Luc Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant un acteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre et un acteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Luc Simon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Activités
Conjoint
Luc Simon Où es-tu? Qui es-tu? M'entends-tu?

Luc Simon, né le à Reims, mort le [1], est un peintre, un graveur, un décorateur et un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Artiste-peintre, lithographe, Luc Simon était le fils de Jacques Simon, maître verrier de la Cathédrale de Reims depuis des générations. Il a eu deux sœurs, Brigitte et Simone, l'une artiste-peintre et l'autre dessinatrice et sculpteur. Brigitte Simon, Mariée à Charles Marq, reprit l'atelier de son père.

Il fut l'époux de Françoise Gilot, dont il a eu une fille, Aurélia.

Il a commencé à exposer à partir de 1955; il a fait l'objet d'une exposition importante sous le titre "Luc Simon / les moralités légendaires" qui a voyagé à Reims, à Mulhouse, A Gengenbach (Allemagne) à Belfort et à la Pinacothèque d'Athènes (Grèce).

Avec Paloma Picasso, il signe les décors de Madame une comédie musicale écrite par Barbara et Rémo Forlani (1969-1970).

Il joue le rôle-titre du film Lancelot du Lac de Robert Bresson en 1974. Il est également acteur dans le téléfilm Zigzag de Bruno Gantillon (1978), et témoin dans le documentaire Picasso : Reminiscences de Fabienne Strouve (1989).

Luc Simon est inhumé dans le cimetière de Lucy-sur-Yonne (Yonne).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vitraux de l'église de Fère en Tardenois
  • Vitraux de la Basilique Saint-Rémi de Reims)
  • Vitraux de l'église de Lucy-sur-Yonne, 2000
  • Plusieurs de ses sculptures sont érigées à Thiais, Villemomble, Clichy sous bois et Dammarie les Lys.
  • Cycle "les moralités légendaires" 1980 - 1985

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1950, prix de la Casa Velasquez à Madrid
  • 1954, prix Fénéon à Paris
  • 1955, prix de la biennale internationale à Menton
  • 1963, prix de la critique de la ville de Paris

Références[modifier | modifier le code]

2. L'Union, 13/14 décembre 1986, lui consacre un article "Luc Simon: sa vie est un roman"

3.