Lucien Joulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joulin.
Lucien Joulin
Description de l'image image manquante.jpg.
Nom de naissance Lucien François Joulin
Naissance
Paris (20e)
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 56 ans)
Nice (Alpes-Maritimes)
Profession Directeur de la photographie
Films notables La Fille de madame Angot
Frédérica
Le Vicomte de Bragelonne
Nick Carter va tout casser

Lucien (François) Joulin est un directeur de la photographie français, né le à Paris (20e), mort le à Nice (Alpes-Maritimes)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Outre quelques tournages comme assistant opérateur ou cadreur, Lucien Joulin contribue comme chef opérateur à une quarantaine de films français (ou en coproduction), les trois premiers sortis en 1933 (dont La Fusée de Jacques Natanson, avec Firmin Gémier et Marcelle Géniat).

Suivent notamment La Fille de madame Angot de Jean Bernard-Derosne (1935, avec André Baugé et Arletty), Frédérica de Jean Boyer (1942, avec Charles Trenet et Elvire Popesco), Le Vicomte de Bragelonne de Fernando Cerchio (coproduction franco-italienne, 1954, avec Georges Marchal et Dawn Addams), ou encore le court métrage Ars de Jacques Demy (1959).

Son dernier film est Nick Carter va tout casser d'Henri Decoin (coproduction franco-italienne, avec Eddie Constantine et Paul Frankeur), sorti le , plus de quatre mois après sa mort prématurée (à 56 ans).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cadreur[modifier | modifier le code]

Directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

(CM = court métrage)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa fiche d'état-civil des Gens du Cinéma.
  2. « De terre et de mer », sur cinematheque-bretagne.fr (consulté en 16 main 2016)