Lucas Tousart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lucas Tousart
Image illustrative de l’article Lucas Tousart
Tousart avec l'Olympique lyonnais en 2019.
Situation actuelle
Équipe Hertha Berlin
Numéro 29
Biographie
Nom Lucas Simon Pierre Tousart
Nationalité Français
Naissance (25 ans)
Arras (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
2003-2010 US Rignac
2010-2013 Rodez AF
2013-2014 Valenciennes FC
Parcours amateur
Années Club
2014-2015 Valenciennes FC B 012 0(0)
2015-2016 Olympique lyonnais B 017 0(1)
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014-2015 Valenciennes FC 019 0(0)
2015-2020 Olympique lyonnais 170 0(6)
2020- Hertha Berlin 064 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015-2016 France -19 ans 021 0(1)
2016-2017 France -20 ans 007 0(2)
2016-2019 France espoirs 024 0(0)
2021- France olympique003 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Lucas Tousart, né le à Arras, est un footballeur français qui évolue au poste de milieu de terrain au Hertha Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours junior[modifier | modifier le code]

Né à Arras, Lucas Tousart passe son enfance et son adolescence à Rignac dans l'Aveyron où il commence le football à l'âge de cinq ans. En 2010, à 13 ans, il intègre la section jeunes[1] du Rodez Aveyron Football pendant 3 ans avant d'intégrer le Valenciennes FC.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Valenciennes FC[modifier | modifier le code]

Lucas Tousart fait ses débuts avec Valenciennes à l'âge de 17 ans lors de la saison 2014-2015, en disputant l'intégralité de la rencontre de Coupe de France contre AS Yzeure (défaite 2-0). Quatre jours plus tard en Ligue 2, il est de nouveau titulaire et fait ses débuts au stade du Hainaut contre Tours (défaite 1-2)[2],[3].

Après le départ de Bernard Casoni lors de l'intersaison, le nouveau coach David Le Frapper fait confiance à la jeunesse et lui donne beaucoup de temps de jeu. Après avoir signé un contrat de stagiaire pro, le joueur devient titulaire indiscutable jusqu'à la fin de saison[4], et le club se sauve lors de la dernière journée contre le Gazelec Ajaccio.

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

2015-2016[modifier | modifier le code]

Après des performances prometteuses dans le Hainaut, Lucas Tousart signe à l'Olympique lyonnais à l'été 2015, pour une durée de cinq ans. Le transfert est estimé à 2,5 M€[5]. Gêné par des blessures et victime d'une forte concurrence à son poste, il dispute son premier et unique match de la saison avec l'équipe première lors de l'ultime rencontre de championnat disputée à Gerland, face à Angers le (défaite 0-2)[6]. Mis à la disposition de l'équipe réserve, il disputera tout de même quinze matchs en CFA et participera à la campagne de Youth League avec les moins de 19 ans, durant laquelle il jouera cinq matchs[7].

2016-2017[modifier | modifier le code]

Lors de la saison suivante, il dispute son premier match de Ligue des Champions en remplaçant Maxime Gonalons contre le Dinamo Zagreb.

Le jeune Lyonnais s'impose petit à petit dans l'effectif des Gones dans le 4-2-3-1 de Bruno Génésio, aux côtés de Maxime Gonalons ou de Corentin Tolisso. Le , en Ligue Europa, pour son 19e match sous le maillot lyonnais, il inscrit son premier but, en ouvrant la marque face à l'AZ Alkmaar.

Le à Metz, il délivre une passe décisive à Alexandre Lacazette sur l'ouverture du score (victoire 0-3). Deux semaines plus tard, lors de la 34e journée du championnat, sur une passe de Memphis Depay, il inscrit son premier but en Ligue 1 en réduisant la marque contre l'AS Monaco (défaite 1-2 au Parc OL).

Le , il trouve un accord avec l'Olympique lyonnais pour une prolongation de son contrat jusqu'en 2022[8].

2017-2018[modifier | modifier le code]

À partir de cette saison-là, il devient l'un des hommes forts de l'effectif lyonnais en étant l'un des joueurs les plus utilisés par Bruno Génésio. Aux côtés de Houssem Aouar et Tanguy Ndombele, il forme l'un des milieux les plus prometteurs d'Europe avec une moyenne d'âge de 20 ans[9],[10],[11],[12]. Il s'affirme comme un des leaders de l'équipe malgré son jeune âge, notamment par le port du brassard de capitaine en l'absence de Nabil Fekir et Anthony Lopes[13].

À vingt et un ans, il termine la saison avec cinquante matchs au compteur, toutes compétitions confondues.

2018-2019[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2018-2019, il est avec Mathieu Gorgelin l'un des deux délégués syndicaux de l'UNFP au sein de l'OL[14].

Comme lors de la saison précédente, Lucas Tousart est titulaire d'entrée en 2018-2019. Le à Dijon, il reçoit le premier carton rouge de sa carrière professionnelle mais son club s'impose tout de même (0-3). Quelques jours auparavant, il était entré en jeu à l'Etihad Stadium pour une victoire historique contre Manchester City, en Ligue des champions (1-2).

