Lucien Bérardini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lucien Bérardini

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 24 septembre 1930,
Martigues
Décès (à 75 ans)
Carrière
Disciplines Alpinisme
Compagnons de cordée Robert Paragot
Ascensions notables Première ascension face Sud de l'Aconcagua

Lucien Bérardini, né le à Martigues et mort le , est un alpiniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucien Bérardini apprend l'art de l'escalade sur les rochers de la forêt de Fontainebleau puis sur les falaises du Saussois. Il entre dans le cercle des grands alpinistes en réalisant la première ascension de la face Ouest des Drus le en compagnie de Guido Magnone, Adrien Dagory et Marcel Lainé, avec un recours intensif à l'escalade artificielle. La même année il réalise le premier parcours sans bivouac de l'éperon Walker (4 208 m, point culminant des Grandes Jorasses), en compagnie de Michel Dufranc. En 1953 il ouvre une voie à la face sud-est du mont Mallet puis l'année suivante, il fait partie d'une expédition française à la face Sud de l'Aconcagua, sommet de 6 962 mètres d'altitude situé en Argentine. Cette expédition, dirigée par René Ferlet, comprend aussi Guy Poulet, Robert Paragot, Pierre Lesueur, Edmond Denis et Adrien Dagory. Cette entreprise est un succès, mais les conditions rudes de l'ascension et le mauvais temps causent à Lucien Bérardini des gelures graves aux mains et aux pieds, qui nécessitent des amputations. C'est avec son ami Robert Paragot qu'il reprend néanmoins le chemin des cimes. Cette cordée, devenue célèbre, réussira de nombreuses premières dans les Dolomites ou le Massif du Mont-Blanc, telles que la face nord du Grand Capucin en 1955.

Œuvre[modifier | modifier le code]