Ludovic Fabregas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ludovic Fabregas
Image illustrative de l’article Ludovic Fabregas
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (25 ans)
Lieu Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Taille 1,98 m (6 6)[1]
Masse 100 kg (220 lb)[1]
Poste Pivot
Surnom(s) Tchiqui, Wolverine
Situation en club
Club actuel FC Barcelone
Numéro 72
Parcours junior
Saisons Club
2004-2011 Banyuls HB
2011-2015 Montpellier Handball
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2015-2018 Montpellier Handball 73 (118)[1]
2018- FC Barcelone
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2014-2015 France jeunes
2015- France A 87 (177)[2]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Sous le maillot de Montpellier face au PSG, le 1er mars 2018.
Ludovic Fabregas avec ses supporters lors du Final4 2016

Ludovic Fabregas, né le à Perpignan (Pyrénées-Orientales)[3], est un joueur de handball français évoluant au poste de pivot.

Avec l'équipe de France, il est vice-champion olympique en 2016 puis champion du monde en 2017 et champion olympique en 2021. En club, après avoir commencé sa carrière professionnelle au Montpellier Handball avec lequel il remporte notamment la Ligue des champions en 2018, il évolue depuis l'intersaison 2018 dans le club espagnol du FC Barcelone[4] avec lequel il remporte sa deuxième couronne européenne en 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ludovic Fabregas grandit à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)[5],[6]. Comme son père et son frère de quatre ans son aîné, Alexandre, Ludovic Fabregas se tourne naturellement vers le VTT Trial et écume avec succès les compétitions en devenant champion d'Europe et du monde dans les catégories jeunes[7]. Mais son gabarit (1,98 m pour 100 kg) ne permettait pas d'avoir un avenir dans la discipline. C'est alors par le biais de son frère, qui côtoie plusieurs joueurs du centre de formation du Montpellier Handball, que Ludovic se tourne vers le handball. Après avoir commencé sur le poste d'arrière gauche, c'est sur le poste de pivot qu'il est retenu au pôle espoirs du Montpellier Handball [7].

Intégrant le groupe pro à 17 ans, Patrice Canayer le responsabilise rapidement au sein de sa défense. Sélectionné en équipe de France jeunes, il devient champion d'Europe jeunes en 2014 en étant élu meilleur pivot de la compétition, puis tout s'accélère lors de la fin de saison 2014-2015 : il est ainsi nommé dans l'élection du meilleur espoir du Championnat de France, connait sa première sélection en équipe de France A le à 18 ans (sans passer par les sélections en junior) et devient champion du monde jeunes en 2015, étant là aussi élu meilleur pivot de la compétition.

Le Montpellier Handball lui fait signer alors son premier contrat professionnel en [8].

Puis en , il participe à sa première compétition internationale avec l'équipe de France au Championnat d'Europe 2016, terminant à la 5e place après avoir un temps de jeu d'une heure et treize minutes. Puis il participe aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro où la France s'incline en finale face au Danemark. En , lors du championnat du monde disputé en France, Fabregas remporte son premier titre du champion du monde en ayant la pleine confiance de son sélectionneur Didier Dinart puis que Fabregas est le joueur avec le temps de jeu le plus important (6h15) et qu'il est le 4e meilleur buteur français. Cette compétition marque pour lui une évolution dans son style de jeu : reconnu initialement pour ses qualités en défense, il ajoute à ces qualités des performances en attaque[9].

Sa saison 2017-2018 est perturbée par une thrombose veineuse du bras droit qui l'empêche de pouvoir jouer durant quatre mois[10],[9], ne pouvant ainsi pas participer au Championnat d'Europe 2018 avec l'équipe de France. Si en fin de saison, il doit concéder le titre de champion de France au Paris Saint-Germain, Fabregas joue un rôle majeur dans la victoire en Ligue des champions[9].

En 2018, à 22 ans, il s'engage avec le FC Barcelone et déclare « C'est un rêve qui se réalise. Ici, je vais pouvoir grandir et la ville me fait penser à Montpellier, j'ai privilégié l'aspect personnel. J'ai un peu de sang catalan et ma grand-mère (originaire de Figueres) veut que je le parle comme je parle espagnol. ». Il choisit le numéro 72[11] après avoir porté le numéro 27 à Montpellier, ce dernier étant pris par Viran Morros à Barcelone, il décide d'inverser les chiffres[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Compétition internationales
Compétition nationales

En équipes nationales[modifier | modifier le code]

France
France jeunes

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b et c « Profil de Ludovic Fabregas en championnat de France », sur Site officiel de la LNH (consulté le )
  2. « Fiche de Ludovic Fabregas », Fédération française de handball (consulté le )
  3. « Ludovic Fabregas, un jeune qui saute des classes », sur Site officiel de l'équipe de France (consulté le )
  4. « Ludovic Fabregas confirme qu'il va rejoindre le FC Barcelone », sur lequipe.fr, (consulté le )
  5. Thomas Loisel, « Ludovic Fàbregas de Banyuls-sur-Mer, pivot de l'équipe de France de handball : «C’est magique» », L'Indépendant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Émilien Vicens, « Mondial Handball/le catalan Ludovic Fabregas : « Remporter le Mondial » », L'Indépendant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. a et b « A la découverte de Ludovic Fabregas », sur Site officiel de la LNH, (consulté le )
  8. « Handball / Montpellier : premier contrat pro pour Fabregas », sur midilibre.fr, (consulté le )
  9. a b et c AFP, « Un départ en apothéose pour Ludovic Fabregas », sur eurosport.fr, (consulté le )
  10. Nicolas Guillermin, « Handball. Les Bleus face à leur meilleur ennemi », sur humanite.fr, (consulté le )
  11. Fabregas, un Catalan au Barça, L'Equipe, le 10 juillet 2018, p. 54
  12. Vidéo - Ludovic Fabregas ou la fierté catalane , fcbarcelona.fr, le 9 juillet 2018.
  13. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination
  14. Décret du 8 septembre 2021 portant nomination et promotion

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]