Lucien Decombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lucien Decombe
Lucien Decombe - 1906.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
RennesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités

Lucien Decombe (Rennes, - Rennes, ), de son nom complet Victor Lucien Descombe, est un archéologue et folkloriste breton.

Recruté à la mairie de Rennes en , il est chef du premier bureau en 1867. Il collectionne antiquités et curiosités, notamment des faïences rennaises. Il fut collaborateur bénévole et conservateur du musée archéologique et membre actif de la Société archéologique d'Ille-et-Vilaine dont il devint président en 1892. On doit aussi à cet archéologue le dégagement des bornes milliaires du chantier de la rue Rallier-du-Baty sous le rempart de la porte Saint-Michel et les trois autels trouvés à proximité. Il fut vice-président d'honneur des Hospitaliers-sauveteurs bretons, œuvre au profit de laquelle il organisa des expositions archéologiques et artistiques, et s'intéressa aux traditions populaires du Pays de Rennes[1].

Il a écrit de nombreux ouvrages et notices sur l'histoire de Rennes et sa région, dont Notices sur les rues de Rennes en 1883, où l'on retrouve une notice sur chacune de rues de Rennes de l'époque. Le document est consultable à la Bibliothèque des Champs Libres. Par ailleurs, on retrouve plusieurs de ses textes et citations dans les Mémoires de la Société archéologique d’Ille-et-Vilaine.

Une rue Lucien Decombe existe à Rennes dans le sous-quartier Saint-Hélier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Gury, « Lucien Decombe, au service de la cité et de sa mémoire » dans Bulletin et mémoires de la Société archéologique et historique d'Ille-et-Vilaine. t. CXIII - 2009

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Notice biographique sur Rallier Du Baty, maire de Rennes, de 1695 à 1734, 1875
  • Trésor du jardin de la préfecture à Rennes, époque gallo-romaine, sarcophages, urnes cinéraires, amphores, bijoux, médailles, notices et descriptions, 1882
  • Notices sur les rues de Rennes, 1883
  • Lettre de Lucien Decombe à Charles Nuitter, 9 novembre 1887
  • Exposition de Rennes en 1897. Archéologie, arts rétrospectifs, curiosités
  • Les anciennes faïenceries rennaises, 1900

Bibliographie[modifier | modifier le code]