Ludwig von Sybel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ludwig von Sybel, né le 1er juillet 1846 à Marbourg et mort le 5 avril 1929 dans la même ville, est un historien de l'art et archéologue allemand.

Ludwig von Sybel naquit dans une famille de pasteurs protestants originaire de Soest en Westphalie. Son père, Heinrich von Sybel, était également historien.

Il a étudié à Göttingen, puis à l'université de Bonn, l'archéologie et des études classiques. En 1871, il entreprit un voyage d'étude en Italie. En 1872, il est diplômé de l'université de Marburg en philologie classique. En 1877, il est nommé professeur agrégé d'archéologie classique. En 1879-1880, il entreprit des voyages d'étude à Paris, puis en Grèce. En 1886, il se rendit en Angleterre.

Le 23 mars 1888, il est nommé professeur d'archéologie classique et d'histoire de l'art. Il fut un spécialiste de l'archéologie chrétienne.

En 1898, il accède au titre de doyen de la Faculté des Arts de l'Université de Marbourg ; de 1906 à 1907 est recteur de son université et entre au Conseil d'administration en 1908. Il fut nommé professeur émérite.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Mythologie de l'Iliade, Marburg, 1877
  • Catalogue des sculptures à Athènes, Marburg, 1881
  • Histoire mondiale de l'art et l'édification de l'église de Sainte-Sophie, Marburg, 1888, 2e édition en 1903
  • La technologie de Platon, colloque et Euthydème, Marburg, 1889
  • Réflexions d'un père pour les études secondaires, Marburg, 1903
  • L'Antiquité chrétienne. Introduction à l'art paléochrétien, 2 vol., Marburg, 1906
  • Art paléochrétien. Guide de leur développement, Munich, 1920

Liens externes[modifier | modifier le code]