Lucasfilm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lucasfilm Ltd)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LFL et Lucas.
Lucasfilm
logo de Lucasfilm

Création 1971
Dates clés 2012 : vente à The Walt Disney Company
Fondateurs George Lucas
Forme juridique Limited liability company
Siège social Presidio de San Francisco, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Kathleen Kennedy (présidente)
Actionnaires The Walt Disney CompanyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Cinéma
Produits Films et
séries télévisées
Société mère The Walt Disney Company
Filiales Industrial Light & Magic
LucasArts
Skywalker Sound
Site web Lucasfilm.com

Lucasfilm Limited (parfois abrégé en LFL) est une société de production de cinéma et de télévision américaine, créée par George Lucas en 1971. Parmi les films qui ont été produits par Lucasfilm, les plus célèbres sont les sagas Star Wars et Indiana Jones. La société a été rachetée le par The Walt Disney Company.

Lucasfilm Ltd. est leader dans le développement de nouvelles technologies pour créer des effets spéciaux dans les films, que ce soit visuel, audio et animation d'ordinateur. Du fait de leurs expertises dans leurs domaines, les filiales comme Industrial Light & Magic et Skywalker Sound collaborent souvent à la production de films qui ne sont pas produits par Lucasfilm.

Historique[modifier | modifier le code]

George Lucas, fondateur.
Kathleen Kennedy, présidente.

Lucasfilm est fondée par le réalisateur George Lucas en 1971[1] après l'échec commercial de son premier film THX 1138 coproduit avec son ami Francis Ford Coppola au travers d'American Zoetrope[2]. George Lucas préside l'entreprise comme chairman et CEO jusqu'en 2012.

En 1973, Lucas réalise son deuxième film, American Graffiti. Après le succès remporté par American Graffiti, Lucas planche sur le scénario de la saga de science-fiction Star Wars qui allie quête initiatique, mondes merveilleux, mythologie et combats spatiaux. Le projet est présenté à plusieurs studios avant d'être retenu par 20th Century Fox qui accorde au réalisateur un budget de dix millions de dollars. Pour prendre en charge la colossale quantité d'effets spéciaux nécessaire à la création de son épopée intergalactique, Lucas fonde en 1975 la société Industrial Light & Magic (ILM). Mais le tournage s'avère laborieux et 20th Century Fox remet sérieusement en doute le potentiel commercial de ce « film pour enfants » selon les mauvaises langues qui ne croient pas à ce projet.

En 1986, Lucasfilm vend sa filiale d'infographie Lucasfilm Computer Division à Steve Jobs, qui en a fait le studio Pixar[3],[4],[5],[6],[7].

Le , la société Oasteril est fondée au Royaume-Uni[8] avec comme activité la production cinématographique. Le , Oasteril prend le nom de Jett Productions[9]. Le , Jett Productions prend le nom de Jak Productions[10]. D'après le BFI, Jak Productions est crédité comme société de production sur les films Star Wars, épisode I (1999) et Star Wars, épisode II (2002)[11].

Le , Lucasfilm signe un contrat pour construire un campus de 900 000 pieds carrés (83 613 m2) pour 2 500 employés en lieu et place de l'hôpital militaire Letterman Army Hospital soit 23 acres (9 ha) de l'ancienne base militaire du Presidio de San Francisco[12].

En 2002, Lucasfilm se désengage de la société THX en vendant 60% des parts de la société à Creative Labs[13].

En 2003, Lucasfilm fonde Lucasfilm Animation, une société de production de films d'animation pour le cinéma et la télévision.

Le , Lucasfilm Animation installe une succursale à Singapour, Lucasfilm Animation Singapour[14].

Le , les services marketing, de licence et internet de Lucasfilm déménagent du Skywalker Ranch pour le Letterman Digital Arts Center dans le Presidio de San Francisco et seront rejoints par Industrial Light & Magic et LucasArts avant fin septembre 2015[15].

En janvier 2012, George Lucas annonce son intention de ne plus produire de gros blockbusters mais plutôt se focaliser sur de plus petits projets financiers mais à plus haute densité artistique[16],[17],[18].

Depuis 2012 : Disney récupère les licences[modifier | modifier le code]

Le , The Walt Disney Company annonce le rachat de Lucasfilm pour 4,05 milliards de dollars[19],[20],[21],[22],[23]. Le , Jak Productions change de nom pour devenir LFL Productions[24]; l'acronyme de Lucasfilm Limited.

Le , Disney annonce avoir finalisé l'acquisition de Lucasfilm pour 4,06 milliards d'USD[25].

Le , LFL Productions fonde une nouvelle filiale britannique nommée Foodles Productions[26]. Foodles est aussi une marque américaine de boîte à en-cas de Disney Garden[27]. Le , le Hollywood Reporter rapporte que des fans de Star Wars ont découvert que Foodles Productions est domiciliée aux Pinewood Studios où est prévu le tournage de Star Wars, épisode VII[27]. De plus l'ensemble des dirigeants de Foodles, LFL, JAK et Jett ont des liens avec Disney[27].

Le , Disney fait classer la partie entre Lucasfilm et Pixar, désormais deux filiales du groupe, d'un procès contre les entreprises technologiques de la Silicon Valley accusées de conspiration pour ne pas débaucher leurs employés respectifs[28]. Le , Disney et Hasbro prolongent leur contrat sur les produits dérivés de Marvel jusqu'en 2020 et signent un contrat similaire pour ceux dérivés de Lucasfilm[29],[30]. Le , Disney, maison mère de Marvel et Lucasfilm, mets un terme aux machines à sous arborant des personnages Marvel Comics ou Star Wars[31]. Le 24 novembre 2013, EA annonce avoir sécurisé pour 10 ans les droits des jeux Star Wars auprès de Disney-Lucasfilms[32]. Le , Disney achète à Paramount les droits sur toutes nouvelles productions cinématographiques d'Indiana Jones[33],[34].

Le , Marvel Comics annonce récupérer à partir de 2015 la licence des publications Star Wars au détriment de Dark Horse[35]. Le , le Sandcrawler Building, un bâtiment de 22 500 m2 dont la forme et le nom s'inspirent du Char des sables, est inauguré à Singapour et permet de regrouper sous un même toit Lucasfilm Animation Singapour, une salle de spectacle de 100 places et les filiales locales de Disney et ESPN[36],[37],[38],[39]. Le , Lucasfilm annonce la parution chez Disney Publishing de quatre nouveaux romans sur Star Wars[40]. Le , LFL Productions emménage dans les bureaux de The Walt Disney Company Limited au 3 Queen Caroline Street, Hammersmith à Londres[41]. Le , après le rachat par Disney, Lucasfilm stoppe la licence accordée à Dark Horse Comics depuis 20 ans, le dernier livre est prévu pour août[42]. Le , le gouvernement britannique accorde une réduction d'impôts de 8 millions de £ aux studios Disney maison-mère de Lucasfilm pour le tournage de Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force au Royaume-Uni[43]. Le , Disney annonce la parution à l'automne 2015 de 20 livres sur Star Wars pour combler le vide entre l'épisode 6 datant de 1983 et l'épisode 7 sorti en 2015[44].

Le , Nominet contraint une société britannique de costumes à rendre 6 domaines dont starwars.uk à Disney à la suite de son rachat de Lucasfilm[45],[46],[47]. La société Abscissa, spécialisée dans les déguisements et basée dans le Berkshire, avait acheté le domaine starwars.uk en 2003 et 5 variantes dont starwars.co.uk mais à la suite d'un changement des règles de gestion en 2014, Nominet a informé les détenteurs de marques de l'usage des domaines[45]. Lucasfilm qui détient les droits sur le nom Star Wars au Royaume-Uni depuis 1984 a demandé à Abscissa de lui rendre les domaines ce qui avait été refusé mais Nominet a tranché en faveur du propriétaire de la marque comme dans la centaine de cas similaires traités en 2014[45]. Abscissa a 15 jours pour faire appel de cette décision[45].

Le , Foodles Productions, filiale de LFL Productions, branche britannique de Lucasfilm, est condamnée à payer 1,6 millions de £ en raison de manquement aux règles de sécurité dans l'accident sur le tournage de Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force durant lequel Harrison Ford s'est cassé une jambe[48],[49]. Le , Lucasfilm intente un procès comme une entreprise américaine qui s'est spécialisée dans la formation au sabre laser et utilisant un logo proche de celui des Jedi[50],[51].

Filiales de Lucasfilm[modifier | modifier le code]

Le siège social de Lucasfilm dans le Letterman Digital Arts Center à San Francisco.

Anciennes filiales[modifier | modifier le code]

  • Kerner Optical, filiale d'effets spéciaux visuels (maquette) et équipe de développement 3D, créée par scission en 2006 d'ILM et qui a fait faillite en 2011[52]
  • Pixar Animation Studios, filiale pour l'animation numérique vendue en 1986 à Steve Jobs qui est devenue une filiale de Disney en 2006.
  • THX Ltd. , société d'équipement sonore cinématographique, externalisée en 2002[53] et détenue depuis 2013 à 60 % par Creative Technology[54]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Films annulés[modifier | modifier le code]

  • Monkey Island (2000)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stuart Moss, The Entertainment Industry, Wallingford, UK, (ISBN 9781845935511), p. 89
  2. Will Wright, « The Early Years of American Zoetrope: A History in Two Parts (Part Two) », (consulté le 18 mars 2012)
  3. (en) Karen Paik, John Lasseter et Leslie Iwerks, To Infinity and Beyond!: The Story of Pixar Animation Studios [détail de l’édition], p. 52.
  4. (en) « Pixar History »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 29 mars 2013).
  5. (en) « The dynamic duo behind Pixar's big success: Lasseter and Catmull driving force behind studios' blockbusters », sfgate.com.
  6. (en) « Take Our Word For It, page two, Words to the Wise », takeourword.com.
  7. (en) Andy Hertzfeld, « The End Of An Era », sur Folklore.org.
  8. (en) « Oasteril - Incorporation » [PDF], sur Companies House, (consulté le 5 juillet 2017)
  9. (en) « Company name changed oasteril LIMITED\certificate issued on 20/09/95 » [PDF], sur Companies House, (consulté le 5 juillet 2017)
  10. (en) « Company name changed jett productions LIMITED\certificate issued on 05/12/95 » [PDF], sur Companies House, (consulté le 5 juillet 2017)
  11. (en) « JAK Productions - BFI », sur British Film Institute (consulté le 12 juillet 2017)
  12. (en) Associated Press, « Lucasfilm to Build Campus on Presidio Site », sur Los Angeles Times, (consulté le 9 septembre 2015)
  13. (en) Sheigh Crabtree, « Lucas' THX stakes out new galaxy » [archive du ], The Hollywood Reporter, (consulté le 19 avril 2013).
  14. (en) « Lucasfilm Ltd. Announces Creation of Lucasfilm Animation Singapore.." », sur The Free Library., Business Wire, (consulté le 22 juillet 2014).
  15. (en) Sharon Waxman, « Lucas's New Headquarters Give Bay Area Film a Lift », sur The New York Times, (consulté le 9 septembre 2015)
  16. Bryan Curtis, « George Lucas Is Ready to Roll the Credits », sur The New York Times, (consulté le 17 janvier 2012).
  17. (en) Russ Fischer, « George Lucas Ready to Retire From Blockbuster Filmmaking  », slash film, (consulté le 17 janvier 2012).
  18. (en) Jen Yamato, « George Lucas Promises Retirement (From Blockbusters... Not Counting Indiana Jones 5) », sur Movie Line, (consulté le 17 janvier 2012).
  19. (en) « « Disney to acquire Lucasfilm Ltd. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 10 juin 2017) », thewaltdisneycompany.com.
  20. « Disney rachète Lucasfilm pour 4 milliards de dollars », lepoint.fr.
  21. « Disney rachète Lucasfilm et prévoit un nouveau Star Wars pour 2015 », lemonde.fr.
  22. « Disney rachète LucasFilm (Star Wars) », lefigaro.fr.
  23. « Disney rachète le studio Lucasfilm pour 4 milliards de dollars », nouvelobs.com.
  24. (en) « Company name changed jak productions LIMITED\certificate issued on 05/12/12 » [PDF], sur Companies House, (consulté le 5 juillet 2017)
  25. (en) « Disney completes Lucasfilm acquisition », sfgate.com.
  26. (en) « Foodles Productions - Incorporation » [PDF], sur Companies House, (consulté le 5 juillet 2017)
  27. a, b et c (en) Graeme McMillan, « The Foodles Are Strong With 'Star Wars' Fan Detectives », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 12 juillet 2017)
  28. (en) « Disney film units settle Silicon Valley anti-poaching lawsuit », reuters.com.
  29. (en) « « Hasbro, Disney to Work Together on Marvel, Star Wars »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 10 juin 2017) », hispanicbusiness.com.
  30. (en) « « Hasbro and Disney Expand Strategic Merchandising Relationship for Major Entertainment Properties »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 10 juin 2017) », online.wsj.com.
  31. (en) « Disney discontinues Star Wars and Marvel slot machines », theguardian.com.
  32. (en) « EA And Disney Enter 10 Year Deal For Star Wars Gaming Rights », focusfilm.co.uk.
  33. (en) « Disney Takes Control of Indiana Jones Franchise for Future Films », hollywoodreporter.com.
  34. (en) « Disney secures rights for future Indiana Jones films », Chicagotribune.com.
  35. (en) « « Lucasfilm and Marvel Entertainment join forces to publish Star Wars comics and graphic novels », Starwars.com.
  36. [1].
  37. Lucasfilm Inaugurates Singapore Sandcrawler.
  38. George Lucas unleashes 'Sandcrawler' in Singapore.
  39. Lucasfilm opens new state-of-the-art premises in Singapore.
  40. (en) « Disney Publishing 4 New Star Wars Books ».
  41. (en) « Registered office address changed » [PDF], sur Companies House, (consulté le 5 juillet 2017)
  42. (en) Dark Horse Comics Ends 20 Year Star Wars Run, Extended Star Wars Universe No Longer Canon.
  43. US media giant Disney handed £8m tax break by HMRC to make next Star Wars film in Britain
  44. (en) Ben Child, « Before The Force Awakens: Disney to publish 20 new Star Wars books », sur The Guardian, (consulté le 28 juillet 2015)
  45. a, b, c et d (en) Leo Kelion, « Disney wins starwars.co.uk net domain battle », sur BBC News, (consulté le 21 janvier 2016)
  46. (en) « Disney Forces U.K. Costume Shop to Surrender 'Star Wars' Domain Name », (consulté le 21 janvier 2016)
  47. (en) Kieren McCarthy, « The Empire Strikes Back: Disney tractor-beams StarWars.co.uk from Brit biz », sur The Register, (consulté le 21 janvier 2016)
  48. (en) Nigel M Smith, « Harrison Ford's Star Wars injury results in $2m fine for British production firm », sur The Guardian, (consulté le 12 juillet 2017)
  49. (en) Rich McCormick, « Disney-owned company fined $2 million for breaking Harrison Ford's leg on Star Wars set », sur The Verge, (consulté le 5 juillet 2017)
  50. (en) « Disney's Lucasfilm Sues Academy That Teaches People How to Use Lightsaber », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 6 juillet 2017)
  51. (en) Sarah Begley, « Disney's Lucasfilm Sues Academy That Gives Lightsaber Lessons », sur Time, (consulté le 6 juillet 2017)
  52. Steven Gaydos Shelby Hill, « Accusations fly in Kerner bankruptcy », Variety, (consulté le 19 avril 2013)
  53. Sheigh Crabtree, « Lucas' THX stakes out new galaxy » [archive du ], The Hollywood Reporter, (consulté le 19 avril 2013)
  54. Adrian Hoppel, « Law & Apple: iFone Defeats iPhone, THX Targets Apple », MacLife, (consulté le 19 avril 2013)
  55. (en)New LEGO Star Wars Mini-Série Retelling la saga entier Venir à DisneyXD sur Starwars7news.com, consulté le 13 mars 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]