Ludwig Thuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ludwig Thuille
Description de l'image LudwigThuille.jpg.
Nom de naissance Ludwig Wilhelm Andreas Maria Thuille
Naissance
Bolzano, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Décès (à 45 ans)
Munich, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Activité principale Compositeur, pédagogue, théoricien
Formation Akademie der Tonkust de Munich
Maîtres Joseph Rheinberger
Enseignement Akademie der Tonkust de Munich
Élèves Hermann Abendroth, Ernest Bloch, Walter Braunfels, Walter Courvoisier, Rudi Stephan
Famille Walter Courvoisier (beau-fils)

Ludwig Wilhelm Andreas Maria Thuille est un compositeur, pédagogue et théoricien autrichien, né à Bozen (Tyrol) – actuellement, Bolzano en Italie – le et mort à Munich (Allemagne) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la musique à Innsbruck (Autriche) à partir de 1877 (il y rencontre Richard Strauss avec lequel il se liera d'amitié), puis à l'Académie de Musique (Akademie der Tonkust) de Munich à partir de 1879, notamment la composition avec Joseph Rheinberger. Diplômé de cette Académie en 1882, il y enseigne à son tour dès l'année suivante (1883), d'abord le piano et l'harmonie, ainsi que la théorie musicale, avant de reprendre en 1903, au décès de Rheinberger, sa classe de composition. Parmi ses élèves, mentionnons le chef d'orchestre Hermann Abendroth et les compositeurs Ernest Bloch, Walter Braunfels, Walter Courvoisier et Rudi Stephan.

Comme compositeur romantique, on lui doit des pièces pour piano, une sonate pour orgue, de la musique de chambre, des œuvres avec orchestre (dont un concerto pour piano et une symphonie), des musiques de scène, des pièces pour voix soliste(s) (notamment des mélodies – Lieder – avec piano) et/ou chorales, ainsi que quatre opéras (le dernier inachevé).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fichier audio
[[:Fichier:Thuille sextet01.ogg|]]
Sextuor pour piano et vents en fa majeur , op. 6

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • 1878 : Quatuor à cordes no 1 en la majeur sans op. ;
  • 1880 : Sonate no 1 pour violon et piano en ré mineur op. 1 ; Sonate pour orgue en la mineur op. 2 ; Quintette avec piano no 1 en sol mineur sans op. ;
  • 1881 : Quatuor à cordes no 2 en sol majeur sans op. (inachevé) ;
  • 1885 : Trio avec piano en mi bémol majeur sans op. ;
  • 1888 : Sextuor pour piano et vents en fa majeur op. 6 ;
  • 1901 : Quintette avec piano no 2 en mi bémol majeur op. 20 ;
  • 1902 : Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur op. 22 ;
  • 1904 : Sonate no 2 pour violon et piano en mi mineur op. 30.

Œuvres avec orchestre[modifier | modifier le code]

  • 1880 : Ouverture Le Printemps (Frühlingsouvertüre) sans op. ;
  • 1882 : Concerto pour piano en ré majeur sans op. ;
  • 1886 : Symphonie en fa majeur sans op. ;
  • 1893 : Fridolin, cantate pour soli, chœur d'hommes et orchestre sans op. ;
  • 1896 : Ouverture romantique (Romantische Ouvertüre) op. 16.

Musiques de scène/Opéras[modifier | modifier le code]

  • 1897 : Theuerdank, opéra sans op. ;
  • 1898 : Lobetanz, opéra sans op. ;
  • 1900 : Die Tanzhexe, mélodrame dansé sans op. ;
  • 1901 : Gugeline, opéra op. 18 ;
  • 1905 : Der Heiligenschein, opéra sans op. (inachevé) ;
  • 1906 : Allegorisches Festspiel, musique de scène sans op. ;
  • 1907 : Epilog, musique de scène sans op.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :