Luca Beltrami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Luca Beltrami
Image dans Infobox.
L. Beltrami (1930).
Fonctions
Député
XIXe législature du royaume d'Italie
-
Député
XVIIIe législature du royaume d'Italie
-
Député
XVIIe législature du royaume d'Italie
-
Sénateur du royaume d'Italie
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Pseudonyme
PolifiloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Italienne ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
signature de Luca Beltrami
Signature

Luca Beltrami (Milan, Rome, ) est un architecte, un historien de l'architecture, connu en particulier pour les projets de restauration, et sénateur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luca Beltrami étudie l'architecture d'abord à l'École polytechnique de Milan, puis à l'Académie de Brera auprès de Camillo Boito. De là, il s'installe à Paris où il reste jusqu'en 1880. Il a été impliqué dans des œuvres au palais du Trocadéro et une des expositions nationales. Il est nommé inspecteur des travaux de reconstruction à l'hôtel de ville de Paris et a collaboré avec l'architecte Théodore Ballu sur le projet du Palais de Justice de Charleroi en Belgique.

De retour en Italie en 1880, il remporte un concours pour la chaire de géométrie descriptive d'architecture à l'Académie des beaux-arts de Milan. Sur demande du ministère de l'Instruction publique, il recense tous les bas-reliefs trouvés au Lazzaretto de Milan, Castello Sforzesco de Milan et la Rocca de Soncino. Il est nommé responsable de la restauration du Castello Sforzesco[1].

Il remporte le concours pour la conception de la façade de l'église San Sebastiano à Biella, et un prix à Paris pour son deuxième dessin, projet du Monument delle Cinque Giornate de Milan, et un troisième prix pour sa conception de l'Hôpital général de la charité à Turin[2].

En 1891, il est nommé directeur de Ufficio per la conservazione dei monumenti lombardi (Bureau de conservation des monuments lombards). En 1920 il déménage à Rome où il devient architecte du Vatican[1].

Il est élu député et sénateur de la XXVIIe législature du Royaume d'Italie[1].

Luca Beltrami est enterré au Cimitero Monumentale di Milano.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Palazzo Beltrami, Milan, (1886)
  • Palais de La permanente, via Turati (1886)
  • Refonte de la façade du Palazzo Marino (1888-1892)
  • Palazzo delle Assicurazioni Generali (1897-1901)
  • Siège du quotidien Corriere della Sera, via Solferino (1904)
  • Nouveau siège de la Banca Commerciale Italiana (1923-1927)
  • Nouvelle pinacothèque Vaticane
Restauration

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Luca Beltrami, Relazione al Consiglio comunale del progetto di completamento del palazzo Marino nella fronte Verso Piazza della Scala, Milan, Tip. Bernardoni di C. Rebeschini e C., 1886 (4 fig. p. 17, avec deux planches)
  • Luca Beltrami, La Certosa di Pavia, Milan, Hoepli, 1895 (181 p., [9] c. di tav. : ill.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (it) « Luca Beltrani », sur Treccani.it
  2. Gubernatis 1889.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Angelo De Gubernatis, Dizionario degli artisti italiani viventi : pittori, scultori e architetti, Florence, coi tipi dei successori Le Monnier, , 640 p. (lire en ligne), p. 49-50
  • (it) Paolo Mezzanotte, Luca Beltrami, Treccani, Dizionario-Biografico
  • (it)Luciana Baldrighi: Luca Beltrami e la Milano del suo tempo. (catalogue exposition Milan, - ). Milan 1997, 272 ages.
  • (it) Claudio Varagnoli, Corso di Teoria e storia del restauro: Appunti dalle lezioni, Università degli Studi di Chieti e Pescara – Facoltà di Architettura, 2007–2008 (lire en ligne), « Conservazione e ripristino in Italia nel secondo Ottocento. Il rapporto storia-restauro in Luca Beltrami. ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :