Ludwig Müller (théologien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le protestantisme image illustrant le nazisme
Cet article est une ébauche concernant le protestantisme et le nazisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ludwig Müller.
Ludwig Müller
Description de cette image, également commentée ci-après

Ludwig Müller en 1933.

Naissance
Gütersloh
Décès (à 62 ans)
Berlin
Nationalité Allemande
Pays de résidence Allemagne
Activité principale
premier « évêque du Reich »
Autres activités
aumonier militaire

Ludwig Müller (Gütersloh, - Berlin, ) était une personnalité dirigeante des Chrétiens allemands (Deutsche Christen) et ensuite de l'Église protestante du Reich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Müller pendant son discours d'intronisation comme « évêque du Reich », devant la cathédrale de Berlin, le 23 septembre 1934.

Ludwig Müller était proche du parti nazi depuis les années 1920. Il a été aumonier militaire[1], se situant dans la mouvance des Chrétiens allemands qui ont noyauté l'Église évangélique allemande après sa formation en 1933. Il est devenu ensuite le premier « évêque du Reich », poste créé pour lui, mais qui tomba en désuétude, à tel point que pendant la Seconde Guerre mondiale, il dut interroger le gouvernement pour savoir s'il était encore en possession de son titre et de sa fonction[1]. Il est resté un nazi fidèle jusqu'à la fin et s'est suicidé après la défaite nazie, le 31 juillet 1945.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Xavier de Montclos, Les chrétiens face au nazisme et au stalinisme, Plon, 1983, p.185-189