comme sous-secrétaire à la Justice puis, après la démission le de Clemente Mastella et l'intérim exercée par Romano Prodi, il est nommé le ministre de la Justice.

Voir aussi[modifier | modifier le code]