Lucia Bartolini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lucia Bartolini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Lucia Bartolini (née en à Florence) est une architecte et designer italienne. Elle fait partie du mouvement de l'architecture radicale avec le groupe Archizoom. Elle conçoit surtout du mobilier et des vêtements. A partir de 1992, elle se reconvertie dans l’œnologie et les techniques viticoles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucia Morozzi naît à Florence le 23 août 1944, en pleine guerre, d'un père peintre et d'une mère femme au foyer[1]. Dès l'enfance elle est initiée à la gastronomie dans sa famille. Elle étudie à la faculté d’architecture de l’université de Florence à partir de 1963 et y rencontre Dario Bartolini (1943-) qu'elle épouse en 1969[2],[3].

En 1968, Lucia Morozzi Bartolini et Dario Bartolini rejoignent le groupe Archizoom, fondé à Florence en 1966 par Andrea Branzi, Gilberto Corretti, Paolo Deganello et Massimo Morozzi, une agence active dans l'architecture radicale, un mouvement expérimental des années 1960-1975 qui veut rompre avec les contraintes de l'architecture[4]

Les membres d'Archizoom travaillent dans de de nombreux domaines du design, conception d'objets, habillement, conception de meubles et aussi urbanisme. Les membres cherchent à libérer l'architecture de ses contraintes et rejettent le conformisme[4].

En 1971, Archizoom, à partir des recherches de Dario et de Lucia Bartolini, commence à expérimenter l'habillement, abordant le stylisme comme un projet d'architecture à l'échelle du corps[5].

Lucia Bartolini, qui a des compétences en couture, initie des projets textiles :

  • Dressing Design: Nearest Habitat System, en lien avec le projet de la "No-Stop City" est un système sauvage de combinaison de vêtements[5].
  • "Dressing is easy" est un kit de réalisation est mis au point pour permettre de réaliser ses propres vêtements, avec un manuel d'instructions illustré, des ciseaux, du fil, des aiguilles, un système de découpe et de couture. Le projet est illustré dans une vidéo. Vogue lance l'idée dans un article photographié par Oliviero Toscani et Ello Fiorucci accepte de financer le projet mais il ne sera jamais produit commercialement. Il a cependant été présenté dans la magazine d'architecture Casabella et présenté en animation stop-motion à la XVe Triennale de Milan en 1973[6],[7].

Une de ses oeuvres les plus célèbres avec Archizoom est Le canapé Safari (1968) créé avec Andrea Branzi, Paolo Deganello, Gilberto Corretti, Massino Morozzi, Dario Bartolini et édité par Poltronova. Ce canapé en forme de fleur géante est constitué de quatre blocs en fibre de verre à l’intérieur desquels sont creusées les assises recouvertes de mousse de latex[8].

Dream Beds (1967) : ces quatre lits, caricatures de kitsch , sont le résultat d'un projet de l'architecte Ettore Sottsass, qui demande à chacun des membres fondateurs d'Archizoom de concevoir un lit[7],[8],[9].

Le groupe Archizoom est dissout en 1974.

Après 1974, Lucia Morozzi Bartolini travaille avec Dario Bartolini sur des projets textiles comme l'habit traditionnel lybien, une collaboration avec les industries textiles du Casentinesi, la société de vêtements Obergin pour les aspects technologiques. Ils créent des livres pour Arnoldo Mondadori, notamment I libri a strisce, des livres actifs avec les personnages de Charles Schulz. Ils conseillent la municipalité de Florence pour la mise en œuvre du projet RIBES et sa communication[3].

En 1992, Lucia Morozzi Bartolini reprend des études et entre à la faculté d'agriculture. Elle étudie les technologies alimentaires, la viticulture et l'œnologie[1].

Les oeuvres de Lucia Bartolini sont visibles au MOMA[10], au Centre Pompidou[11], au Musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam[12].

Expositions[modifier | modifier le code]

Avec Archizoom[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dario Bartolini ,Lucia Bartolini, M. Macintosh (Trad.), Acque meridiane, Maschietto Editore, 2001 ISBN 978-8887700640

Références et sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Lucia », sur www.casabartolini.it (consulté le )
  2. « Lucia BARTOLINI - Dictionnaire créatrices », sur www.dictionnaire-creatrices.com (consulté le )
  3. a et b « curriculum », sur www.dariobartolini.net (consulté le )
  4. a et b (en-US) « To Lucia Bartolini: biography and dedication », sur Dampaì, (consulté le )
  5. a et b (en) Radical Utopias. Beyond Architecture: Florence 1966–1976, , 28 p. (www.palazzostrozzi.org/wp-content/uploads/2020/01/RADICAL-UTOPIAS_EN.pdf)
  6. (en) « The architect's new clothes. » (consulté le )
  7. a et b « Fonds Archizoom Associati », sur https://archivesetdocumentation.centrepompidou.fr
  8. a et b Condé Nast, « Les 15 pièces les plus sulfureuses du design », sur AD Magazine, (consulté le )
  9. (en) « Archizoom Associati · The four beds », sur Divisare (consulté le )
  10. « Lucia Bartolini | MoMA », sur The Museum of Modern Art (consulté le )
  11. « Lucia Bartolini », sur Centre Pompidou (consulté le )
  12. (nl) « Lucia Bartolini », sur Museum Boijmans Van Beuningen (consulté le )
  13. a b c et d « Archizoom Associati », sur www.frac-centre.fr (consulté le )
  14. (en) « Archizoom Associati · The four beds », sur Divisare (consulté le )