Le , peu après un nul contre le Shakhtar Donetsk (2-2), le joueur prolonge son engagement avec l'OL jusqu'en 2023[15]. Trois jours plus tard, au Parc des Princes, il est expulsé contre le PSG (défaite 5-0).

Le , Lucas Tousart marque le premier but de sa carrière en Ligue des champions, lors du huitième de finale retour opposant le FC Barcelone à l'Olympique lyonnais. Malgré son but, son équipe perd le match sur le score de 5-1, et est éliminée de la compétition[16].

Parfois décrié à Lyon comme un milieu défensif manquant de finesse technique[17], il sait néanmoins se montrer décisif dans les grands matchs : en effet un an après son but contre Barcelone, il récidive en huitième de finale de la Ligue des Champions contre la Juventus, marquant le seul but de cette victoire 1-0 à l'aller[18]. Tousart aura ainsi marqué ses deux buts dans la compétition continentale avec Lyon contre les deux mêmes clubs qui convoitaient le lyonnais lors de ses débuts tonitruants à l'OL[19].

Transfert au Hertha Berlin[modifier | modifier le code]

Le , Tousart s'engage avec le Hertha Berlin, tout en restant joueur de l'Olympique lyonnais pour le reste de la saison 2019-2020 sous forme de prêt[20]. Prêté à Lyon jusqu'au 30 juin, Lucas Tousart ne participe ainsi pas aux deniers matchs de coupe lyonnais retardé du fait de la pandémie de Covid-19 : le club allemand a annoncé via un communiqué avoir trouvé un accord pour que le milieu défensif arrive dès le 1er juillet[21].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Tousart avec l'équipe de France des moins de 19 ans, en 2015.

Lucas Tousart dispute son premier match avec l'équipe de France des moins de 19 ans le contre l'Azerbaïdjan, alors seulement âgé de 17 ans et 10 mois[22]. Il participe la même année au championnat d'Europe en Grèce, échouant en demi-finale lors d'une défaite 2-0 contre l'Espagne. Devenu capitaine de l'équipe, il remporte l'année suivante le Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans avec Kylian Mbappé, Amine Harit, Ludovic Blas et Jean-Kévin Augustin en battant en finale l'Italie sur le score de 4-0. Il marquera lors de cette rencontre son premier but en sélection[23]. Actuellement il reste le joueur le plus sélectionnés des U19 avec 21 sélections.

Sélectionné à une seule reprise en équipe de France des moins de 20 ans pour un match amical contre le Japon, il inscrit un doublé lors de la rencontre pour une victoire finale 4-1[24].

Le à Beauvais, il dispute son premier match avec l'Équipe de France espoirs lors d'une large victoire 5-1 face à la Côte d'Ivoire[25].

Il est sélectionné par Sylvain Ripoll pour participer à l'Euro U21 qui a lieu en Italie en [26]. À la suite de l'absence de Diallo, c'est aussi lui qui hérite du brassard de capitaine pour la compétition qui verra les français se qualifier pour les Jeux olympiques au Japon[27].

Le , il est retenu dans la liste des vingt-un joueurs Français sélectionnés par Sylvain Ripoll pour disputer les Jeux olympiques d'été de 2020 qui se déroulent à l'été 2021 au Japon[28]. Le , il fait ses débuts en tant que titulaire avec la sélection olympique contre la Corée du Sud en match préparatoire aux JO de Tokyo (victoire 2-1)[29].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Parcours senior[modifier | modifier le code]

Statistiques de Lucas Tousart au [30],[31]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Barrages Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
2014-2015 Drapeau de la France Valenciennes FC B CFA 2 12 0 - - - - - - - - - 12 0
Sous-total 12 0 - - - - - - - - - 12 0
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais B CFA 15 1 - - - - - - - - - 15 1
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais B CFA 2 0 - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 17 1 - - - - - - - - - 17 1
2014-2015 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 2 17 0 1 0 - - - - - - - 18 0
2015 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 2 1 0 - - - - - - - - - 1 0
Sous-total 18 0 1 0 - - - - - - - 19 0
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 1 0 - - - - - - - - - 1 0
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 22 1 2 0 1 0 C1+C3 1+7 0+1 - - 33 2
2017-2018 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 37 0 4 0 - - C3 9 0 - - 50 0
2018-2019 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 30 0 4 0 1 0 C1 7 1 - - 42 1
2019-2020 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 23 2 4 0 3 0 C1 7 1 - - 37 3
Sous-total 113 3 14 0 5 0 - 31 3 - - 163 6
2020-2021 Drapeau de l'Allemagne Hertha Berlin 1. Bundesliga 26 1 1 0 - - - - - - - 27 1
2021-2022 Drapeau de l'Allemagne Hertha Berlin 1. Bundesliga 30 2 3 0 - - - - - 2 0 35 2
2022-2023 Drapeau de l'Allemagne Hertha Berlin 1. Bundesliga 1 0 1 1 - - - - - - - 2 1
Sous-total 57 3 5 1 0 0 - 0 0 2 0 64 4
Total sur la carrière 207 7 20 1 5 0 - 31 3 2 0 265 11

En sélection[modifier | modifier le code]

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Statistiques de Lucas Tousart au [32],[33]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
M B M B M B M B
2014-2015 France - 19 ans UEFA Euro 2015 3 0 3 0 1 0 7 0
2015-2016 UEFA Euro 2016 5 1 3 0 6 0 14 1
Sous-total 8 1 6 0 7 0 21 1
2016-2017 France - 20 ans Coupe du monde 2017 3 0 - 4 2 7 2
Sous-total 3 0 - - 4 2 7 2
2016-2017 France Espoirs - - - 2 0 2 0
2017-2018 UEFA Euro 2019 - 7 0 2 0 9 0
2018-2019 4 0 2 0 7 0 13 0
Sous-total 4 0 9 0 11 0 24 0
Total sur la carrière 15 1 15 0 22 2 52 3

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais

En sélection[modifier | modifier le code]

Équipe de France des moins de 19 ans

Références[modifier | modifier le code]

  1. Théo Mazars, « Dans un village, soit tu joues au foot, soit tu joues au foot », Caviar Magazine,‎ , Pages 12 et 13
  2. « Lucas Tousart - Données de ligne detaillées », sur Transfermarkt.fr (consulté le ).
  3. UEFA.com, « UEFA.com's weekly wonderkid : Lucas Tousart », sur UEFA.com, (consulté le ).
  4. VAFC - Lucas Tousart : en Ligue 2, «tu sens que ça monte d’un cran, j'étais pas au niveau»
  5. Lucas Tousart : «Je suis très heureux de signer à l'OL»
  6. « Lyon 0-2 Angers , le résumé , Ligue 1 - 17e journée , Football », sur lequipe.fr (consulté le ).
  7. http://fr.uefa.com/uefayouthleague/
  8. Lyon : Lucas Tousart prolonge jusqu'en 2022
  9. (en-US) Mohamed Mohamed, « Identifying Ligue 1's Next Breakout Talent: Houssem Aouar », sur StatsBomb, (consulté le )
  10. Julien Quelen, « OL - Faire jouer N'Dombélé sans freiner Aouar : le bon équilibre à trouver pour Génésio | Goal.com », sur Goal, (consulté le )
  11. « Un grand espoir de l'Academy en passe de signer dans un autre club de Ligue 1 ? », sur Actufoot, (consulté le )
  12. « OM – OL : Le sursaut d’orgueil rugissant pour tout relancer ! (2-3) », sur OL.fr, (consulté le )
  13. « OL : Tousart le numéro 6 de rêve pour renforcer le PSG ? », sur foot01.com, (consulté le )
  14. « Vos délégués clubs 2018-2019 », Profession footballeur, le magazine de l'UNFP, no 19,‎ , p. 35 (lire en ligne [PDF])
  15. Lucas Tousart prolonge jusqu'en 2023
  16. « Ligue des champions. Largement dominé, l'OL est éliminé par le FC Barcelone »
  17. Jérémy Laugier, « Pourquoi « le guerrier » Tousart est-il indéboulonnable à l’OL ? », sur 20 minutes, (consulté le )
  18. Thomas Rassouli, « OL - Juventus : l'incroyable stat de Lucas Tousart en Ligue des Champions », sur Onze Mondial, (consulté le )
  19. (en) Tom Sunderland, « Barcelona, Juventus Reportedly Set to Duel for Lyon Midfield Star Lucas Tousart », sur Bleacher Report, (consulté le )
  20. « Transferts : Lucas Tousart (Lyon) s'engage officiellement avec le Hertha Berlin », sur lequipe.fr, 27 janvier 2020.
  21. « Lucas Tousart ne rejouera pas avec l'Olympique Lyonnais », sur https://www.footmercato.net/,
  22. « Fiche de Lucas Tousart », sur soccerway.com
  23. « Lucas Tousart, champion d'Europe U19 : « Je suis un capitaine heureux » », sur www.OL.fr (consulté le ).
  24. « Match France U20 - Japon U19 en direct live - Samedi 03/09/2016 », sur footlive.fr (consulté le ).
  25. https://www.fff.fr/equipes-de-france/3/espoirs/matchs/2369/2016-11-10/france-cote-d-039-ivoire
  26. « Dernière Sélection Equipe de France Espoirs - FFF », sur www.fff.fr (consulté le )
  27. « Euro Espoirs: Lucas Tousart, capitaine de rechange taiseux mais exemplaire », sur Eurosport, (consulté le )
  28. Dahbia Hattabi, « Jeux Olympiques : la liste finale de la France », sur footmercato.net,
  29. Richard Loyant, « Beau succès sur la Corée du Sud (2-1) », sur fff.fr,
  30. « Fiche de Lucas Tousart », sur footballdatabase.eu
  31. « Fiche de Lucas Tousart », sur LFP.fr
  32. « Fiche de Lucas Tousart », sur FFF.fr
  33. « Fiche de Lucas Tousart », sur transfermarkt.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]