Ludovic Penin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Penin.
Ludovic Penin
Fabisch-Buste-Ludovic-Penin.jpg

Ludovic Penin, médailleur, 1870, Fonte de bronze à l’échelle, musée des beaux-arts de Lyon

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
Nationalité

Ludovic Penin, né à Lyon le et mort le , est un graveur-médailleur et éditeur de médailles français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Marius Penin (1807-1883)[1], et le grand-père de Adolphe Penin (1888-1985), tous les deux graveurs et médailleurs lyonnais.

Il représente la seconde génération de graveurs dans la famille Penin[2].

Le titre de graveur pontifical lui est accordé en 1864 par Pie IX[1].

Famille de graveurs Penin[modifier | modifier le code]

  • Marius Penin (1807-1880), graveur en médailles lyonnais.
    • Ludovic Penin (1830-1868), fils de Marius Penin, graveur en médailles lyonnais, a le titre de graveur pontifical accordé en 1864 par Pie IX.
      • X
        • Adolphe Penin (1888-1985), petit-fils de Ludovic Penin, graveur en médailles lyonnais, élève d’Henri-Auguste-Jules Patey à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.
          • Paul Penin (né en 1921), fils de Adolphe Penin, graveur en médailles lyonnais, élève d’Henry Dropsy à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « PENIN, Ludovic (1830 - 1868), Medallist », sur oxfordindex.oup.com (consulté le 28 février 2016).
  2. Nicolas Salagnac, « De Penin à Penin, quatre générations de graveurs lyonnais », sur nicolas-salagnac.com/ (site personnel), 2006 (consulté le 3 mars 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs, Paris, 1976, t. 8, p. 206.

Lien externe[modifier | modifier le code]