Luc Capdevila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capdevila.
Luc Capdevila
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Nationalité
Formation
Université Rennes-II (doctorat) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Luc Capdevila, né le , est un historien français, spécialiste de la guerre et du genre en France et en Amérique latine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luc Capdevila réalise sa thèse de doctorat à l'université Rennes-II, sous la direction de Jacqueline Sainclivier (thèse soutenue en 1997). Après avoir été professeur au lycée Jean Guehenno de Fougères en Ille-et-Vilaine, il est aujourd'hui professeur d'histoire contemporaine à l'université Rennes-II et chercheur au Centre de recherches historiques de l'Ouest (CERHIO), UMR 6258.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Bretons au lendemain de l'Occupation : imaginaires et comportements d'une sortie de guerre, 1944-1945, Presses universitaires de Rennes, 1999.
  • Une colonie française au Paraguay : la Nouvelle-Bordeaux, Paris, Éditions l'Harmattan, 2005, 127 p. (en collaboration avec Guido Rodríguez Alcalá)
  • Une guerre totale, Paraguay 1864-1870 : essai d’histoire du temps présent, Rennes, PUR, 2007, 510 p.

Direction d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Avec Danièle Voldman, Nos morts : les sociétés occidentales face aux tués de la guerre (XIXe-XXe siècles), Payot, 2002.
  • Avec Sophie Cassagnes et Martine Cocaud, Le genre face aux mutations : masculin et féminin, du Moyen Âge à nos jours, Presses universitaires de Rennes, 2003.
  • Avec François Rouquet et Fabrice Virgili, Hommes et femmes dans la France en guerre (1914-1945), Payot, 2003.
  • Avec Marc Bergère, Genre et événement : du masculin et du féminin en histoire des crises et des conflits, Presses universitaires de Rennes, 2006.
  • Avec Isabelle Combes, Nicolas Richard et Pablo Barbosa, Les hommes transparents : indiens et militaires dans la guerre du Chaco (1932-1935), Presses universitaires de Rennes, 2010
  • Luc Capdevila & Frédérique Langue (dir.), Entre mémoire collective et histoire officielle : l'histoire du temps présent en Amérique latine, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, 280 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]