Luc Ferland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luc Ferland (né le à Petit-Saguenay) est un homme politique québécois, député péquiste d'Ungava à l'Assemblée nationale du Québec de 2007 à 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luc Ferland est le fils de Louis Ferland, menuisier, et d'Isola Fortin. Il obtient un diplôme d'études collégiales en techniques de loisirs du collège de Rivière-du-Loup en 1976 et d'un certificat en animation de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue en 1985. En 2003 il reprend ses études à l'Université du Québec à Chicoutimi pour se former en gestion de projets.

Après ses études il devient directeur général de diverses structures (Service des loisirs de Ville de Chapais, Conseil régional de développement de la Baie-James, Société de gestion environnementale de Dolbeau-Mistassini, etc.) et est président du conseil d'administration des Jeux du Québec - Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec de 1989 à 1991. Il préside également la Commission loisir, culture et tourisme de la Baie-James de 1989 à 1992. EN 1995, il est membre fondateur du Fonds d'investissement FTQ.

Son expertise lui permet d'être membre de la Commission du Nord-du-Québec sur l'avenir du Québec (1995), du Comité sur la maximisation des retombées économiques d'Hydro-Québec de région Nord-du-Québec (1996) et d'être commissaire du Conseil provisoire de la Commission scolaire de la Baie-James en 1997.

En 2001, il devient attaché politique de Michel Létourneau, député péquiste d'Ungava, poste qu'il occupe jusqu'en 2007 avec une pause en 2004.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection générale de 2007 il se présente pour le Parti québécois dans Ungava est succède à son employeur. Il est réelu en Réélu en 2008 et en 2012.

Porte-parole de l'opposition officielle en matière de développement nordique de 2009 à 2014. À la suite de la victoire du Parti québécois et de l'accession de Pauline Marois au poste de premier ministre, il devient adjoint parlementaire de la ministre des Ressources naturelles (volet affaires nordiques). À partir de décembre 2012, il est également Président de la Commission des institutions.

De nouveau candidat lors de l'élection générale de 2014, il est largement battu par le libéral Jean Boucher (député québécois).

Lors des élections fédérales de 2015 il fait son retour en politique en se présentant pour le Bloc québécois dans Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou [1]. Avec 18,54 % des suffrages, il termine troisième, devancé par le libéral Pierre Duffour (32,14 %) et le député néodémocrate sortant Roméo Saganash (37,02 %).

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix  % des voix
     Steven Hébert Conservateur +03 211, 9,3 %
     Luc Ferland Bloc québécois +06 398, 18,54 %
     Pierre Dufour Libéral +11 094, 32,14 %
     (sortant) Romeo Saganash NPD +12 778, 37,02 %
     Patrick Benoît Vert +00779, 2,26 %
     Mario Gagnon Rhinocéros +00258, 0,75 %
Total 34 518 100 %

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Jean Boucher Libéral 4 615 42,34 % 1 016
     Luc Ferland (sortant) Parti québécois 3 599 33,02 % -
     Michael Donald Cameron Coalition Avenir 1 800 16,51 % -
     André Richer Québec solidaire 512 4,7 % -
     Zoé Allen-Mercier Option nationale 235 2,16 % -
     Matthew Guillemette Parti nul 140 1,28 % -
Total 10 901 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 41,5 % et 207 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Luc Ferland (sortant) Parti québécois 4 854 45,52 % 1 153
     Gérald Lemoyne Libéral 3 701 34,71 % -
     Stéphane Robichaud Coalition Avenir 1 176 11,03 % -
     Sylvain Couture Québec solidaire 655 6,14 % -
     Dominic Hamelin-Johnston Option nationale 277 2,6 % -
Total 10 663 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 41,6 % et 198 bulletins ont été rejetés.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]