Lucienne Peiry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lucienne Peiry
Lucienne peiry 2.png

Lucienne Peiry avec une oeuvre de Ni Tanjung, 2013

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Lucienne Peiry, née à Lausanne le , est docteure en histoire de l'art, PhD, spécialiste d'Art Brut, commissaire d'expositions, conférencière et auteure d'ouvrages. Elle donne des conférences en Suisse et en Europe, ainsi qu'un enseignement sur l'Art Brut depuis 2010 à l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne), au Collège des Humanités[1] ; elle a également donné un cours sur l'Art Brut à l'Université de Lausanne à la Faculté des sciences sociales et politiques (2016-2017)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du canton de Fribourg, Lucienne Peiry est la première femme à obtenir, en 1996, un doctorat en histoire de l’art à Lausanne, où sa thèse est la première consacrée à l’Art Brut et à l'histoire de la collection conçue par Jean Dubuffet[3]. Cette étude a été publiée par les éditions Flammarion à Paris sous le titre "L'Art Brut" (1997, rééd. 1999, 2001[4], 2006[5], 2010[6]; traduction en anglais, 2001[7], rééd. 2006[8]; traduction en allemand, 2005[9]; traduction en chinois, 2015[10]). Une version augmentée et actualisée a paru chez Flammarion en 2016 (400 pages, 500 illustrations)[11].

Lucienne Peiry a été journaliste à la Radio suisse romande et commissaire d'expositions indépendante (1987-2001). En 2001, elle succède à Michel Thévoz à la direction de la Collection de l'art brut à Lausanne[12], organisant des expositions temporaires et enrichissant le musée grâce à ses recherches et découvertes d'auteur·e·s d'Art Brut en Suisse et dans divers pays d'Europe, mais aussi en Inde, au Japon, en Chine, au Bénin, notamment.

Auteure de plusieurs ouvrages et articles sur des créateurs d'Art Brut, elle dirige également de nombreuses publications et des catalogues d'expositions pour le musée - dont le livre de référence : "Collection de l'Art Brut, Lausanne", Paris, Flammarion-Skira, 2012 (français, anglais, allemand)[13].

À son initiative, plusieurs films documentaires consacrés à des auteur·e·s d'Art Brut ont été produits par le musée lausannois, ou coproduits et réalisés avec le réalisateur français Philippe Lespinasse[3]. Par ailleurs, elle a initié et développé un programme pédagogique à la Collection de l'Art Brut dès 2001 (visites animées pour le jeune public, albums-jeux, ateliers, publications)[14].

Elle organise une exposition consacrée à Louis Soutter sous le titre "Louis Soutter et la musique" (2003) en collaboration avec le Kunstmuseum de Bâle et le musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne[15]. Christian Zacharias, directeur de l’orchestre de chambre de Lausanne (OCL) participe à ce projet. Elle a mis sur pied plusieurs partenariats avec d'autres institutions culturelles suisses, notamment le Théâtre de Vidy à Lausanne, le Musée d'Art et d'Histoire de Fribourg, le Petit Théâtre à Lausanne.

En 2012, Lucienne Peiry est nommée directrice de la recherche et des relations internationales de la Collection de l'Art Brut et quitte la direction du musée. Elle est chargée de la mise en valeur de la collection lausannoise à l'étranger (expositions, conférences) et de la recherche de nouveaux créateur·rice·s d'Art Brut dans le monde (Europe, Asie, Afrique, etc.). Elle favorise l'étude des artistes qu'elle découvre ainsi que la réalisation de publications et de films documentaires. Dans le même sens, elle assure l'encadrement d'étudiant·e·s et de chercheur·se·s; elle est appelée comme experte de travaux sur l'Art Brut dans des universités et des hautes écoles, en Suisse et à l'étranger[14].

Lucienne Peiry tient également depuis 2012 une chronique artistique mensuelle à la RTS (Radio Télévision Suisse), dans l'émission "A vous de jouer" sur Espace 2[3].

Lucienne Peiry a été commissaire d'une exposition sur l'œuvre d'art total d'Armand Schulthess, présentée à Neuchâtel au Centre Dürrenmatt en 2014 sous le titre "Le labyrinthe poétique d'Armand Schulthess"[16], puis à Lugano, au Museo cantonale d'Arte, en 2016[17]. Deux catalogues trilingues ont été publiés à ces deux occasions[18],[19].

En 2017, elle est commissaire à la maison rouge, à Paris, de l'exposition "Inextricabilia. Enchevêtrements magiques"[20], accompagnée d'un catalogue[21], qui suscite de nombreux articles et reportages dans la presse[22],[23],[24],[25],[26][1] ainsi qu'une importante analyse de la part de l'historienne de l'art Valérie Arconati dans Libération[27],[28].

Lucienne Peiry tient également un site internet intitulé Notes d'Art Brut.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Inextricabilia. Enchevêtrements magiques, sous la direction de Lucienne Peiry, avec des textes de Catherine Grenier, Alain Epelboin, Yvonne Lehnherr, Nanette Jacomijn Snoep, Lucienne Peiry, Flammarion et La maison rouge, Paris, 2017. (ISBN 9782081411821)
  • L'Art Brut, Flammarion, Paris, 2016. (ISBN 978-2-08137-538-3)
  • L'Art Brut, Shanghai, Presses universitaires de Shanghai, 2015. (ISBN 978-7-5671-1750-1)
  • Bonhomme d'Art Brut (français et anglais), Thierry Magnier, Paris, 2015. (ISBN 978-2-36474-656-5)
  • L'Art Brut dans le monde, Infolio et Collection de l'Art Brut, Gollion et Lausanne, 2014. (ISBN 978-2-88474-730-1)
  • Josef Hofer, avec des textes de Lucienne Peiry, Michel Thévoz et Olaf Blanke, Infolio et Collection de l'Art Brut, Gollion et Lausanne, 2013. (ISBN 978-2-88474-286-3)
  • La Parole aux écrits bruts, Collection de l'Art Brut et RTS (Radio Suisse Romande), Lausanne, 2012. EAN 761-1-74506-253-1
  • Collection de l’Art Brut, avec Sarah Lombardi, Skira, Genève, 2012. (ISBN 978-2-08125-323-0)
  • L'Art Brut, fascicule n°23, sous la direction de Lucienne Peiry, Infolio et Collection de l'Art Brut, Gollion et Lausanne, 2011. (ISBN 978-2-88474-251-1)
  • Guo Fengyi, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2011.
  • Nannetti, sous la direction de Lucienne Peiry, Infolio et Collection de l'Art Brut, Golion et Lausanne, 2011. (ISBN 978-2-88474-237-5)
  • Nannetti, "colonel astral", Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2010.
  • Ataa Oko, avec des textes de Lucienne Peiry, Regula Tschumi, Sarah Lombardi et Philippe Lespinasse, Infolio, Gollion, 2010. (ISBN 978-2-88474-166-8)
  • Art Brut fribourgeois, sous la direction de Lucienne Peiry, Collection de l'Art Brut et La Sarine, Lausanne et Fribourg, 2009. (ISBN 978-2-88355-123-7)
  • Art Brut du Japon, avec des textes de Lucienne Peiry, Yoshito Hata, Sarah Lombardi et Taddashi Hattori, Infolio et Collection de l'Art Brut, Gollion et Lausanne, 2008. (ISBN 978-2-88474-075-3)
  • L'Art Brut, fascicule n°22, Nek Chand par Lucienne Peiry, sous la direction de Lucienne Peiry, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2007.
  • Bestioles d’Art Brut, avec Anic Zanzi, Thierry Magnier, Paris, 2006. (ISBN 978-2-84420-443-1)
  • L'art spirite, sous la direction de Lucienne Peiry, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2005.
  • Nek Chand's Outsider Art, avec des textes de Lucienne Peiry, Philippe Lespinasse, John Maizels et Francesca Gemnetti, Flammarion, Paris, 2005. (ISBN 978-2-08030-518-3)
  • Le Royaume de Nek Chand, avec des textes de Lucienne Peiry, Philippe Lespinasse, John Maizels et Francesca Gemnetti, Flammarion, Paris, 2005, 2006. (ISBN 978-2-08011-477-8)
  • Dubuffet & l’Art Brut, avec des textes de Lucienne Peiry, Jean-Hubert Martin, Michel Thévoz et Mattijs Visser, 5 Continents, Milan, 2005. (ISBN 978-8-87439-226-1)
  • Art Brut. Jean Dubuffet und die Kunst der Aussenseiter, Flammarion, Paris, 2005. (ISBN 978-2-08021-029-6)
  • Écriture en délire, sous la direction de Lucienne Peiry, 5 Continents et Collection de l'Art Brut, Milan et Lausanne, 2004. (ISBN 978-8-87439-109-7)
  • Josef Hofer, avec des textes de Lucienne Peiry, Elisabeth Telsnig et Michel Thévoz, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2003.
  • Podestà, avec des textes de Lucienne Peiry, Yvonne Lehnherr, Paul Beaud, Denis Müller, Michel Thévoz et Véronique Mauron, Collection de l'Art Brut et Musée d'Art et d'Histoire, Lausanne et Fribourg, 2003.
  • La Foule, avec des textes de Lucienne Peiry, Jean-Pierre Keller, Erica Deuber Ziegler, Luc Debraine et Michel Thévoz, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2002.
  • Le Nouveau monde, avec des textes de Lucienne Peiry, Maria Teresa Dolfin, Michel Kocher, Philippe Mathez et Michel Thévoz, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 2002.
  • Bobines d'Art Brut, Thierry Magnier, Paris, 2002. (ISBN 978-284420-166-9) (Broché (ISBN 978-2-84420-166-9))
  • Art Brut. The Origins of Outsider Art, Flammarion, Paris, 2001 (ISBN 978-2-08010-584-4) (Broché (ISBN 978-2-08010-584-4)), 2006 (ISBN 978-2-08030-543-5) (Broché (ISBN 978-2-08030-543-5))
  • L’Art Brut, Flammarion, Paris, 1997 (ISBN 978-2-08012-233-9), 2001 (ISBN 978-2-08012-233-9), 2006 (ISBN 978-2-08011-597-3), 2010 (ISBN 978-2-08011-597-3)
  • L'Art Brut, avec Haydé Ardalan, La joie de Lire, Genève, 1995. (ISBN 978-2-88258-067-2)
  • Charles Ladame ou le cabinet fou d'un psychiatre, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 1991.
  • Hans Steck ou le parti pris de la folie, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 1991.
  • L'Art Brut, fascicule n°15. Giovanni Battista Podestà, Collection de l'Art Brut, Lausanne, 1987.
  • Pour la liste des artciles : cf. www.notesartbrut.ch

