Luigi Pigorini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luigi Pigorini
Archéologue
Image illustrative de l'article Luigi Pigorini
Luigi Pigorini
Naissance
Fontanellato
Décès (à 83 ans)
Padoue
Nationalité italienne
Autres activités numismatique

Luigi Pigorini (Fontanellato, 10 janvier 1842-Padoue, 1er avril 1925) est un préhistorien, archéologue et numismate italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Encore étudiant, il se passionne pour la numismatique et, au musée de Parme (Museo archeologico nazionale di Parma (it)), rencontre Pellegrino Strobel qui se l'adjoint dès 1861 pour explorer le site de Castione dei Marchesi. Gaetano Chierici les rejoint.

Diplômé de sciences politiques et administratives, il entre à l'Institut de Correspondance archéologique comme numismate et est ainsi le premier préhistorien à ne pas avoir reçu une formation en sciences naturelles. En mission à Rome et à Naples, il y étudie l'Antiquité classique. L'Institut de Correspondance l'invite alors à faire des conférences sur les terramare de l'Émilie et sur les découvertes préhistoriques de la campagne romaine.

Donnant un cours libre de palethnologie au Musée national, en 1867, il obtient un poste au Musée royal des antiquités de Parme et, en 1870, est nommé directeur général des musées et des fouilles archéologiques. Il participe ainsi à l'organisation institutionnelle de la préhistoire en Italie et, par la fondation du Bollettino di Paletnologia italiana en 1875, obtient la reconnaissance officielle de la paletnologia.

En 1876, il obtient à Rome l'ouverture du Museo Nazionale Preistorico ed Etnografico et, en 1877, la création d'une chaire de préhistoire à l'Université de Rome.

Nommé sénateur à vie en 1912, il est vice-président du sénat italien de 1919 jusqu’à sa mort en 1925.

Travaux[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative apposée en son honneur à Fontanellato, sa vilel natale
  • La Paletnologia in Roma, in Napoli, nelle Marche e nelle Legazioni, 1862
  • Le Terremare dell'Emilia, prima relazione, avec P. Strobel, 1862
  • Le Terremare e le Palafitte del Parmense, seconda relazione, 1864
  • Matériaux pour l'histoire de la paléoethnologie italienne, 1874
  • La Terramara di Castellazo di Fontanellato, 1893-1896
  • Gli abitanti primitivi dell'Italia, 1910
  • Preistoria. Cinquanta anni di storia italiana (1860-1910), 1911

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Un Maestro di Scienza e d'Italianità. In onore di Luigi Pigorini, 1842-1925, 1925
  • M. A. Fugazzola-Delpino, E. Pellegrini, Luigi Pigorini, cenni biografici, in La nascità dell'archeologia preistorica a Parma nella seconda metà dell'Ottocento, 1994, p. 61-65
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 1062-1064 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :