Lucebert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lucebert
Lucebert (1987).jpg

Lucebert

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
AlkmaarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Distinctions
Liste détaillée
Prix Herman Gorter (d) (, et )
Prix Constantijn Huygens ()
Prix P.C. Hooft ()
Prix des lettres néerlandaises ()
Prix Jacobus van Looy (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Lubertus Jacobus Swaanswijk, plus connu sous le nom de Lucebert, est un poète, peintre et dessinateur néerlandais, né le à Amsterdam et mort le à Alkmaar. Membre du mouvement CoBrA, il a participé au mouvement Experimentele Groep in Holland[1] qui publie la revue Reflex en deux parutions à partir d'octobre novembre 1945, avec un manifeste de Constant Nieuwenhuys[2].. Sa phrase la plus célèbre est Alles van waarde is weerloos (ce qui pourrait se traduire en français par « Tout ce qui a de la valeur est impuissant/sans défense »).

Documentaires[modifier | modifier le code]

Le réalisateur Johan van der Keuken lui a consacré trois courts métrages : Lucebert, poète et peintre (Lucebert, dichter-schilder) en 1962, Un film pour Lucebert (Een film voor Lucebert) présenté en 1967. En avril 1994,Johan van der Keuken et Lucebert décident de tourner un troisième documentaire mais le peintre poète décède en mai, le tournage se fera dans l’atelier de Lucebert, sans lui. Si tu sais où je suis cherche-moi (Als je weet waar ik ben zoek me dan) tourné en 1994 n'est pas présenté seul, il constitue le troisième volet d'un triptyque réunissant les trois films : Lucebert, temps et adieux (Lucebert, tijd en afscheid); 52 minutes, 1994[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif Jean-Michel Place, Cobra 1948-1951, Paris, Jean-Michel Place, coll. « réimpressions des revues d'avant-garde », , 335 p. (ISBN 978-2858930432)
  • Karen Kurczynski, The Art and Politics of Asger Jorn: The Avant-Garde Won't Give Up, Paris, Routledge, , 292 p. (ISBN 978-1409431978)
  • Willemijn Leonore Stokvis, Cobra: mouvement artistique international de la seconde après-guerre mondiale, Paris, Éditions Albin Michel, coll. « Les grands maîtres de l'art contemporain », , 128 p. (ISBN 978-2-221-05412-3)
  • Jean-Clarence Lambert, Cobra, un art libre, Paris, Chêne/Hachette, , 262 p. (ISBN 9782851083067)
  • Collectif Cobra : singulier pluriel, Cobra : singulier pluriel, les œuvres collectives 1948 - 1995, Paris, coll. « References », , 83 p. (ISBN 978-2804602550) introduction de Pierre Descargues

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Dotremont dans Collectif Jean-Michel Place 1980, p. 3
  2. Jean-Clarence Lambert 1983, p. 85
  3. « Lucebert, temps et adieux », sur www.tenk.fr (consulté le 27 août 2017)

Lien interne[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :