Luigi Guarnieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luigi Guarnieri est un écrivain italien né à Catanzaro en 1962.

Il est l'auteur de nombreux romans et récipiendaire de plusieurs prix.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’atlante criminale. Vita scriteriata di Cesare Lombros, Milan, Mondadori 2001
- Prix Bagutta 2001
  • La Double Vie de Vermeer, [« La doppia vita di Vermeer », 2004], trad. de Marguerite Pozzoli, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres italiennes », 2006, 229 p. (ISBN 978-2-7427-6044-2)
- Prix Campiello 2004
  • La Jeune Mariée juive , [« La sposa ebrea », 2006], trad. de Marguerite Pozzoli, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres italiennes », 2007, 285 p. (ISBN 978-2-7427-6782-3)
  • Les Sentiers du ciel, [« I sentieri del cielo », 2008], trad. de Marguerite Pozzoli, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres italiennes », 2010, 374 p. (ISBN 978-2-7427-8805-7)
  • Une étrange histoire d’amour, [« Una strana storia d'amore », 2010], trad. d'Eve Duca et Marguerite Pozzoli, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres italiennes », 2012, 224 p. (ISBN 978-2-330-00902-1)
  • Le Sosie d’Adolf Hitler, [« Il sosia di Hitler », 2014], trad. de Marguerite Pozzoli, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres italiennes », 2017, 364 p. (ISBN 978-2-330-07305-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]