Luc Tardif Junior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luc Tardif Junior
Photographie de Tardif avec le maillot bleu de l'équipe de France
Tardif avec l'équipe de France en 2007
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Rouen (France)
Joueur
Position Attaquant
Tire de la gauche
Équipe D2 Spartiates de Marseille
A joué pour ECHL
Everblades de la Floride
Ligue Magnus
Scorpions de Mulhouse
Ours de Villard-de-Lans
Pingouins de Morzine
Dragons de Rouen
Brûleurs de loups de Grenoble
Carrière pro. Depuis 2001

Luc Tardif Junior (né le à Rouen) est un joueur de hockey sur glace professionnel. Il est le fils de Luc Tardif, joueur professionnel et premier président de la Fédération française de hockey sur glace.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en 2001 au Rouen hockey élite 76 en première division française. Il a également porté les couleurs du HC Mulhouse, des Ours de Villard-de-Lans. En 2007-2008, il signe aux Pingouins de Morzine. En 2009, il revient à Rouen et remporte le titre de champion de France, lors des saisons 2009-2010 et 2010-2011.

Il joue pendant la saison 2011-2012 dans l'ECHL avec les Everblades de la Floride[1] mais avant la fin des séries éliminatoires, il est déjà annoncé comme future recrue des Brûleurs de Loups pour la saison suivante[2]. Après deux saisons entachées de blessures, Tardif met fin à sa carrière professionnelle et signe au Massilia Hockey Club au 4e échelon national. Durant la première année Tardif qui occupe les postes d'entraîneur, de manager général et de joueur permet au club d'atteindre la Division 2.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente l'Équipe de France de hockey sur glace lors des compétitions suivantes :

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • 2009-2010 :
    • Coupe de la Ligue avec le RHE 76
    • sélectionné dans l'équipe étoile des joueurs français
    • champion de France avec le RHE 76
  • 2010-2011 :
    • Match des champions avec le RHE 76
    • Coupe de France avec le RHE 76
    • champion avec le RHE 76

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2001-2002 Dragons de Rouen Ligue Magnus 5 0 0 0 0 - - - - -
2001-2002 Dragons de Rouen U22 France U22 20 14 14 28 10 - - - - -
2002-2003 HPK Hämeenlinna I divisioona Jr. A 9 0 0 0 4 18 2 2 4 2
2003-2004 Scorpions de Mulhouse Ligue Magnus 27 2 1 3 8 5 0 0 0 0
2004-2005 Scorpions de Mulhouse Ligue Magnus 4 0 0 0 0 - - - - -
Ours de Villard-de-Lans Ligue Magnus 26 5 6 11 10 6 4 3 7 2
2005-2006 Ours de Villard-de-Lans Ligue Magnus 25 6 10 16 18 3 1 1 2 4
2006-2007 Ours de Villard-de-Lans Ligue Magnus 26 14 7 21 18 6 3 1 4 12
2007-2008 Pingouins de Morzine-Avoriaz Ligue Magnus 29 9 12 21 24 7 2 1 3 14
2008-2009 Pingouins de Morzine-Avoriaz Ligue Magnus 26 10 9 19 63 6 4 1 5 6
2009-2010 Dragons de Rouen Ligue Magnus 25 14 18 32 24 11 6 5 11 12
2009-2010 Coupe de France 3 3 4 7 0 1 1 0 1 0
2009-2010 Coupe de la Ligue 10 1 6 7 10 - - - - -
2010 Dragons de Rouen MdC 1 0 0 0 4 - - - - -
2010-2011 Ligue Magnus 19 7 5 12 47 9 3 2 5 2
2010-2011 Coupe continentale 3 0 0 0 10 - - - - -
2010-2011 Coupe de France 3 2 1 3 4 - - - - -
2010-2011 Coupe de la Ligue 5 2 1 3 4 3 1 1 2 0
2011-2012 Everblades de la Floride ECHL 22 5 3 8 20 - - - - -
2012-2013 Brûleurs de Loups de Grenoble Ligue Magnus 14 5 6 11 26 - - - - -
2013-2014 Brûleurs de Loups de Grenoble Ligue Magnus 20 4 4 8 29 2 1 0 1 0
2014-2015 Spartiates de Marseille Division 3 16 28 27 55 4 7 7 5 12 14
2015-2016 Spartiates de Marseille Division 2 15 9 15 24 33 4 1 3 4 4

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Everblades agree to terms with Tardif », sur www.echl.com, (consulté le 5 mai 2012)
  2. Manuel Pavard, « Les contours de l'effectif se dessinent », sur www.20minutes.fr, (consulté le 5 mai 2012)
  3. (en) « Luc Tardif », sur Eliteprospects.com (consulté le 30 septembre 2014)