Ludvík Kundera (1891-1971)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ludvík Kundera
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Fratrie
Antonín Kundera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Milada Kunderová (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Instrument
Maître
Distinctions
Artiste émérite (d)
Ordre du Travail (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ludvík Kundera (né le à Brünn - Královo Pole[1], décédé le à Brno) est un célèbre musicologue et pianiste tchécoslovaque, recteur (1948-1961) de l'Académie de musique de Brno Leoš Janáček (JAMU).

Il étudie le piano à Brünn (où il suit les cours de Leoš Janáček) et à Paris, le chant à Brno et Prague.

Durant la Première Guerre mondiale il sert dans les légions tchécoslovaques. Il y fonde et dirige l'orchestre des légions. Après son retour en 1920 il travaille au Conservatoire de Brno où il reçoit le titre de professeur.

Durant la Première République, il est connu comme soliste et pianiste (musique de chambre) en Tchécoslovaquie et à l'étranger, à Vienne, Paris, Cologne, Moscou, Kiev...

Pendant l'Occupation allemande, il est mis à la retraite et commence à écrire des articles, critiques et livres sur la musique contemporaine et de l'enseignement de la musique.

Après la Libération, il contribue à la création de l'Académie de musique de Brno Leoš Janáček (JAMU), d'abord comme doyen de la faculté de musique de 1946 à 1948, puis comme recteur de 1948 à 1961

Il est le père de l'écrivain Milan Kundera et l'oncle de l'écrivain et poète qui porte le même nom que lui, Ludvík Kundera (1920-2010).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) « Ludvík Kundera », sur brna.cz (consulté le 5 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]