Lucien Monnerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Monnerie.
Lucien Monnerie
Naissance (80 ans)
Saint-Junien (France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Physico-chimie des polymères
Institutions ESPCI ParisTech
Diplôme ESPCI ParisTech (chimie)
Faculté des sciences de Paris
Renommé pour Relations structure-propriétés des polymères
Distinctions Chevalier de l’ordre national du Mérite

Lucien Monnerie, né le à Saint-Junien (Haute-Vienne), est un chimiste français, spécialiste de la physico-chimie des polymères. Il fut professeur et directeur des études de l’ESPCI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucien Monnerie est un ingénieur de l’ESPCI ParisTech (diplômé en 1960, 75e promotion) et docteur ès sciences de l’université de Paris en 1968. Il est nommé professeur de chimie physique des polymères et de spectroscopie à l’ESPCI en 1971 où il crée le Laboratoire de physico-chimie structurale et macromoléculaire, associé au CNRS. Il participe à la direction de l’ESPCI au côté de Pierre-Gilles de Gennes en tant que directeur des études de l’école de 1976 à 1996. Il est à la retraite depuis 1999.

Lucien Monnerie a été conseiller scientifique de Rhône-Poulenc, Rhodia, Michelin, Orkem, Atochem, ICI et Essilor.

Travaux[modifier | modifier le code]

Lucien Monnerie et son groupe ont mené des travaux de recherche qui, bien que de caractère fondamental, sont directement reliés au développement de connaissances nécessaires pour mettre au point de nouveaux matériaux, améliorer des procédés de mise en œuvre.

Relier la structure chimique aux propriétés est particulièrement difficile dans le cas des matériaux polymères. En effet, par suite de la nature en chaîne de ces composés, la simple connaissance de la structure chimique du motif de répétition ne permet pas directement de prévoir les propriétés. Pour y parvenir, il faut successivement:

  • comprendre comment les caractéristiques intrinsèques d'une chaîne tant au niveau statique (conformation locale, conformation moyenne de la chaîne), qu'au niveau dynamique (mouvements segmentaires au sein d'une chaîne) sont contrôlées par sa structure chimique.
  • étendre les relations établies pour les caractéristiques intrinsèques d'une chaîne au cas d'un matériau en masse (à l'état fluide ou solide) en prenant en compte les effets intermoléculaires: organisation moléculaire, morphologie des polymères semi-cristallins, miscibilité des mélanges de polymères, phénomènes de transition vitreuse et mouvement d'ensemble des chaînes. Dans ce cas, le terme "structure chimique" comprend, en plus de la nature des groupes atomiques du motif de répétition ("microstructure"), l'existence de ramifications longues des chaînes, de réseaux tridimensionnels plus ou moins parfaits ("macrostructure").
  • analyser, à l'échelle moléculaire, à l'aide de techniques spectroscopiques, les propriétés physiques et mécaniques considérées, afin d'identifier les caractéristiques statiques et dynamiques des chaînes polymères mises en jeu, pouvoir relier ces propriétés aux "micro" et "macro" structures des matériaux.

L'originalité de la démarche développée par Lucien Monnerie a été d'associer:

  • des techniques macroscopiques d'étude des propriétés (orientation, viscoélasticité, élasticité, rupture),
  • des caractérisations moléculaires spectroscopiques (relaxation magnétique nucléaire H,2H, 13C, infra-rouge et dichroisme infra-rouge, fluorescence et polarisation de fluorescence) et des modélisations numériques,
  • une évolution progressive des structures chimiques, soit au niveau du motif de répétition, soit via des copolymères constitués de motifs de répétition différents.

Lucien Monnerie est auteur et coauteur de plus de 300 articles scientifiques.

Les principales contributions ont porté sur les thèmes ci-après.

Dynamique locale des polymères[modifier | modifier le code]

Caractérisation détaillée de la dynamique des divers groupes atomiques d'une chaîne dans les polymères en solution[1], à l'état fondu[2] , à l'état solide et rôle de la coopérativité intra- ou inter-moléculaire[3]. Développement de méthodes de simulation[4].

Orientation des polymères thermoplastiques[modifier | modifier le code]

Analyse moléculaire des diverses étapes de la relaxation d'une chaîne étirée[5]. Influences mutuelles de chaînes de différentes masses moléculaires[6]. Effet de ramifications[7].Cristallisation induite par étirage[8]. Comportement différent des chaînes de chaque espèce dans un mélange compatible[9].

Mélanges de polymères[modifier | modifier le code]

Determination des diagrammes de phase de systèmes polymères isomoléculaires[10]. Analyse du mécanisme de démixtion par nucléation croissance d'un mélange de polymères. Mise en évidence de zones interfaciales dans des systèmes polymères partiellement miscibles[11]. Obtention directe de la phase cristalline piezo-électrique du poly(fluorure de vinyle) à partir de certains mélanges avec du poly(méthacrylate de méthyle)[12].

Déformation plastique et rupture des polymères thermoplastiques et thermodurcissables[modifier | modifier le code]

Mise en évidence, au seuil de plasticité, de changements conformationnels locaux[13]. Rôle des mouvements locaux dans le phénomène de déformation plastique et la nature des micromécanismes de déformation (bandes de cisaillement, craquelures) associés à la rupture[14].

Réseaux tridimensionnels d’élastomères purs[modifier | modifier le code]

Développement de modèles théoriques et comparaison avec l'expérience[15]. Mise en évidence d'un phénomène de couplage orientationnel entre segments de chaînes orientées[16].