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Lucienne Peiry : Contacts », sur people.epfl.ch (consulté le 6 septembre 2017)
  2. « Unisciences - UNIL - Lucienne Peiry », sur applicationspub.unil.ch (consulté le 6 septembre 2017)
  3. a, b et c « BCUL - Personnalités vaudoises », sur dbserv1-bcu.unil.ch (consulté le 6 septembre 2017)
  4. Peiry, Lucienne., L'art brut, Flammarion, (ISBN 9782080122339, OCLC 300684967, lire en ligne)
  5. Lucienne Peiry, L'Art Brut, Flammarion, (ISBN 9782080115973, OCLC 300833880, lire en ligne)
  6. Lucienne Peiry, L'art brut, Flammarion, (ISBN 2080115979, OCLC 300833880, lire en ligne)
  7. Lucienne Peiry, Art brut : the origins of outsider art, Flammarion, (ISBN 2080105841, OCLC 51833303, lire en ligne)
  8. (en) Lucienne Peiry, Art brut : the origins of outsider art, Flammarion, (ISBN 9782080305435, OCLC 68772839, lire en ligne)
  9. Lucienne Peiry, Art Brut : Jean Dubuffet und die Kunst der Aussenseiter, Flammarion, (ISBN 2080210297, OCLC 76630421, lire en ligne)
  10. (zh) Lucienne Peiry, L'art brut, Shandagpress, (ISBN 9787567117501, OCLC 995473661, lire en ligne)
  11. Lucienne Peiry, L'art brut (ISBN 9782081375383, OCLC 965622819, lire en ligne)
  12. « Collection de l'Art Brut - Chronologie », sur Art Brut (consulté le 6 septembre 2017)
  13. Lucienne Peiry et Sarah Lombardi, Collection de l'Art Brut Lausanne, Skira Flammarion, impr. 2012 (ISBN 9782081253230, OCLC 819138191, lire en ligne)
  14. a et b « Collection de l'Art Brut - Lucienne Peiry », sur Art Brut (consulté le 6 septembre 2017)
  15. « Collection de l'Art Brut - Louis Soutter et la musique », sur Art Brut (consulté le 6 septembre 2017)
  16. « Centre Dürrenmatt Neuchâtel « Le labyrinthe poétique d'Armand Schulthess » », sur www.bundesmuseen.ch (consulté le 6 septembre 2017)
  17. (it) « Archivio 2016 - Armand Schulthess - MASILugano », sur MASILugano (consulté le 6 septembre 2017)
  18. (fr + de + it) Janine Perret Sgualdo Armand Schulthess, Beate Schlichenmaier Duc-Hanh Luong, Beat Geier, Jean-Paul Clerc, Denise Hofer et Candido Matasci, Le labyrinthe poétique de Armand Schulthess, Neuchâtel/Bellinzona, Centre Dürrenmatt/Sottoscala, Edizioni Sottoscala, (ISBN 9788895471198, OCLC 882213806, lire en ligne)
  19. (it + fr + de) Armand Schulthess domaine 1, Bellinzona, Sottoscala,
  20. « Inextricabilia, enchevêtrements magiques », sur lamaisonrouge.org (consulté le 6 septembre 2017)
  21. Lucienne Peiry, Alain Epelboin, Catherine Grenier et Yvonne Lehnherr Nanette Jacomijn Snoep, Inextricabilia, enchevêtrement magiques : art brut, art sacré, art contemporain, art rituel africain : [exposition, Paris, la Maison rouge, 23 juin-17 septembre 2017], Paris, Flammarion et la maison rouge, (ISBN 9782081411821, OCLC 992797175, lire en ligne)
  22. Sara Genin, « Quand l’art, le sacré et le magique ne font plus qu’un », sur Les Inrocks, (consulté le 2 septembre 2017)
  23. « Arts plastiques : avec « Inextricabilia », les fétiches s’exposent – JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  24. Pierre Normann Granier, « 2190 - maison rouge - Inextricabilia », sur www.francefineart.com (consulté le 2 septembre 2017)
  25. Jean-Jacques Birgé, « Enchevêtrements magiques à la maison rouge », Mediapart,‎ (lire en ligne)
  26. Mathieu Perez, « Inextricabilia : Enchevêtrements magiques (Au nom du Père et du fil) », Le Canard Enchaîné,‎
  27. Philippe Godin, « la Diagonale de l’art - INEXTRICABILIA, épisode 1  - Libération.fr », sur diagonaledelart.blogs.liberation.fr (consulté le 2 septembre 2017)
  28. Philippe Godin, « la Diagonale de l’art - INEXTRICABILIA, épisode 2 - Libération.fr », sur diagonaledelart.blogs.liberation.fr (consulté le 2 septembre 2017)
  29. La page contient un paragraphe biographique ainsi que deux émissions de Sonia Devillers, "Le Grand Bain" dans lesquelles Lucienne Peiry est intervenue : "De Bali au Bénin : tour du monde de l'Art Brut" 12/08/2014, et "L'art peut-il échapper aux artistes ?" 15/08/2012.