Lucette Finas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lucette Finas
Naissance (95 ans)
Grenoble
Nationalité Drapeau de la France Française
Diplôme
Formation
Distinctions
Prix Henri-Mondor de l'Académie française

Lucette Finas, née le à Grenoble[1], est une femme de lettres française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégée de lettres classiques, Lucette Finas devient, peu après mai 1968, professeur à l'université Paris-VIII. Elle soutient, en 1977, une thèse d'État : L'Acharnement comme principe et mode de lecture. Spécialiste de, entre autres, Georges Bataille, Mallarmé et Jacques Derrida, elle enseigne également au collège international de philosophie[2] et collabore à La Nouvelle Revue française et à La Quinzaine littéraire[3].

Prix[modifier | modifier le code]

En 2007, Lucette Finas reçoit le prix Henri-Mondor de l'Académie française pour l'ensemble de ses travaux sur Mallarmé[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • La Crue. Une lecture de Bataille : “Madame Edwarda”, Gallimard, 1972.
  • La Toise et le vertige, éditions des femmes, 1986.
  • Le toucher du rayon. Proust, Vautrin et Antinoüs, éd. Nizet, 1996.
  • Centrale pureté. Quatre lectures de Mallarmé, Belin, 1999.
  • Mallarmé ou le papillon blanc, Farrago/Léo Scheer, 2004.
  • Mallarmé, le col, la coupe, Belin, 2006.

Autobiographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christiane P. Mackward et Madeleine Cottenet-Hage, « Lucette Finas », Dictionnaire littéraire des femmes de langue française, éditions Karthala, coll. « Lettres du Sud », 1996, p. 238.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (notice BnF no FRBNF11902781), consultée le 11 août 2012.
  2. Lucette Finas, desfemmes.fr, consulté le 11 août 2011.
  3. Les interviews filmées des collaborateurs – Lucette Finas, laquinzaine.wordpress.com, 15 octobre 2009.
  4. Lucette Finas, academie-francaise.fr, consulté le 11 août 2011.
  5. Jean Laurenti, « Parlez-moi de vous ! », Le Matricule des anges, n° 49, janvier 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]