Luce Courville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Luce Courville
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Luce Courville (née à Paris, le et morte à Nantes, le ), est une bibliothécaire française, notamment spécialiste de Jules Verne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Devenue conservatrice de la bibliothèque municipale de Nantes en 1962 (restant en fonction jusqu'en 1987), elle y organise et établit le catalogue de nombreuses expositions. Elle est à l'origine de la constitution du fonds Jules Verne[1]. À ce titre, elle devient membre de la Société Jules-Verne dès sa création, en 1969, puis au conseil d'administration de celle-ci, dont elle en devient vice-présidente, avant d'être nommé au comité d'honneur. Elle est également à l'initiative de la création du musée Jules-Verne de Nantes, en 1978.

En outre, elle découvre en 1960 que Molière avait déjà paraphé du point-barre-point (qu'il adoptera par la suite) sa signature du [2].

Hommage[modifier | modifier le code]

L'une des médiathèques du réseau de la bibliothèque municipale de la ville de Nantes, située dans le quartier Nantes Nord porte aujourd'hui son nom[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteur de nombreux articles ainsi que des ouvrages suivants :

  • En marge des Mémoires d'un touriste ou Comment Stendhal rencontra à Nantes l'homme qui avait un oncle d'Amérique, 1941
  • Le Théatre Graslin de 1813 à 1900: Exposition organisée pour le 150e anniversaire de sa reconstruction, S. Chiffoleau, 1963
  • Les Bibliothécaires de la bibliothèque municipale de Nantes au XIXe siècle, 1965
  • Exposition Jules Verne, Bibliothèque Municipale de Nantes, 1966
  • Exposition Hugues Rebell, 1867-1967, avec François Decré, S. Chiffoleau, 1967
  • Napoléon au pays de Cambronne et de Fouché, exposition organisée pour le bicentenaire de la naissance de Napoléon, 1769-1969, avec F. Decré, Bibliothèque Municipale de Nantes, 1969
  • Stendhal et Balzac à Nantes et au pays nantais, Bibliothèque Municipale de Nantes, 1971
  • Catalogue du Fonds Jules Verne, Bibliothèque Municipale de Nantes, 1978
  • Un monde connu et inconnu: Jules Verne, préface, Centre Universitaire de Recherches Verniennes, 1978

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue Jules Verne no 18, Centre international Jules-Verne, 2005, p. 5-6.
  2. Suzanne Dulait, Inventaire raisonné des autographes de Molière, Droz, 1967, p. 83.
  3. In Mémoriam, Bulletin de la Société Jules Verne no 153, 2005, p. 6.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]