Lucien Charrault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lucien Charrault
Lucien Charrault.JPG
L'abbé Charrault chez lui, à Colméry (photo de Jean-Louis Coignet, 1951).
Biographie
Naissance
Décès
(à 83 ans)
Colméry (Nièvre)
Surnom
Abbé Charrault
Nationalité
Activité
signature de Lucien Charrault
Signature

Lucien Charrault, ou abbé Charrault, né le à Châteauneuf-Val-de-Bargis et mort le à Colméry, est un homme d'Église et un historien local nivernais[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucien Charrault voit le jour dans un milieu modeste (son père est sabotier et sa mère ménagère)[2].

Ordonné en 1895 à Nevers, l'abbé Charrault exerce son ministère dans différentes paroisses de la Nièvre, notamment à Alligny-en-Morvan, dont il est le curé pendant plus de vingt ans (1907 à 1929), puis à Montsauche-les-Settons (1929-1944). Démissionnaire, il se retire en 1944 à Colméry. En 1949, un grave accident de train manque de lui coûter la vie. Il décède en 1953 à l'âge de 83 ans[3].

Parallèlement à son activité sacerdotale, il rédige plusieurs ouvrages relatifs à l'histoire locale nivernaise. Deux titres dominent sa production : Histoire de Châteauneuf-Val-de-Bargis et de la chartreuse de Bellary (1908) et Dans l'ombre du Morvan (1933). Le premier est publié, pour la première fois, par la Société nivernaise des lettres, sciences et arts[4] dont Lucien Charrault est membre titulaire depuis 1904[5]. Ces ouvrages fourmillent des renseignements les plus divers. Lucien Charrault y dévoile une personnalité tranchée, n'hésitant pas à prendre position et ne cachant pas, par exemple, son hostilité à la Révolution française.

C'est à Châteauneuf-Val-de-Bargis, son village natal, que se trouve sa tombe[6].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Essai historique sur Saint-Benin-des-Bois et Ligny - Monographie de la communauté des Jault, Imprimerie G. Vallière, .
  • Lucien Charrault, Histoire de Châteauneuf-Val-de-Bargis et de la chartreuse de Bellary, Paris, Res universis, (1re éd. 1908), 182 p. (ISBN 2-87760-410-1, BNF 35462963).
  • La seigneurie de Régloix, Imprimerie de la Nièvre, .
  • Vauban (1633-1707), Comité du tricentenaire de Vauban, .
  • Dans l'ombre du Morvan : le canton de Montsauche, Presse de Ramiot et Cie, , réédité en 1987 (ISBN 978-2-905174-06-2).
  • Une belle figure sacerdotale : l'abbé Duvernoy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice nécrologique parue dans le n° 446 du Charitois, 16 mai 1953.
  2. Registre d'état civil de Châteauneuf-Val-de-Bargis (Nièvre).
  3. Archives de l'évêché de Nevers (Nièvre).
  4. Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts, volume 22, 1907-1908, pp. 389-476.
  5. Bulletin périodique de liaison de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts, n°3, mai-juin 1953.
  6. Site des Cahiers du val de Bargis.


Liens externes[modifier | modifier le code]