Lucey (Savoie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lucey
Lucey (Savoie)
Vue du bourg de Lucey et son église en mai 2018
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Chambéry
Intercommunalité Communauté de communes de Yenne
Maire
Mandat
Marie-Christine Bailet
2020-2026
Code postal 73170
Code commune 73149
Démographie
Gentilé Lucettois, Lucettoises (Ou les loysseyrans et les loysseyrannes en patois)
Population
municipale
318 hab. (2017 en augmentation de 11,97 % par rapport à 2012)
Densité 52 hab./km2
Population
agglomération
220 118 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 10″ nord, 5° 47′ 15″ est
Altitude Min. 220 m
Max. 660 m
Superficie 6,14 km2
Élections
Départementales Canton de Bugey savoyard
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Lucey
Géolocalisation sur la carte : Savoie
Voir sur la carte topographique de la Savoie
City locator 14.svg
Lucey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lucey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lucey
Liens
Site web http://www.lucey-savoie.fr/

Lucey est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lucey est une commune de l'Avant-Pays savoyard au nord-ouest de la Savoie qui borde la rive gauche du Rhône, limite avec le département de l'Ain, à 27 km de la préfecture Chambéry.

Son point le plus bas, où se trouvent les berges du Rhône, est à 220 m, le point le plus haut à 660 m dans la forêt « Les Vallières » et le chef-lieu culmine à 231 m. Sa superficie s’étend sur 6,14 km2.

Elle est composée de plusieurs hameaux caractéristiques pour certains par leurs fours et leurs celliers : Cremon, Le Creux, Les Greffiers, Les Meules, Montagnin, Les Puthods (où se trouve l’école qui accueille les enfants de maternelle), Vétrier, Vraisin.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Lucey est accessible depuis Chambéry par le tunnel du Chat ou le col du même nom, depuis Lyon par l'autoroute A43.

La route départementale 921, qui relie Ruffieux aux Échelles, traverse la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes du nom de la commune sont : Loyssey (1254), Lucelum (1581), Laicei (1690) ou encore Luciacum (XVIIe siècle)[1].

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Luassa, selon la graphie de Conflans[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1888 1895 Ernest de Boigne   Comte
1971 1995 Albert Buschini Droite  
mars 2001 mars 2008 Victor Fournier    
mars 2020 En cours Marie-Christine Bailet    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2017, la commune comptait 318 habitants[Note 1], en augmentation de 11,97 % par rapport à 2012 (Savoie : +2,39 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
418275472534518585493461453
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
422418467429419409359319309
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
257250243252188191167156169
1982 1990 1999 2005 2010 2015 2017 - -
197225238283280317318--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Lucey, anciennement Loyssey, ou château de Boigne est une ancienne maison forte, du XIIIe siècle, remaniée au XIXe siècle, qui se dresse sur une hauteur dominant la plaine ou s'écoule le Rhône, au-dessus du bourg, face à l'église. Le château fut au Moyen Âge le siège de la seigneurie de Lucey puis de la baronnie (1563) et enfin du marquisat (1654) de Lucey.

Culture et manifestations[modifier | modifier le code]

En était organisé pour la 1ère fois dans l'Avant-Pays de Savoie le Salon des Vins et Délices GREEN, manifestation unique sur la région mêlant viticulteurs bio, producteurs locaux, rencontres-conférences et ateliers sur l'agriculture durable et week-end oenologique avec randonnée dans les vignes et visite de la cave du Château de Lucey[7]. Cette édition novatrice était soutenue par l'épicerie locale Fourmilienne et le réseau Slow Food.

Lucey et la littérature[modifier | modifier le code]

La commune de Lucey fait son apparition dans l'ouvrage fantastique de Maurice Renard, « Le Péril bleu », dont l'action se déroule, entre autres, dans la région du Bugey, au Grand Colombier, à Belley et se termine à l'auberge de Lucey.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des communes savoyardes, 1982, p. 398.
  2. Lexique Français : Francoprovençal du nom des communes de Savoie : Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 22
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. « site internet de l'épicerie locale Fourmilienne (Yenne) » (consulté le 12 janvier 2020)