Réseaux tridimensionnels d’élastomères renforcés par des charges[modifier | modifier le code]

Mise en évidence des hétérogénéités de déformation de l’élastomère[17]. Analyse des phénomènes d’hystérèse sous déformation (Effet Mullins) et influence sur le comportement en rupture[18].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Introduction à la chimie macromoléculaire, G. Champetier, L. Monnerie (Masson, Paris, 1969) traduit en espagnol et en japonais
  • Mécanique des matériaux polymères, J L.Halary, F. Lauprêtre, L. Monnerie (Belin, Paris, 2008) (ISBN 978-2-7011-4591-4)
  • Polymer Materials: Macroscopic Properties and Molecular Interpretations, J L. Halary, F. Lauprêtre, L. Monnerie (Wiley, 2011) (ISBN 978-0-470-61619-2)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dynamics of macromolecular chains. F.Lauprêtre, C.Noël and L.Monnerie, J.Polym.Sci., Polym.Phys.Ed, 15(1977) p.2127
  2. Carbon-13 NMR investigation of local dynamics in bulk polymers at temperatures well above the glass-transition temperature. R.Dejean de la Batie, F.Lauprêtre and L.Monnerie, Macromolecules, 21(1988)p.2045 and 2052; 22(1989)p.122 and 2617
  3. Investigation of solid-state transitions in linear and cross-linked amorphous polymers. L.Monnerie, F.Lauprêtre and J.L.Halary, Advances in Polymer Science, 187(2005)p.35
  4. Simulation of the brownian motion of macromolecular chains. F.Geny and L.Monnerie, J.Polym.Sci., Polym.Phys.Ed., 17(1979) p.131 and 147; Dynamic Monte-Carlo simulations of dense polymer systems on the tetrahedral lattice: a liquid-glass-type transition. R.Dejean de la Batie, J.L.Viovy and L.Monnerie, J.Chem.Phys., 81(1984)p.567;Effect of molecular structure on local chain dynamics: analytical approach and computational methods. I.Bahar, B.Erman and L.Monnerie, Advances in Polymer Science, 116(1994)p.145
  5. Infrared dichroism investigation of molecular viscoelasticity using isotopically labelled block copolymers. J.F.Tassin, L.Monnerie and L.J.Fetters, Polymer Bull., 15(1986)p.165
  6. Molecular weight effects in the relaxation of orientation of polystyrene chains as revealed by infrared dichroism. J.F.Tassin and L.Monnerie, Macromolecules, 21(1988) p.1847
  7. Fourier transform infrared dichroism study of orientation relaxation using isotopically labeled polystyrene stars. C.W.Lantman, J.F.Tassin, L.Monnerie, L.J.Fetters, E.Helphand and D.S.Pearson, Macromolecules, 22(1989) p.1184
  8. Amorphous orientation and induced crystallization in uniaxially stretched poly(ethylene terephthalate glycol). G.Le Bourvellec, L.Monnerie and J.P.Jarry, Polymer, 27(1986) p.856
  9. Orientation and relaxation in uniaxially stretched poly(2,6-dimethyl 1,4-phenylene oxide)-atactic polystyrene blends.D.Lefebvre, B.Jasse and L.Monnerie; Orientation and relaxation in uniaxially stretched poly(vinyl methyl ether)-atactic polystyrene blends. J.P.Faivre, B.Jasse and L.Monnerie
  10. Molecular weight effects on the phase diagram of polystyrene-poly(vinyl methyl ether) blends. J.M.Ubrich, F.Ben Cheikh Larbi, J.L.Halary, L.Monnerie, B.J.Bauer, C.C.Han, Macromolecules, 19(1986) p.810
  11. NMR investigation of interphases in dimethyl siloxane-styrene block copolymers. R.Soltani, F.Lauprêtre, L.Monnerie and S.Krause, Polymer, 36(1995) p.275
  12. Crystallization of poly(vinylidene fluoride)-poly(methyl methacrylate) blends. C.Leonard, J.L.Halary and L.Monnerie, Macromolecules, 21(1988) p.2988
  13. Fourier transform infrared investigation of conformational changes occurring at the yield point in uniaxially drawn atactic polystyrene. M.Theodorou, B.Jasse and L.Monnerie, J.Polym.Sci., Polym.Phys.Ed, 23(1985) p.445 and Fourier transform infrared study of conformational changes occurring at the yield point in uniaxially drawn polymers. Z.Xu, B.Jasse and L.Monnerie, J.Polym.Sci., Polym.Phys.Ed., 27(1989) p.355
  14. Deformation, yield and fracture of amorphous polymers: relation to the secondary transitions. L.Monnerie, J.L.Halary and H.H.Kausch, Advances in Polymer Science, 187(2005) p.215
  15. Theory of elasticity of amorphous networks: effect of constraints along chains. B.Erman and L.Monnerie, Macromolecules, 22(1989) p.3342 and 3352
  16. Effects of nematic-like interaction in rubber elasticity theory. J.P.Jarry and L.Monnerie, Macromolecules, 12(1979) p.316
  17. Straining effects in silica-filled elastomers investigated by atomic force microscopy: from macroscopic stretching to nanoscale strain field. A.Lapra, F.Clement, L.Bokobza and L.Monnerie, Rubber Chemistry and Technology, 76(2003) p.60
  18. On the Mullins effect in silica filled poly(dimethyl siloxane) networks. F.Clement, L.Bokobza and L.Monnerie, Rubber Chemistry and Technology, 78(2005) p.211 and 232